#MetempsÉconomie

Ada Hegerberg, nouvelle égérie Nike

Par 08/06/2020 16:35 No Comments
Ada Hegerberg égérie Nike
© Aleksandra Szmigiel, Running Creatives
La star norvégienne s’est engagée pour dix ans avec l’équipementier américain Nike. Une étape importante pour le sport féminin. Explications.

La grande nouvelle était attendue de tous les fans de Ada Hegerberg, mais aussi de tous les amateurs de sport, dont la buteuse norvégienne est désormais une icône mondiale connue et reconnue. Si certains espéraient de ce communiqué une prolongation à Lyon ou un retour en sélection, il n’en est rien. 

L’attaquante de 24 ans a annoncé s’être associée à Nike pour un contrat historique, dont la structure semble être une avancée majeure pour le sport féminin. C’est aussi une excellente nouvelle pour l’attaquante Fenotte en convalescence depuis sa rupture des ligaments croisés fin janvier. 

Tête d’affiche chez Puma depuis 2014, Hegerberg quitte la marque allemande pour rejoindre le géant américain, avec qui elle a signé un contrat de dix ans, avec possibilité de l’étendre jusqu’à treize. Du jamais vu. C’est la première fois qu’une jeune footballeuse signe un premier contrat d’une si longue durée avec la marque à la virgule. Un événement de taille donc pour la star lyonnaise désormais liée à Nike jusqu’à la fin de sa carrière, et plus. L’entreprise américaine affirme avec ce nouveau contrat sa volonté de mettre en avant le sport féminin à long terme. D’autant plus qu’en la choisissant, Nike est conscient que la Ballon d’Or 2018 ne participera peut-être pas aux événements majeurs que sont les Coupes du monde ou les Jeux Olympiques, comme l’été dernier en France, tant que les conditions des joueuses ne s’amélioreront pas. Nike fait ainsi figure de soutien de luxe dans le combat idéologique mené par Hegerberg.

Une place parmi les grands pour « mettre en avant le sport féminin »

Cette signature record est un véritable gage de confiance envers celle qui prendra place aux côté des égéries de l’équipementier que sont Lebron James, Cristiano Ronaldo, Naomi Osaka, Serena Williams, ou encore Kylian Mbappé. Elle testera et promouvra les produits pour la décennie à venir, avant de pouvoir peut-être avoir sa propre ligne chez Nike. « Ce serait un rêve » a exprimé l’intéressée. Un rêve qui pourrait devenir réalité puisqu’il en est fait mention dans son nouveau contrat. 

Ada Hegerberg égérie Nike
© Aleksandra Szmigiel, Running Creatives

Nike ne s’y est pas trompé, Hegerberg est à plusieurs égards la sportive idéale pour promouvoir le sport féminin dans le monde entier. Une évidence pour ses performances sur le terrain puisque la Norvégienne restera à jamais la première Ballon d’Or de l’histoire, et qu’elle est devenue en novembre dernier, la meilleure buteuse de tous les temps en Ligue des Champions (53 buts). Avec l’Olympique Lyonnais, elle a remporté les quatre dernières éditions de la Coupe aux grandes oreilles et les six derniers championnats de France.

 En dehors du rectangle vert aussi, Hegerberg est une grande défenseure de la place des femmes dans le monde du sport et se fait l’une des portes paroles de la féminisation du sport professionnel. Depuis 2017, elle est en conflit avec sa Fédération -et ne défend plus les couleurs de la sélection norvégienne- à qui elle reproche des différences de traitement entre les équipes masculine et féminine. Elle est devenue un symbole pour l’égalité des sexes dans le football. « Nike et moi avons comme objectif commun de mettre en avant le sport féminin dans les années à venir. Mes performances m’ont amené là où je suis aujourd’hui, et je suis déterminée pour continuer à écrire l’histoire avec l’aide de Nike, sur le terrain, mais aussi en dehors » a d’ailleurs insisté la Norvégienne, désireuse d’aller plus loin dans le développement du football féminin. 

Première campagne publicitaire dès cet été.