À la UneActu Équipe de France

Euro 2022 : Les Bleues tenues en échec en Autriche

Par 28/10/2020 01:06 No Comments
Eugénie le Sommer

Malgré le retour Corinne Diacre sur le banc, les Bleues n’ont pas réussi à se défaire des Autrichiennes, leurs principales rivales dans ce groupe G (0-0). L’Équipe de France reste devant à la différence de buts. 

Véritable premier choc des Bleues dans leur course à la qualification à l’Euro 2022, devant les quelques 500 spectateurs venus braver le froid autrichien, l’objectif des Bleues était simple : distancer l’Autriche dans ce groupe G. En sept confrontations entre les deux nations, les françaises ne se sont jamais inclinées face à l’Autriche – désormais 22e au classement FIFA – et après le récital face à la Macédoine du nord (11-0), les joueuses de Corinne Diacre se devaient de confirmer cette dynamique face un une opposition plus forte. 

Des Bleues au rendez-vous mais…pas récompensées 

Des situations devant le but, ce n’est pas ce qui aura manqué à la France. Cinq minutes après le coup d’envoi, les Bleues s’en étaient déjà créées deux – dont celle de Viviane Asseyi à la 3e minute qui sera finalement l’une des seules véritables occasions franches de la partie. 

A l’instar de l’attaquante du Bayern de Munich – qui tentait un retourné acrobatique à la 22e -, positionnées très haute, les Françaises n’ont cessé d’assaillir les cages de Manuela Zinsberger sans pour autant réussir à trouver la faille. Magistrale et décisive, la gardienne d’Arsenal captait tous les ballons et permettait à son équipe de rester à flot. Après une première période où les Tricolores ont dominé sans marquer, le scénario s’est répété en 2eme mi-temps. Au-delà de la belle performance de la gardienne Autrichienne, les Françaises ont souffert d’un manque d’idées et de créativité dans les 20 derniers mètres. Avec des tirs non-cadrés, pas assez puissants ou encore des derniers gestes qui envoyait le ballon bien au-dessus des cages, les joueuses de Corinne Diacre ont beaucoup péché dans les derniers mètres adverses. 

Eugénie Le Sommer, capitaine en (très) grande forme 

Ce soir sur la pelouse de leur rivales autrichiennes, la capitaine des Bleues a été bien au-dessus du lot. Créatrice d’occasion, centres parfaitement délivrés, irréprochable à la récupération et très précieuse pour faire le lien entre le milieu de terrain et l’attaque, la Lyonnaise a été très juste. En fin de match, elle a même failli ouvrir le score mais son missile a été contré in extremis par la défense autrichienne (83e). Les entrées successive de Delphine Cascarino (62e), d’Amel Majri (75e) et de Marie-Antoinette Katoto (85e) n’auront rien changé. Ce mardi soir, les attaquantes françaises n’y arrivaient pas face au solide bloc adverse. 

Alors que les Autrichiennes ont célébré ce nul à domicile comme une victoire, les Bleues auront une revanche à prendre le 27 novembre en Bretagne lors du match retour.