Division 2L'Actu

Alexandre Pereira (CA Paris): « Il y a de la frustration »

Par 24/04/2023 11:36 No Comments
Alexia Nowak, capitaine du CA Paris – ©Nathalie Quérouil
En marge de la défaite de leur équipe, l’entraîneur du CA Paris Alexandre Pereira et sa capitaine Alexia Nowak se sont exprimés sur la rencontre et le sprint final.

Alexandre Pereira (entraîneur CA Paris)

Coach, que ressentez-vous après cette défaite ?

« Il y a de la frustration. Les filles ont réalisé un super match, que ce soit dans la rigueur défensive ou autre. Elles ont mis en place tout ce qu’on a demandé et travaillé donc il y a de la frustration, même si l’adversaire était très fort aujourd’hui. On a réussi à équilibrer un peu les débats, mais il y a de la frustration par rapport au premier but encaissé un peu rapidement et le deuxième but qui était évitable. Mais je reste très content de la performance des filles et de ce qu’elles ont produit.»

On a senti un CA Paris très solidaire défensivement en première période et plus libéré en seconde. Était-ce votre plan de jeu ?

« On se méfiait beaucoup de leur puissance offensive donc forcément on s’est beaucoup concentré sur l’animation défensive. En deuxième mi-temps on leur a demandé de se lâcher et de tout donner. Elles ont essayé de faire, mais ça reste une belle équipe et une occasion leur a suffi en fin de match. Nous on manquait d’un peu plus de fraîcheur.»

Il vous reste trois matchs à jouer, le maintien est encore mathématiquement jouable, même si cela s’annonce compliqué. Qu’allez-vous dire à vos joueuses ?

« De faire exactement ce qu’elles ont fait aujourd’hui, contre Brest ou Metz et pas ce qu’elles ont fait la semaine dernière dans l’état d’esprit et dans l’attitude. »

Alexia Nowak (capitaine et défenseure du CA Paris)

Coach, que ressentez-vous après cette défaite ?

«Beaucoup de déception, parce qu’on a quand même fait un bon match. Il y a pas mal de frustration aussi parce que peut-être que si l’on avait fait ça la semaine dernière on aurait pris des points avant. C’est un peu dur à en encaisser. »

Quel a été votre discours avant le match ?

« J’ai dit ce que j’avais à dire, que j’étais énervée et que je ne m’étais pas remise du dernier match. Je n’étais pas fière à la fin et le voulais qu’aujourd’hui ce soit différent. Sur cet aspect là c’était positif aujourd’hui mais malheureusement ce n’était pas suffisant.»

Qu’est-ce que vous a demandé le coach à la mi-temps ?

« Il nous a demandé de faire pareil ou mieux. Ce but nous a donné un peu d’espoir. On a essayé de développer un peu plus notre jeu, ça a mis l’équipe adversaire plus en difficulté. »

Comment mettez-vous à profit votre expérience avec la VGA Saint-Maur au CA Paris ?

« J’essaye d’expliquer au groupe qu’il y aussi une logique dans tout ça. On ne fait pas partie des équipes qui visaient dans le haut de tableau mais finalement on se bat comme il faut, avec nos armes. En D2 aujourd’hui, entre les haut et le bas du classement, même s’il n’y a pas tant de points que ça, il y a des grosse différences financières.»

Comment allez-vous trouver les ressources pour les trois derniers matchs ?

« Dans le mental, il n’y en a pas d’autres. On est assidues aux entraînements, l’esprit on l’a. C’est difficile d’être présent à chaque match, avec les blessures, la fatigue qui s’accumule et les déceptions. Mais tous les matchs sont à jouer à 100% et à chaque fois on essaye de se motiver toutes ensemble. »

Leave a Reply