L'Actu

AIGLONNES CUP: Paris et Montpellier dos à dos, l’OM craque, Fleury gagne

Par 26/08/2023 02:16 No Comments
Le PSG et le MHSC n’ont pas réussi à se départager lors de l’Aiglonnes Cup – ©Nathalie Quérouil
Encore en préparation, plusieurs équipes de D1 et de D2 féminine se sont réunies à Fontainebleau pour disputer l’Aiglonnes Cup. Alors du le PSG et le MHSC se sont quittés dos à dos, Le Havre et Fleury ont pris le dessus sur Marseille et Guingamp.

Le PSG et Montpellier se neutralisent (0-0)

Pour la première rencontre de l’Aiglonnes Cup 2023, à Fontainebleau, le PSG affrontait le MHSC. Après sa défaite contre le Havre et sa victoire face au PSV Eindhoven, l’équipe de Gérard Prêcheur se mesurait à un prétendant au podium. Arrivée cette semaine dans son nouveau club, Aïssatou Tounkara était titularisée en défense centrale aux côtés de Thiniba Samoura. Dans cette première partie, les premières occasions ont été parisiennes, avec des tentatives hors cadre d’Amalie Vangsgaard et Laurina Fazer.

Pris au dépourvu, Montpellier se décidait finalement à presser son adversaire très haut pour inverser la tendance. Bien mieux en place, les joueuses de Yannick Chandioux posaient plus de difficulté au PSG, notamment dans la relance. Après une occasion manquée d’Albert, trop altruiste (25′), c’était au tour des Pailladines de se montrer dangereuses. Sur un centre puissant, la balle passait tout près de la tête de Soufiya Ngeleu, recrutée cet été en provenance du PSG, esseulée.

Alors que le PSG passait à une défense à trois en seconde période, Montpellier prenait la possession du ballon. Malgré sa maîtrise du ballon, le club héraultais ne parvenait pas à trouver ses attaquantes dans les meilleures dispositions pour conclure. Moins incisif au gré des nombreux changements, le PSG attaquait plus difficilement. Au terme d’un match sans étincelle, et sur un score nul et vierge (0-0) que les deux écuries se sont séparées.

L’OM mène puis craque contre le HAC (3-1)

Après le choc de la journée, une autre belle affiche se tenait au stade Philippe Mahut de Fontainebleau. Le HAC, 8ème de la dernière D1 Arkema, se mesurait à l’OM, deuxième de son groupe en D2 féminine. Impliquées dans la récupération du ballon , les Olympiennes ont ouvert le score en premier. Servie dans la surface, Mama Diop trompait la gardienne havraise (27′). Peu tranchante, l’équipe normande rentrait aux vestiaires menée (0-1).

En début de seconde période Le Havre revenait avec de meilleures intentions. A l’heure de jeu, l’entraîneur marseillais fait le choix d’opérer une dizaine de changements d’une seule traite. Le Havre profitait de ces changements pour prendre l’ascendant et égaliser. Sur une mésentente entre la gardienne marseillaise et sa défense, le HAC égalisait (79′, 1-1) par l’intermédiaire de Chancelle Effa Effa. Quelques minutes plus tard, Silke Demeyre donnait même l’avantage aux siennes (85, 2-1), avant qu’Effa Effa ne fasse le break sur un centre de Salomé Elisor (88′, 3-1).

Malgré une bonne entame, l’OM, qui a manqué de constance après de nombreuses rotations, s’inclinait face à un adversaire patient.

Fleury domine Guingamp (2-1)

En fin de journée, deux nouvelles équipes de D1 Arkema se livraient au même exercice. Guingamp, 9ème du dernier exercice, se mesurait à Fleury, 4e. Après une première occasion manquée par Fleury en tout début de partie, la rencontre se veut pauvre en situations franches, avec deux formations bien en place.

Après la demi-heure de jeu, Marie-Morgane Sieber brillait avec plusieurs parades décisives et permettait à son équipe de rentrer aux vestiaires sur un score nul (0-0). Après la pause, et quelques changements de part et d’autre, Fleury ouvrait le score par l’intermédiaire de Leidiane (51′). Vingt minutes plus tard, Rosemonde Kouassi doublait la mise (77′). Malgré la réduction du score de Leila Penaud (86′, 2-1), Fleury l’emportait.

Leave a Reply