À la UneActu D1L'Actu

D1 Arkema (J13) : ça va bouger au classement !

Par , 23/01/2021 10:00 février 22nd, 2021 No Comments
Le Havre et Issy lors de leur première confrontation de la saison. Crédit :@Patrick Vielcanet
Ce week-end, trois affiches sont cruciales  dans la lutte pour le maintien. Une chose est sûre, le classement de D1 Arkema risque bien de ne pas sortir indemne de ces confrontations. Samedi à 14h30, une triple affiche sera à suivre de très près.

Une journée déterminante pour le bas du classement

Le Havre (12e avec 4 pts) reçoit Issy (11e avec 6pts). Les deux équipes, respectivement dernière et avant dernière n’ont pas d’autre choix que de gagner. Mettre fin à une interminable série de défaites, tel est l’objectif des deux formations. Avec deux petits points de retard, les Havraises peuvent en cas de victoire, se rapprocher de la 10e place, non relégable. Pour cette confrontation, la cité océane pourra se réjouir de la présence de l’internationale islandaise, Andrea Hauksdóttir, première recrue du mercato hivernal havrais.Sa polyvalence peut être intéressante. Elle va nous fournir un peu plus notre milieu et nous apporter ses qualités, elle est capable d’orienter le jeu et de trouver de bonnes passes” avait déclaré son nouvel entraîneur, Michaël Bunel. Rappelons que la dernière victoire havraise remonte au 5 septembre 2020, face à…Issy ! Avec deux victoires et neuf défaites, le GPSO a une revanche à prendre. La moins bonne défense du championnat compte bien sur sa nouvelle gardienne, Laëtitia Philippe, internationale française à quatre reprises entre 2009 et 2015. Avec un match en retard de chaque côté, la balle est au centre. Alors qui du HAC ou du GPSO prendra les devants ? Réponse à partir de 14h30. 

Dijon (8e avec 13 pts) reçoit Soyaux (10e avec 7pts). Les Dijonnaises, elles aussi en retard d’un match pour cause de flocons trop envahissants, ont un bon coup à jouer. À trois points du 7e, la victoire pourrait mettre le DFCO dans d’idéales conditions pour aborder le match en retard (face à Issy, date de report non communiquée). Les Charentaises sont, elles, moins bien embarquées. Premières non relégables, les filles de l’ASJ Soyaux vont devoir sortir de leur triste série de neuf matchs sans victoire. Pour cela, Laurent Mortel pourra s’appuyer sur ses deux nouvelles recrues : l’expérimentée Kelly Gadea, ainsi que celle de la jeune Marine Perea débarquée en prêt de Bordeaux. Soyaux ne doit pas perdre car la menace de se faire rattraper par le GPSO à un petit point, est grandissante. Soyez-en sûrs, Soyaux se battra ! Match samedi à 14h30. 

Bordeaux (3e avec 23 pts) reçoit Reims (9e avec 11 pts). Cet après-midi les Rémoises devront gravir la montagne Bordelaise. Si le Stade de Reims n’a que deux points de retard sur les Dijonnaises, les Bordelaises de leur côté, ne risquent pas grand-chose (5 points d’avance sur Montpellier). Les rouges et blanches devront donc faire le jeu sans pour autant se découvrir en défense, car les Girondines sont rapides et Khadija Shaw ne tremble que très rarement devant le but. Reims pourra peut-être profiter de la suffisance des filles de Pedro Matrínez Losa, défaites du PSG le week-end dernier. Match samedi à 14h30. 

Guingamp peut confirmer, Montpellier doit réagir, l’Olympique Lyonnais prend la tête du championnat!

Guingamp (7e avec 16 pts) reçoit le PSG (1er avec 34 pts). En fin de journée, les Guingampaises affrontent le leader actuel du championnat. Pas de quoi trembler pour les filles de Frédéric Biancalani auteures d’une belle victoire et prestation collective lors du dernier match face à Montpellier (4e avec 19 pts). Sur une belle lancée, les Rouge et Noir doivent confirmer leur efficacité collective dans l’optique de dépasser le Paris FC (5e avec 18pts) et le FC Fleury (6e avec 18 pts) pour se rapprocher de la 4ème place. De leur côté, les filles d’Olivier Echouafni sont actuellement leader du championnat avec un seul petit point d’écart sur les Lyonnaises (2e avec 33 pts). Mais le PSG, également meilleure attaque/défense du championnat, a pour objectif de continuer son parcours sans faute, dans le but de conserver sa place de leader sur tous les plans. Match à 18h30 qui promet de l’animation dans le jeu !

Montpellier (4e avec 19 pts) reçoit le FC Fleury (6e avec 18 pts). Après deux défaites consécutives, les filles de Frédéric Mendy se doivent de renouer avec la victoire afin de ne pas trop s’éloigner de l’Europe et ne pas creuser plus d’écart avec Bordeaux (3e avec 23 pts). Avec un point d’avance sur le Paris FC (5e avec 18 pts) et le FCF91 (6e avec 18 pts), ce match est déterminant pour les Montpelliéraines, qui en cas de défaite, s’éloigneraient encore un peu plus du podium. En revanche, Fleury a une carte à jouer face à une équipe de Montpellier en plein doute et peut espérer se rapprocher du podium plus que jamais. En effet, le groupe de David Fanzel, avec un match de retard, a la possibilité d’aborder le match plus sereinement. Pour cette rencontre, un seul mot d’ordre pour les deux équipes, la gagne ! Suspens à suivre cet après-midi dès 14h30.

Le Paris FC s’incline face à l’OL. L’Olympique Lyonnais affrontait le Paris FC hier soir pour le compte de la 13ème journée de championnat. L’ouverture du score ne s’est pas fait attendre! Dès la 7e minute Marozsan trouve le chemin des filets suivi des concrétisations de Parris (11e), puis Majri (33e) sur une magnifique retournée acrobatique qui a terminé sa course dans la lucarne ! En deuxième période, Parris s’offre un doublé à la 64e minute. Wendie Renard, toujours extrêmement efficace sur les coups de pieds arrêtés a confirmé encore hier soir avec un but sur corner du pied gauche. Le Paris FC, malgré le score s’est montré combattif et s’est procuré quelques situations dangereuses dans la surface lyonnaise sans jamais pouvoir concrétiser dans la finition. L’Olympique Lyonnais prend provisoirement la tête du championnat en attendant le résultat du match Guingamp-PSG (samedi – 18h30).  Le Paris FC occupe quant à lui à la 5ème place. Une position qui pourrait n’être que provisoire selon les résultats de cet après-midi.