Actu InternationaleCoupe du Monde 2023L'Actu

Coupe du monde 2023 : trois sélections de plus s’invitent à la fête

Par 05/09/2022 08:28 No Comments
Norvège qualifications coupe du monde 2023 @nff_landslag
©nff_landslag
L’avant-dernière journée de qualifications pour la Coupe du monde 2023 (du 20 juillet au 20 août) a permis à plusieurs équipes de valider leur participation.

Les qualifiés assurent

Alors que la France s’est baladée en Estonie (0-9), le Danemark, qualifié pour 2023, s’est largement imposé face au Montenegro (5-0). Elle aussi déjà assurée de disputer le Mondial, l’Espagne, en pleine période de tensions, a facilement battu la Hongrie (3-0) mais a perdu Mariona sur blessure. La Barcelonaise ne pourra pas affronter l’Ukraine mardi.

Quatrième nation européenne qualifiée avant la fenêtre internationale, la Suède n’a pas encore fait sa rentrée. En tête du groupe A, elles sont suivies par l’Irlande, la Finlande, la Slovaquie et la Géorgie.  Les demi-finalistes de l’Euro rencontreront leurs voisines finlandaises mardi pour la dernière journée qualificative.

La Norvège, l’Allemagne et l’Angleterre confirment leur présence en Océanie

Leader du groupe F, la Norvège se déplaçait chez sa dauphine, la Belgique, à trois longueurs de la première place. Les Norvégiennes ont confirmé leur statut en s’imposant sur la plus petite des marges et validant son billet pour l’Australie et la Nouvelle-Zélande. La sélection scandinave devra se passer de la Lyonnaise Ada Hegerberg, sortie sur blessure, pour le match face à l’Albanie.

Première du groupe H malgré une défaite la saison passée, l’Allemagne se rendait en Turquie pour aller chercher sa place au Mondial. Les vice-championnes d’Europe se sont imposées par 3 buts à 0 et fouleront les pelouses océaniennes l’été prochain.

L’Angleterre se déplaçait en terres autrichiennes pour un remake du match d’ouverture de l’Euro. Alessia Russo en début de match et Nikita Parris peu après son entrée ont trouvé le chemin des filets de leurs hôtes et confirmé leur première place dans le groupe D à une journée du terme des qualifications. Les championnes d’Europe seront en course l’été prochain pour espérer gagner le graal mondial.

Une dernière journée pleine de suspense

Mardi aura lieu la dernière journée des qualifications, entamées il y a un an. Et plusieurs groupes sont encore indécis. Dans le groupe C, l’Islande a pris le dessus sur la Biélorussie (6-0). Les trois points acquis, portant son total à 18 unités, lui ont permis de passer devant les Pays-Bas (17 points) au classement. Les deux équipes en tête du groupe s’affronteront mardi pour connaître l’identité du qualifié au Mondial. Le dauphin devra passer par les playoffs pour espérer atteindre l’Océanie.

Le groupe G est, lui aussi, incertain quant à l’identité du futur qualifié. En tête du groupe, l’Italie (24 points) s’est baladée face à la Moldavie (0-8) et affrontera la Roumanie, qu’elle a déjà battue, lors de la dernière journée. La qualification directe est à portée de main alors que les Suissesses sont dauphines avec 22 points, suite à leur victoire contre la Croatie (0-2). 

Les groupes E, F, H et I vont bientôt connaître le détenteur de la place en playoffs. Dans les deux premiers groupes, la Bosnie-Herzégovine (19 points) et le Monténégro (18) ainsi que la Belgique (19) et le Portugal (18) affronteront des nations qu’ils avaient battu en phase aller, donnant un avantage aux Herzégoviennes et aux Belges pour le ticket en playoffs.

Dans le groupe H, le Portugal (19 points), passé deuxième grâce à sa victoire (1-2) face à la Serbie (18 points), affrontera la Turquie contre qui il avait fait un nul à l’aller. Les Serbes rencontreront Israël, qu’elles avaient déjà  battu à l’aller et peuvent encore espérer passer devant les Portugaises. Le groupe de la France verra, quant à lui, un choc pour la dernière journée puisque le Pays de Galles, deuxième avec 19 points, accueillera mardi la Slovénie, troisième avec 17 points, avec une place en playoffs à la clé.

Leave a Reply