À la UneActu D1L'Actu

D1 Arkema (J13) – Le débrief de la rédac’

Par , 24/01/2021 10:15 février 22nd, 2021 No Comments
Montpellier et Fleury se sont neutralisés
Après la reprise du championnat la semaine dernière, place à la 13ème journée de D1 Arkema. Les leaders se sont imposés avec la manière et le bas du classement a connu quelques changements. Débrief de la rédac.

TOPS

Un match à rebondissements !

Le Dijon FCO recevait Soyaux pour le compte de la 13ème journée. Pour lancer leur phase retour après le report de match de la journée précédente, les Dijonnaises avaient à cœur de glaner les trois points. Au coeur d’une première mi-temps plutôt équilibrée, le groupe de Yannick Chandioux profite d’un temps fort pour ouvrir la marque grâce à une réalisation de l’attaquante américaine Shnia Gordon (45e).

A l’heure de jeu, Soyaux obtient un penalty transformé par la recrue Marie-Charlotte Léger (61′). Les Charentaises en confiance, double la mise dans les minutes qui suivent avec une réalisation de Stapelfeld (66′). Soyaux, pour la première fois dans ce match mène au score et peut envisager une première victoire sous l’ère Laurent Mortel. La réaction des Dijonnaises ne se fera pas attendre! Gordon qui est à l’origine de l’ouverture du score, remet les deux équipes à niveau en s’offrant un doublé sur une frappe qui termine au fond des filets (68e).

Les deux équipes au coude à coude s’arrachent la victoire. C’est finalement Léa Khelifi qui trouvera le chemin des filets (85e) et offrira la victoire à Dijon. Un match à rebondissements où chacune des équipes aura eu ses temps forts. Dijon peut espérer grimper au classement avec le match de retard et se rapprocher de la première partie de tableau. Soyaux se retrouve relégable (11e).

Khadija Shaw toujours au top

Khadija Shaw a une nouvelle fois marqué les esprits en faisant trembler les filets à trois reprises et a mis Bordeaux dans les meilleures dispositions pour la suite du match. La Jamaïcaine accroît son avance sur Marie-Antoinette Katoto et conforte son statut de meilleure buteuse de D1 Arkema (17 buts).

Ces trois buts s’inscrivent dans le festival offensif livré par les Girondines hier après-midi face à Reims. Après leur défaite du week-end dernier face au Paris Saint-Germain, les Girondines n’ont fait aucune faveur à leur adversaire du jour et se sont imposées sur le score de 7 buts à 1.

Majri magicienne

Dans la large victoire de l’OL face au Paris FC (5-0), un but a évidemment particulièrement retenu l’attention. A la 33e minute, au coeur de la surface de réparation, Amel Majri inscrit le troisième but lyonnais sur une superbe bicyclette qui s’est par ailleurs logée en pleine lucarne. Sur ce geste technique splendide, Majri a marqué son dixième but de la saison, le septième en championnat.

PSG s’impose en patron

Guingamp n’a pas résisté face à une équipe parisienne déterminée à plier le match dès l’entame du match sans laisser de chance aux Bretonnes. Sandy Baltimore (6e), Marie-Antoinette Katoto (11e, 56e), Kadidiatou Diani (19e) et Jordyn Huitema (85e) ont été les buteuses de la soirée. Par ce résultat obtenu au Stade du Roudourou, le groupe d’Olivier Echouafni retrouve le fauteuil de leader du championnat. Quant à Guingamp, l’équipe locale se classe huitième.  A noter la sortie de Faustine Robert peu après le retour des vestiaires, préalablement touchée à la cheville.

FLOPS

Montpellier dans la tourmente

Montpellier recevait le FC Fleury et se devait de montrer un tout autre visage après la lourde défaite concédée contre les Guingampaises en 12ème journée (4-1). Le FC Fleury 91 féminine qui restait sur deux victoires consécutives comptait bien continuer sur cette lancée.

Dans une première mi-temps plutôt équilibrée, les deux équipes se procurent quelques situations sans pouvoir concrétiser. En deuxième mi-temps, les Montpelliéraines poussent mais ne parviennent pas à marquer. Et l’expulsion de Dominika Skorvankova (65e) après deux cartons jaunes, n’arrange pas les affaires du groupe de Frédéric Mendy réduit à 10 sur le terrain.

Néanmoins, la suite du match n’a pas profité aux Essonniennes puisque le score restera nul et vierge. A l’issue du match, Montpellier est scotché à la 4e place à 6 points sur Bordeaux (3e). Fleury est 5e mais pourrait passer devant son adversaire du jour en cas de victoire lors de son match en retard.

Pas de points en bas du tableau

Le duel entre les deux relégables au coup d’envoi n’a pas eu de vainqueur. Dans un match stérile, aucune des deux équipes de l’ASJ Soyaux et du GPSO 92 Issy n’a su prendre le dessus (0-0). Un résultat qui n’arrange pas les affaires du Havre qui reste bon dernier du classement. Malgré tout, avec ce point du match nul et la défaite de Soyaux, Issy gagne une place au classement et sort, pour le moment, de la zone de relégation.