Coupe du Monde 2019L'Actu

Allemagne-Chili (2-0) une défense solide mais impuissante face à une offensive imparable

Par 30/05/2019 22:50 mai 8th, 2020 No Comments
Les Allemandes remportent aujourd’hui leur dernier match de préparation contre l’équipe du Chili, à Regensburg en Allemagne avec une victoire de 2–0. L’offensive allemande a une fois de plus été imparable, malgré la solidité défensive chilienne.

Dès le début, la Mannschaft avait dominé la partie. Plusieurs bonnes actions dans les dix premières minutes laissent soupçonner que les Allemandes s’imposeront face aux Chiliennes. Dans la 3ème minute déjà, Dzsenifer Marozsan, défie la gardienne de but chilienne Christiane Endler avec un tir de qualité. Mais Endler, qui fera une très belle performance pendant tout le match, sait arrêter le ballon de l’attaquante adverse.

Tout au long de la première mi-temps, la Mannschaft fait pression sur l’équipe chilienne. La sélection de Martina Voss-Tecklenburg, très offensive, prend des initiatives – notamment sur les côtés avec Svenja Huth et Guilia Gwinn sur la droite et Lea Schüller et Carolin Simon sur la gauche. C’est dans la 13ème minute qu’un centre de Huth atteint de manière inattendue le poteau sans rentrer dans le but.

Mais malgré une dominance incontestable des Allemandes, elles restent sans but pendant les premières 28 minutes du match. A partir de la 20ème minute la Roja se montre plus attentive, arrivant mieux à perturber les Allemandes dans leurs actions et à interrompre des séries de passes souvent très rapides et bien jouées par l’équipe allemande.

La capitaine Alexandra Popp, avec plusieurs occasions devant le but, est bien couverte par des défenseuses chiliennes et reste sans chance face à Endler jusqu’à la 29ème minute quand Popp inscrit enfin le premier but de la partie sur corner.

Dû à des multiples interruptions de jeu pour raison de blessures (notamment une interruption pour examiner le genou de la goal chilienne), les arbitres accordent un temps additionnel de six minutes pour la première mi-temps. C’est à la première minute de ce temps additionnel que Carolin Simon, souhaitant faire un centre, marque le deuxième but pour la sélection germanique. Sa passe n’atteint finalement pas ses coéquipières mais atteint le poteau intérieur du but et atterrit dans le filet : une trajectoire inattendue non seulement pour Simon mais aussi pour la n°1 adverse qui manque de réaction sur cette action.

La deuxième mi-temps est moins dynamique que la première, mais reste toujours marquée par la présence allemande.

La défenseuse chilienne, Clara Guerrero, qui a fait un très bon travail pendant le match laisse sa place à Yesenia Lopez pour la deuxième moitié de la partie. La sélectionneure allemande fait des changements également : pendant tout le match elle procède même au maximum de six changements et fait ainsi jouer le plus de joueuses possible.

Les chiliennes sont mieux organisées pendant la deuxième mi-temps du match, elles marquent plus près et sont positionnées plus bas devant leur propre but. Leur défensive attentive et le travail de la gardienne Endler permettent aux chiliennes de maintenir le score de 2-0 malgré plusieurs bonnes occasions des allemandes. Malgré une phase particulièrement offensive des allemandes autour de la minute 75, la Mannschaft reste inefficace dans son exploitation d’occasions et les efforts des allemandes restent infructueux quant au score.
Ainsi se termine ce match avec une victoire méritée des allemandes, qui aurait pourtant pu être plus marquée. Les chiliennes ont été passives pendant le match entier avec très peu d’occasions dont la plus promettante à la 21ème minute. Elles ont pourtant montré une belle défense, notamment au cours de la deuxième mi-temps où elles ont mieux fermé les espaces des allemandes – avec toujours certaines imprécisions.
Les deux équipes peuvent maintenant tirer les conséquences de cette rencontre. Elles disposent encore d’une bonne semaine de préparation avant de confronter leurs premières adversaires de la coupe du monde. Le Chili affrontera la Suède le 11 juin, tandis que le premier adversaire de l’Allemagne sera la Chine (le 8 juin), qui jouera demain (31 mai) contre la France.