Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

CHN – ESP | 17 JUIN | 18H00

Par 17/06/2019 20:00 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

Qui montera sur la deuxième place en Groupe B ?

Ce lundi, 17 juin 2019, à 18 heures, l’Espagne et la Chine se battront pour la deuxième place du Groupe B. Les deux équipes sont dans la même situation de départ, elles ont actuellement toutes les deux trois points sur leur compte, issus d’une victoire et une défaite.

Tant l’Espagne que la Chine ont gagné contre l’Afrique du Sud mais n’ont – malgré des belles performances – pas réussi à s’imposer face à l’Allemagne. Même si l’Espagne se trouve actuellement en deuxième position en Groupe B grâce à une meilleure différence de buts, les chinoises auront toutes leurs possibilités pour dépasser les espagnoles lors de ce dernier match en phase de poules.

Pour l’instant, les statistiques tendent pourtant en faveur des espagnoles. La sélection sous Jorge Vilda s’était déjà imposé deux fois face à la Chine en 2015, au cours des matchs amicaux que La Roja avait gagné 2-1 et 3-1. De manière générale, les espagnoles ont des bonnes chances pour s’assurer leur place en huitième de finales. Malgré leur défaite contre l’Allemagne, l’équipe espagnole a fait preuve d’un beau jeu offensif ainsi que d’un fort pressing. Il est sans doute que l’attaquante clé de l’équipe Jennifer Hermoso fera travailler la défense des chinoises. Mais également Garcia et Meseguer qui ont toutes les deux eu des belles occasions devant le but lors du match contre l’Allemagne ne sont pas à sous-estimer au niveau de leur jeu offensif. En défense, Leila Ouahabi va faire ses débuts dans la coupe du monde et marque un accent plus offensif dans la composition des espagnoles.
Certainement déçues du résultat peu satisfaisant de leur dernier match contre la Mannschaft, la partie contre la Chine représente pour l’Espagne une bonne occasion non seulement pour consolider leur deuxième place dans le groupe, mais également pour retrouver leur forme d’avant la coupe du monde. Car, la phase de qualification pour la coupe du monde de La Roja est quelque chose de remarquable : Huit victoires dans huit matchs, avec une différence de buts de 25:2 ! Déjà contre l’Allemagne, les espagnoles avaient fait des progrès en comparaison avec leur tout premier match du tournoi contre l’Afrique du Sud. Pourtant, parfois il manque un peu de précision aux Espagnoles pour mener leurs actions jusqu’au bout et surtout pour être plus efficaces devant le but.

La précision est certes une problématique que les Chinoises ont dû traiter depuis leur dernier match contre l’Afrique du Sud aussi. Alors que les chinoises ont remporté leur dernière partie 1-0, il leur a fallu 21 tirs (dont quatre tirs au but) pour remporter cette victoire avec justesse. A part cela, il faut reconnaitre à la sélection de Jia Xiuquan que leur défense est très bien organisée et efficace. La présence physique des Roses d’Aciers dans les duels, leur rapidité lors des contre-attaques et le soi-disant « mur chinois » qui empêche la mise en danger de la gardienne Peng, ont permis aux chinoises de se retrouver dans une situation où elles ont toutes leurs chances à déstabiliser les espagnoles et atteindre la deuxième place du groupe. De surcroit, Jia Xiuquan a jusqu’ici fait preuve d’une grande variété dans la composition de l’équipe ce qui rend l’anticipation de sa stratégie extrêmement difficile. Même si ce lundi encore on pourra s’attendre à un jeu défensif des chinoises, l’équipe de la Chine est toujours bonne pour une surprise. Il parait pourtant que la ligne de défense restera la même chez les chinoises qu’aux matchs précédents. Également les deux attaquantes clés de la Chine, Ying Li et Shan Shan Wang, vont commencer dans la sélection de départ et essayer de mettre sous pression la défense espagnole dès le début.

La partie s’annonce donc intéressant, les deux équipes semblant avoir des forces, faiblesses et aspirations bien similaires…

Pronostic de la rédac’ : Espagne 2-1 Chine

Informations pratiques :

Lundi, 17 juin au Stade Océane au Havre
Diffusion : Canal + Sport

Après-match

Espagne – Chine: service minimum

Non assurées d’obtenir leurs billets pour les huitièmes de final, l’Espagne et la Chine se séparent sur un triste 0-0 qui arrange tout le monde.

Avec une victoire et une défaite chacune, les deux nations savaient qu’un match nul serait suffisant pour se hisser en huitièmes de finale.

L’Espagne, dominatrice mais inefficace

Avec pas moins de 60 % de possession de balle, 24 tirs dont 9 cadrés (contre 1 tir non cadré pour la Chine),  les Espagnoles ont intégralement dominé la rencontre, sans pour autant parvenir à percer la muraille de Chine. Il faut dire qu’elles ont fait face à une gardienne, Peng, en état de grâce. 

Chine: à la recherche de l’attaque perdue 

Incapables de créer du danger dans la défense espagnole, les Chinoises n’ont fait que confirmer les craintes de ses supporters. Si les Roses d’Acier défendent admirablement bien depuis le début du mondial, le bas blesse clairement en attaque. Déjà en difficulté devant face à l’Afrique du Sud où elle avait manqué d’idées en phase offensive, la Chine n’a pas mis une seule fois la gardienne espagnole en danger. 

Ce match ne restera donc pas dans les annales de la Coupe du Monde, même s’il permet aux deux protagonistes de disputer la phase à élimination directe.