Actu Équipe de FranceL'Actu

CONFINEMENT, LA PAROLE AUX JOUEUSES les championnes d’Europe U19 donnent de leurs nouvelles

Par 03/04/2020 10:00 avril 21st, 2020 No Comments
La rédaction de l’Équipière a profité de cette pause football pour s’entretenir avec le fleuron du football féminin français. Sacrées championnes d’Europe 2019 avec les Bleuettes, quatre U19 font le point sur leur saison en évoquant également cette période de confinement inédite.

Le titre de championnes d’Europe, de l’expérience et de la maturité

Chloé Philippe (Milieu, Stade de Reims)
« Ma saison a extrêmement bien démarré en devenant championne d’Europe U19, c’est une expérience inoubliable gravée à vie. Depuis, il y a eu des rassemblements pour les U20, c’est toujours un plaisir d’être appelée et de représenter mon pays. Concernant Reims, c’est une saison satisfaisante pour le moment : on a un bon classement et personnellement j’ai du temps de jeu donc je n’ai pas à me plaindre, c’est ma première année en D1 et c’est une super expérience.»
Chloé Philippe U19

Kessya Bussy (Attaquante, US Orléans) 

« C’est une saison différente car j’ai vécu une superbe expérience cet été en remportant ce championnat d’Europe. En sélection nationale, j’ai pu découvrir des cultures de football différentes de la nôtre, c’était très instructif. Cette saison était très enrichissante et formatrice pour moi, j’avais besoin de vivre ça ! En club, j’ai repris la saison avec une compétition internationale dans les jambes, ce que je n’avais pas vécu auparavant. J’ai repris le rythme du championnat et j’ai réussi à me relancer. Cette saison m’a permis de progresser individuellement, surtout sur le plan mental que je trouve primordial au haut niveau. »

Justine Lerond U19

Justine Lerond (Gardienne, FC Metz)

« Même si la saison en club est compliquée (ndlr : Metz est dernier de D1), le fait d’avoir remporté un Euro et joué un mois et demi en Équipe de France m’a apporté beaucoup d’expérience. À mon retour en club, je me sentais plus à l’aise pour communiquer avec ma défense, être disponible pour recevoir les ballons, j’ai gagné en maturité. 

L’arrivée de Jessica Silva (ndlr : coach FC Metz) m’a fait du bien. Elle s’intéresse vraiment aux gardiennes, ça m’implique encore plus dans le projet. Malgré les nombreux matchs pris cette saison, j’ai un entraîneur des gardiennes qui me permet de revoir les matchs, de prendre plus du recul. »

Thelma Eninger (Milieu et capitaine U19, PSG)

« La saison dernière était une belle année, avec le titre de championnes de France U19 contre Lyon en finale et évidemment l’Euro. Dans l’ensemble, cette saison est réussie, j’ai beaucoup de temps de jeu dans le Championnat U19. Je suis actuellement capitaine et meilleure buteuse de mon équipe. J’ai aussi été appelée à tous les rassemblements U19 en Bleue avec les tours qualificatifs, le tournoi de la Manga, la double confrontation contre la Belgique… C’est très encourageant pour la suite malgré la déception due à l’annulation de l’Euro U19 2020 en raison de la crise sanitaire. »

Le confinement, Un jour sans fin

Chloé Philippe « Cette situation est particulière, forcément, mais on n’a pas le choix, c’était important de mettre le foot en suspens malheureusement, et maintenant c’est le moment de penser à notre santé, celle de nos proches et celle de tout le monde.

Personnellement, le confinement ne change rien à mes journées, à part ce qui concerne le foot. Je suis en alternance pour mon BTS logistique et l’entreprise où je travaille n’est pas fermée donc je continue comme avant. J’ai également mes cours à distance. En rentrant du boulot, nous avons un programme individuel de course, de renfo et de cardio pour garder le rythme et la forme car c’est important, même si nous ne savons pas encore si le championnat reprendra. »

​Kessya Bussy

« Ça va, je suis en très bonne santé même si le confinement commence à devenir long. Le plus dur, c’est de ne pas voir mes amis et de ne plus pratiquer ma passion. Mais c’est nécessaire pour le bien-être de tous. 

Ma journée type de confinement commence par mon programme sportif fourni par mon club. Ils adaptent les semaines en fonction des charges de travail et de l’évolution des circonstances. Je travaille aussi mes cours de licence en Géographie et m’essaye à la pâtisserie (rires) ! Enfin, je profite de ma famille car ce moment ensemble nous permet de nous retrouver. »

Kessya Bussy U19

Justine Lerond 

« On fait tout le temps un peu à la même chose, je travaille mes cours de STAPS, l’université nous a mis une plateforme à disposition pour rendre nos travaux et suivre nos cours, je joue à la belote et m’entraîne.

Je suis le programme de Jessica. On a tous les jours de la course, hier on avait 40 minutes à faire – sur un kilomètre, c’était un peu long (rires) ! Le programme est lourd physiquement, et en plus je suis partie un peu vite quand le confinement a été annoncé donc je n’ai pas tout mon matériel. J’essaie d’improviser un peu avec des bouteilles d’eau. 

Je suis jeune, le fait d’arrêter pendant ce confinement ne va pas être un problème. Quand on va reprendre ça va vite revenir, c’est comme le vélo. Être arrêté comme ça n’est pas évident car on va manquer de temps avec les coéquipières pour avoir des automatismes et des repères. »

Thelma Eninger, Manon Revelli U19 féminines

Thelma Eninger (Milieu et capitaine U19 PSG)

« Quand on a l’habitude de pratiquer tous les jours et que c’est notre passion, c’est vraiment difficile de s’arrêter d’un coup. Les émotions du foot nous manquent vite et on est pressées d’y retourner, forcément. 

J’essaye de varier au maximum mes journées pour que chacune soit un peu différente. Je fais mon sport quotidien. Nous ne savons pas quand la compétition reprendra mais c’est important de s’entretenir un maximum pour ne rien perdre de sa condition physique et revenir en forme quand il sera temps. C’est pour cela que tous les jours j’effectue un programme fourni par une préparatrice physique (cardio, renforcement, étirements). Je me repose bien car c’est important pour la récupération.

A côté, j’ai aussi mes cours à travailler en ligne et bien sûr, j’essaye de passer quelques bons moments en famille c’est important car nous sommes tous dans la même situation. »