Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

CMR – NZL | 20 JUIN | 18H00

Par 20/06/2019 20:00 mai 8th, 2020 No Comments

fv                                                                 

Avant-match

Cameroun – Nouvelle-Zélande : la 3e place pour sauver l’honneur ?

Les équipes des Lionnes indomptables et des Football Ferns ont toutes les deux perdu leurs matchs contre le Canada et les Pays-Bas, sans jamais les inquiéter. Cette rencontre sera l’occasion de comptabiliser une victoire au compteur et d’ainsi repartir de cette compétition la tête haute et avec l’espoir de se qualifier pour les huitièmes de finale. Les deux équipes ont besoin d’une victoire pour avoir la chance de se qualifier à ce stade de la compétition.

L’équipe néo-zélandaise est arrivée dans la compétition avec l’espoir de s’extirper des qualifications. Malgré un bon premier match contre les Pays-Bas où elles ont cru à l’égalité jusqu’à la fin, les Football Ferns ont échoué à évoluer au même niveau lors de la rencontre contre les nord-américaines. Comme nous avons pu voir en match de préparation lors de leur victoire contre les Anglaises, l’équipe de Nouvelle-Zélande dispose d’un grand potentiel. Ce match sera l’occasion de le voir à l’oeuvre, mais pour cela elles devront faire face au mur défensif des Lionnes Indomptables. Tâche rendue d’autant plus difficile que les joueuses emmenées par leur capitaine, Ali Riley, ne pourront pas compter sur la présence des deux défenseures CJ Bott et Meikayla Moore, toutes deux blessées.

L’équipe camerounaise, bien qu’elle ait réussi à inscrire un but contre les Pays-Bas, n’a pas réussi à inquiéter ses deux adversaires. Disposant de grands espoirs pour cette Coupe du Monde et se souvenant de leur parcours au Canada au cours duquel se sont qualifiées pour les huitièmes de finale, les joueuses d’Alain Djeumfa appréhendent ce match avec détermination. L’objectif pour elles est le même que pour les camarades d’Ali Riley, repartir avec une victoire et ne pas encaisser de buts. L’équipe africaine, la moins bien placée du groupe E au classement FIFA, a tout de même sa chance dans ce match, qui s’annonce le plus ouvert du groupe.

Quelle formation tactique pour les deux équipes ?

La grande question de cette rencontre est avant tout de comprendre la formation tactique des deux équipes. Principalement appuyées par une défense de fer, la Nouvelle-Zélande et le Cameroun devront mettre en avant une formation d’attaque efficace pour espérer inscrire des buts dans cette rencontre. Avec cette configuration, nul doute que les joueuses d’Océanie partent avec un avantage certain.

Pronostic de la Rédac : 0-0

Informations pratiques :

Jeudi 20 juin, à 18h, Stade de la Mosson à Montpellier
Diffusion : Canal + Sport

Après-match

Les Camerounaises en huitième pour la 2e fois consécutive

Les Lionnes Indomptables ont déjoué les paris (2-1) grâce à une volonté sans pareil et une merveilleuse Achara Nchout Njoya. La numéro 3 camerounaise est définitivement la joueuse du match et a permis par son doublé la qualification pour les huitièmes de finale. Les Football ferns quittent désormais la compétition sans victoire en poche et sans but inscrit par leurs propres joueuses.

Une première mi-temps assez calme avec un léger ascendant camerounais

La première période de cette rencontre entre les outsiders du groupe E a commencé de manière assez calme sans réelle mise en danger de part et d’autre, notamment grâce à une défense de fer chez les deux équipes. Les camerounaises prennent légèrement l’ascendant, auteures des deux seules actions des 45 premières minutes. Les Néo-Zélandaises n’arrivent pas à avancer en attaque à cause de leur formation tactique principalement centrée sur la défense.

Quelques occasions ratées pour un match sans réelle perspective pour la Nouvelle – Zélande

La deuxième période commence tambours battant. Et c’est le Cameroun qui en profite montrant davantage de volonté et de générosité de jeu. A la 58e minute, c’est la libération avec Nchout Njoya qui inscrit le premier but de la rencontre et donne l’avantage à ses compatriotes. Les Néo-Zélandaises ont quelques occasions, avec notamment la capitaine Ali Riley qui donne de sa personne. Finalement, suite à une attaque de leur part et une attitude allant de l’avant, l’équipe de Nouvelle-Zélande inscrit son premier but de la compétition, aidées par les camerounaises et Marie-Aurelle Awona qui marque contre son camp à la 80e. Tout est à refaire pour les africaines. L’espoir est de retour chez les océaniennes.

Une qualification dans les dernières secondes : merci Nchout Njoya !

Jusqu’aux dernières secondes, la partie a failli se terminer sur une égalité. Mais c’est sans compter sur le comportement exemplaire affichée par les Lionnes indomptables qui se battent jusqu’au bout. Cette attitude de vainqueures finit par payer lorsque inextremis, Nchout Njoya, aidée par une passe de Onguene, dribble la défense néo-zélandaise et inscrit à la 95e minute le but de la qualification. Les camerounaises laissent alors échapper leur joie et peuvent remercie la numéro 3 mais aussi leur détermination tout au long de la partie.

C’est la première fois dans l’histoire de la Coupe du Monde que deux équipes africaines se qualifient en huitièmes de finale. Les camerounaises seront accompagnées de l’équipe nigériane.

Informations pratiques :

Prochain match du Cameroun : Dimanche 23 juin à 17h30 contre l’Angleterre

Leave a Reply