Actu D1L'Actu

D1 Arkema – J10: Le DFCO respire, le FC Metz sombre et le Paris FC déprime !

Par 24/11/2019 19:40 février 22nd, 2021 No Comments
Entre le choc Paris FC-Bordeaux, un match crucial pour le maintien entre Dijon et Marseille, et le report de Montpellier-Guingamp, cette dixième journée de D1 a une nouvelle fois été très animée.

Initialement prévu samedi, le match entre le MHSC et l’En Avant de Guingamp a donc été annulé, en raison d’un terrain impraticable, et reprogrammé mercredi 27 novembre (14h30). Ce report a offert une occasion aux Bordelaises, en déplacement à Paris, de récupérer provisoirement la troisième place.

Le Paris FC dans le dur !

Au terme d’un match maîtrisé de bout en bout, Bordeaux n’a pas laissé passer sa chance de mettre la pression sur les Héraultaises. Largement dominatrices et efficaces en première mi-temps, les Girondines ont ensuite géré leur avance pour finalement s’imposer 3-0 (ndlr: retrouvez notre grand format du match dans la rubrique Actu). Avec cette deuxième défaite en une semaine, les joueuses de Sandrine Soubeyrand voient leur rêve de podium s’envoler petit à petit…

Le PSG bousculé, l’OL aussi !

Devant Bordeaux, rien ne change : le PSG reste deuxième à trois points de l’OL.

Menées à la pause par de virevoltantes Rémoises menant au score grâce à Noémie Feller (1-0, 25e), les Parisiennes se sont fait peur en Champagne. Elles ne doivent leur salut qu’à une deuxième mi-temps de bien meilleure facture. Revenues avec de meilleures intentions et surtout de l’envie, les joueuses de la capitale ont finalement renversé ce match mal embarqué grâce à des buts de Paulina Dudek (1-1, 49e), Grace Geyoro (1-2, 64e) et Kadidiatou Diani (1-3, 78e). Une victoire qui leur permet de rester à trois points de l’OL, vainqueur ce dimanche à Soyaux.

Accrochées par de vaillantes charentaises, Lyon a finalement pris le meilleur (4-0), non sans quelques frayeurs. Il faut dire qu’en face, Soyaux a affiché une belle résistance malgré un projet de jeu hésitant. En effet, comme toutes les équipes opposées à l’ogre lyonnais, Soyaux a fait face à l’inévitable hésitation : défendre en bloc ou oser jouer sans complexe.

Que de regrets pour Soyaux !

En première mi-temps, Soyaux a préféré défendre et a joué de malchance. Déconcentrées à la suite d’une action litigieuse, les Sojaldiciennes ont concédé un premier but d’une tête rageuse de Hegerberg au second poteau (0-1, 10e).  Elles ont ensuite craqué au moment où elles semblaient revenir dans le match, à la suite d’une frappe déviée de Nikita Parris (0-2, 36e). À la reprise, les joueuses de Sébastien Joseph ont vite bousculé des lyonnaises qui avaient laissé leur envie au vestiaire. Sarah Cambot, seule face à Bouhaddi tente de la tête (50e), manque de justesse et ne parvient pas à réduire la marque. Dans la foulée, les Soljadiciennes manquent un second face à face et se font punir par une splendide frappe de la passeuse décisive de l’ouverture du score, Dzsenifer Marozsan (0-3, 66e). De quoi nourrir des regrets, même si Hegerberg mettra fin à tout suspens avec une seconde tête gagnante (0-4, 87e).

Dijon inarrêtable, Metz au fond du gouffre !

Après 5 matchs sans défaite, le DFCO recevait l’OM samedi dans un match important dans la lutte pour le maintien. Idéalement lancées par la frappe tout en malice de leur capitaine, Élise Bussaglia (1-0, 5e), les Bourguignonnes ont tenu à dix contre onze durant la dernière demi-heure de jeu. Cette deuxième victoire de la saison donne de l’air aux Dijonnaises qui relèguent Marseille et la zone rouge à quatre longueurs.

Une zone rouge que Metz ne semble pas prêt de quitter. Toujours à la recherche d’un premier succès, les Grenats ont montré de belles choses face à Fleury, mais se sont encore inclinées (0-2). Bien aidé par sa serial buteuse, Marina Makanza, le FCF 91 se hisse à la cinquième place.

Résultats :

Dijon FCO 1-0 Olympique de Marseille
Paris FC 0-3 Girondins de Bordeaux
FC Metz 0-2 FC Fleury 91
Stade de Reims 1-3 Paris SG
ASJ Soyaux 0-4 Olympique Lyonnais

Montpellier HSC – EA Guingamp – reporté