D1 ArkemaL'Actu

D1 Arkema (J17) – Le débrief de la rédac’

Par 20/03/2022 18:25 No Comments
Rosemond Kouassi et Léa Le Garrec ont été décisives contre Bordeaux- ©FCF91
Au terme de cette 17ème journée, les débats semblent se décanter en D1 Arkema. Alors que Bordeaux a certainement dit adieu à la Ligue des champions, Issy joue pleinement la carte du maintien aux dépens de l’ASSE. Débrief. 

On a aimé

Les leaders de retour

Après une 16ème journée compliquée, les leaders de la D1 Arkema ont retrouvé le chemin de la victoire ce vendredi. Respectivement opposés à Dijon et Soyaux, l’OL et le PSG se sont imposés sur les scores de 0-3 et 2-0. Toujours séparés de trois points, les deux équipes poursuivent leur duel à distance. De leur côté, Dijon (8e, 13 pts) et Soyaux (11e, 10 pts) sont toujours à la lutte pour le maintien. 

Issy passe la troisième

Issy semble bien déterminé à rester en D1 Arkema la saison prochaine. Pour la troisième journée d’affilée, le GPSO 92 repart avec les trois points contre un concurrent direct pour le maintien. Cette fois-ci, ce sont les Stéphanoises qui en ont fait les frais. Devant après l’ouverture du score d’Esther Okorokwo (13’), les joueuses de Jérôme Bonnet ont ensuite été rattrapées par les Isséennes (4-1). Julie Rabanne (34’), Roselord Borgella (46’; 75’), et Batcheba Louis (77’) ont permis aux Chouettes de prendre le large. Désormais 9ème, Issy s’éloigne de la relégation, tandis que Saint-Etienne, toujours dernier, s’en rapproche.

Fleury garde ses distances

Dernière rencontre du week-end, le dénouement de l’opposition entre Fleury et Bordeaux a tenu ses promesses. Pour reprendre sa quatrième place à Montpellier et augmenter l’écart qui les séparait de Bordeaux, les Floriacumoinses n’avaient d’autre choix que de l’emporter. C’est chose faite. Buteuse dès la 9ème minute, puis passeuse en fin de rencontre pour Léa Le Garrec (74’, 2-0), Rosemond Kouassi a marqué la partie de son empreinte. A 14 points du podium à cinq journées du terme du championnat, Bordeaux a, sauf incroyable série de défaite du Paris FC, dit adieu à la Ligue des champions. 

On n’a pas aimé

Guingamp en danger

Les saisons se suivent mais ne se ressemblent pas. Cinquième la saison passée, Guingamp connaît des temps bien plus compliqués cette année. Opposé à Montpellier, l’EAG s’est lourdement incliné (6-0, 4-0 à la pause). Faustine Robert, qui a quitté la Bretagne cet été pour l’Hérault, a inscrit un doublé (3’, 60’), tout comme Nérilia Mondésir (10’, 41’). Cette nouvelle défaite combinée à la victoire d’Issy fait tomber les Bretonnes à la 10ème place, à seulement un point de Soyaux, premier non-relégable. Montpellier profite de la défaite de Bordeaux pour rester seul à la 5ème place.

La victoire litigieuse du Paris FC

Une défaite qui va faire beaucoup parler. A domicile, le Stade de Reims (7ème) recevait le Paris FC (3ème). Après une première période vierge, les débats s’accélèrent après l’heure de jeu avec l’ouverture du score de Kethna Louis (62’) pour Reims (1-0). Dans les cinq minutes suivantes, Mathilde Bourdieu égalise pour le Paris FC (67’, 1-1). En toute fin de partie, alors que les deux équipes s’orientaient vers un match nul, le Paris FC va inscrire un but litigieux. Sur corner, Ouleymata Sarr inscrit un nouveau but pour le PFC (90’+5). Un corner, contesté et tiré du mauvais côté, qui a suscité la colère des Stadistes. Pour contestation, Sonia Ouchène est expulsée. Après dix minutes de temps additionnel et de confusion, le Paris FC sort finalement vainqueur de la rencontre. Le Stade de Reims a quant à lui déposé une réserve technique.

Leave a Reply