Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

ENG – JAP | 19 JUIN | 21H00

Par 19/06/2019 23:02 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

Angleterre – Japon: la première place en jeu

L’Angleterre et le Japon s’affrontent ce mercredi 19 juin à Nice pour la dernière journée de matchs du groupe D. Un match qui pourrait rabattre les cartes et chambouler le classement.

Ce match était annoncé comme le choc du groupe D,et les observateurs ont vu juste tant l’issue de ce match pourrait changer le cours de la compétition pour les deux équipes.

L’Angleterre sur sa lancée ?

Avec deux victoires en deux matchs, les Anglaises se savent qualifiées pour les huitièmes de finale, mais espèrent néanmoins finir la phase de poules sur une bonne note et ainsi assurer la première place du groupe D. En panne d’inspiration face à l’étonnante gardienne albiceleste, l’Angleterre s’est imposée par la plus petite des marges vendredi dernier (1-0). L’objectif est donc de retrouver l’élan offensif du premier match face à l’Ecosse, afin de s’assurer la première place et donc un huitième de finale a priori plus abordable. Les Three Lionesses pourront pour cela compter sur la vitesse de joueuse comme Nikita Parris ou Rachel Daly.

Le Japon vise la qualification

Côté japonais, c’est le match de tous les dangers. Après une entame de mondial décevante face à l’Argentine (0-0), la sélection du soleil Levant s’est imposée face à une vaillante équipe d’Écosse (2-1), se replaçant ainsi dans la course aux huitièmes. Si un match nul assurerait la qualification aux coéquipières d’Iwabuchi, une défaite combinée à une victoire argentine pourrait les éliminer. Le Japon doit donc aborder ce match avec prudence et ne pas se laisser surprendre par le collectif anglais.

Le Japon et l’Angleterre faisant partie des favoris pour la victoire finale, ce match s’annonce passionnant.

Pronostic de la redac’ :

Angleterre 2-1 Japon

Informations pratiques

Mercredi 19 juin, 19 h, Stade de Nice
Diffusion: TMC et Canal + Sport

Après-match

Un duel pour la première place

Les Three Lionnesses se sont imposées ce mardi face aux vice-championnes du monde en titre (2-0), en quête d’une seconde victoire, et conservent leur précieuse place en tête du groupe D.

Un sans-faute pour les Anglaises

Trois matches, trois victoires, des statistiques plus qu’éloquentes pour l’équipe d’outre-Manche, qui a confirmé son statut de favori du groupe. Pour autant, les Britanniques n’ont pas livré une prestation flamboyante. La rencontre démarrait pourtant sur les chapeaux de roues, avec des occasions de part et d’autre et un premier but inscrit dès la 13ème minute.
Sur une passe en profondeur de Stanway pour Ellen White, qui se glisse dans l’intervalle laissé par la défense nippone. Malgré la sortie de la gardienne, le ballon termine au fond des filets.
Par la suite, les deux formations tentent de lancer leurs attaquantes en profondeur, en exploitant les larges espaces libérés par leurs adversaires.

Le coup de grâce

Dès le retour des vestiaires, la défense de la Nadeshiko est sollicitée. Kumagai, auteure de plusieurs sauvetages, tente de relancer les ballons le plus proprement possible. La joueuse de l’Olympique Lyonnais et ses coéquipières tentent par la suite de revenir dans la partie, en profitant notamment des déchets techniques de leurs opposantes, en vain.
​C’est d’ailleurs sur un temps-fort japonais, à la 83ème minute, que le second but interviendra. Contre le cours du jeu et sur une belle action collective en une touche, le ballon revient dans les crampons de la buteuse du jour, qui vient doubler son compteur.
Une victoire sans folklore qui permet néanmoins à la formation de Phil Neville de s’envoler sereinement pour la seconde phase de la compétition.

Quels adversaires en huitièmes ?

L’Angleterre affrontera le troisième du groupe B, E ou F. Pour l’heure, ce pourrait être la Chine, le Cameroun ou le Chili selon les résultats des dernières journées.
Le Japon, malgré sa défaite du jour reste néanmoins deuxième du groupe et se qualifie pour les huitièmes de finale. La tâche sera ardue face au premier du groupe E, qui pourrait être le Canada ou les Pays-Bas.