Fiches Joueuses

Carli Lloyd

Par 22/04/2020 11:13 août 6th, 2020 No Comments
©photo : Jamie Smed

Nom entier : Carli Anne Lloyd

Âge : 38 ans (16/07/1982)

Nationalité : Américaine

Poste : Milieu de terrain

Pied : Droit

Numéro : 10

Clubs :

  • 2018 – aujourd’hui : Sky Blue FC
  • 02/2017 – 06/2017 : Manchester City (prêt)
  • 2015 – 2017 : Houston Dash
  • 2013 – 2014 : Western New York Flash
  • 2011 : Atlanta Beat
  • 2010 : Sky Blue
  • 2009 : Chicago Red Stars
  • 2004 : New Jersey Wildcats
  • 2001 : South Jersey Banshees
  • 2000 : New Brunswick Power
  • 1999 : Central Jersey Splash

Palmarès :

  • En sélection :
    • SheBelieves Cup (2016, 2018, 2020)
    • Tournoi qualificatif olympique de la CONCACAF (2008, 2012, 2016, 2020)
    • Coupe du Monde (2015, 2019)
    • Tournoi des Nations (2018)
    • Championnat de la CONCACAF (2014, 2018)
    • Médaille d’Or Olympique (2008, 2012)
    • Algarve Cup (2007, 2008, 2010, 2011, 2013, 2015)
  • En club :
    • Coupe d’Angleterre (2016-2017)

Honneurs individuels:

  • Honorée au Hall of Fame du New Jersey (2017)
  • Nominée au ESPY Award pour la meilleure performance de championnat (2016)
  • Une des XI FIFPro (2015, 2016)
  • Joueuse de l’année FIFA (2015, 2016, 2017)
  • Meilleure meneuse de jeu de l’année par l’IFFHS (2015)
  • Meilleur but et meilleure joueuse de la Coupe du Monde (2015)
  • Soulier d’Or pour ses 6 buts et une passe décisive en Coupe du Monde (2015)
  • But de l’année de la CONCACAF (2015)
  • Meilleure joueuse de l’année de la CONCACAF (2015)
  • Nominée au prix Puskas (2015)
  • Joueuse du mois de la NWSL (Juillet 2015)
  • Joueuse de la semaine de la NWSL (Juillet 2013, Juillet 2014)
  • Joueuse de la compétition aux Jeux Olympiques (2008, 2012, 2016)
  • Athlète du football US de l’année (2008)
  • Joueuse la plus utile de l’Algarve Cup (2007)

Biographie :

Lloyd battait déjà tous les records à l’université avec l’équipe de Rutgers University (1999-2004). Quinze ans plus tard, elle est la meilleure buteuse et joueuse actuelle avec le plus de sélections, ainsi que co-capitaine de la sélection américaine.

En 2015, elle est la première joueuse au monde ayant réussi l’exploit de mettre un triplé en finale de Coupe du Monde Féminine et deuxième joueuse du monde (masculin et féminin confondus) à le faire.

En septembre 2016 elle publie ses mémoires intitulés When Nobody Was Watching (“Quand personne ne regardait”), autobiographie dans laquelle elle décrit le chemin épineux jusqu’au sommet du football féminin et la recherche de reconnaissance dans sa discipline.