À la UneActu Internationale

Bundesliga : Un sprint final décisif

Par 09/05/2021 10:33 No Comments
©VfL Wolfsburg
Avant le choc décisif pour le titre entre Wolfsburg et le Bayern, L’Équipière fait un point sur les enjeux des 3 journées restantes de Bundesliga.

Le champion connu dès aujourd’hui ?

Leader incontesté pendant une grande partie de la saison, le Bayern Munich a très longtemps conservé 5 points d’avance sur le VfL après un nul concédé par ce dernier et une victoire au match aller des Bavaroises sur les championnes en titre. Toutefois, Munich connaît un mois d’avril difficile. En Bundesliga, les joueuses de Jens Scheuer ont concédé leur première défaite de la saison, laissant  les Louves revenir à 2 longueurs de la place de leader.

Bayern vs. Wolfsburg (C) FC Bayern München
©FC Bayern München

C’est donc aujourd’hui, à partir de 13h, que le championnat allemand pourrait connaître un tournant, à moins d’un faux pas inattendu d’une des deux équipes lors des dernières journées. Et la pression est sur les épaules du Bayern. Éliminé de Coupe d’Allemagne par Wolfsburg au début du mois d’avril puis par Chelsea en Ligue des Champions, Munich peut désormais tout perdre alors qu’il réalisait une saison quasi parfaite. En cas de victoire aujourd’hui, le VfL repasserait premier et ferait un grand pas vers un cinquième sacre consécutif. Si Munich a pour le moment un avantage mathématique, l’avantage psychologique semble être chez les Louves.

L’Europe se dessine

Dans la même dynamique que la saison dernière, le TSG Hoffenheim n’a pas déçu, au point d’être la première équipe à battre l’ogre bavarois en championnat. Cette opération a donné un coup d’accélérateur à la qualification en Coupe d’Europe. En effet, si Hoffenheim peut encore finir troisième avec le même nombre de points que deux autres équipes (Turbine Potsdam et Bayer Leverkusen), la différence de buts (+27, contre +2 et -2) semblent définitivement mettre les joueuses de Gabor Gallai à l’abri. Hoffenheim devrait donc découvrir la Ligue des Champions pour la première fois de son histoire la saison prochaine.

Hoffenheim @DFB
©DFB

La Turbine Potsdam, rival pour la troisième place, avait débuté la saison en surclassant Hoffenheim et pouvait donc espérer retrouver les terrains européens. Mais des nuls et un match retour largement perdu (5-0) n’ont pas pardonné face à une grande saison d’Hoffenheim et ont distancé Potsdam du podium.

Bayer Leverkusen et Eintracht Francfort parcours antagonistes

Le Bayer Leverkusen a été la bonne surprise de l’exercice 2020-2021. Ayant échappé de peu à la relégation l’année dernière grâce à sa différence de buts, Leverkusen ne comptait que 17 points à l’issue de la saison. Quelques heures avant son match face à Meppen, le Bayer en compte 32, soit près du double, au point que le club devrait pouvoir commencer à songer sérieusement à une qualification en coupe d’Europe la saison prochaine.

Au contraire, l’Eintracht Francfort, annoncé parmi les favoris pour le troisième ticket en Ligue des Champions, a lui été en deçà des attentes. Le club francfortois a passé la majorité de la saison en milieu du tableau en ne comptant que 9 victoires, ce qui représente moins de la moitié des matchs joués.

Toutefois, avec le rapprochement effectué l’année dernière entre le 1.FFC Francfort et l’Eintracht, équipe masculine de l’élite, nul doute que le club voudra relever la barre la saison prochaine. La troisième place du podium devrait donc être disputée entre le TSG Hoffenheim, la Turbine Potsdam, le Bayer Leverkusen et l’Eintracht Francfort.

Duisbourg condamné, suspens pour connaître le deuxième relégué

Le MSV Duisbourg a connu une saison très difficile. Sans aucune victoire au compteur, le club de l’ouest de l’Allemagne est d’ores et déjà condamné à faire son retour en deuxième division allemande.

Mais tout reste à faire pour déterminer le nom du deuxième relégué. Trois équipes sont encore au coude à coude aux alentours de la zone rouge. Le Werder Brême, promu, a réalisé une bonne saison avec 5 victoires (16 points), notamment face à Fribourg et Leverkusen. Pourtant tout n’est pas encore gagné, les deux poursuivants comptant respectivement 3 et 4 points de retard (avec un match de plus). Le SV Meppen, lui aussi promu, a réalisé de jolis coups cette saison en obtenant le nul face à Potsdam et Francfort, mais reste à 1 longueur de la zone rouge.

Le choc de cet après-midi face au MSV Duisbourg devrait donc être déterminant, une victoire brêmoise permettant mathématiquement au Werder de rester en première division. La 21e journée devrait aussi avoir des allures de finale avec le choc entre Meppen et Sand qui devrait permettre à l’équipe victorieuse d’assurer son maintien.