À la UneActu D1L'Actu

D1 Arkema (J22) – Le debrief de la redac’

Par 05/06/2021 17:08 No Comments
Premier titre en championnat pour Paris – ©PSG
22ème et ultime journée de D1 Arkema. Si Paris s’est adjugé son premier titre, Bordeaux s’est laissé surprendre par Guingamp. Débrief.

On a aimé

Paris première !

4 juin 2021. Cette date est entrée dans l’histoire. Celle à laquelle le Paris Saint-Germain a soulevé son premier trophée de champion de France de D1. Grâce à sa victoire face à Dijon (3-0), le PSG a conservé la tête du classement en cette journée de clôture. Si le club de la capitale avait déjà remporté deux coupes de France (2010, 2018), jamais il ne s’était imposé en championnat. 

Au compteur, aucune défaite, 83 buts inscrits, et seulement 4 encaissés. Une performance d’autant plus impressionnante qu’elle intervient après 14 sacres consécutifs du grand rival, l’Olympique Lyonnais

Ce samedi, les Parisiennes ont retrouvé leurs supporters au Parc des Princes pour partager ce moment H.I.S.T.O.R.I.Q.U.E.

Un festival lyonnais

Lyon n’avait plus son destin en main en affrontant Fleury. Mais pas question de se focaliser sur le résultat de Paris. Volontaire voire parfois audacieux, Fleury n’a finalement pas tenu très longtemps avant de sombrer face aux locales. 8 buts ont été inscrits par les Fenottes, par 7 buteuses différentes. Un véritable festival offensif qui n’aura pas suffi à passer en tête du classement puisque Paris l’a emporté face à Dijon et s’est adjugé un titre détenu depuis 14 saisons par les Rhodaniennes. 

Si cette perte est douloureuse, les septuples championnes d’Europe restent honnêtes et lucides. “On a tout donné, mais ça n’a pas suffi. Bravo à Paris qui a mérité son titre” confessait Eugénie Le Sommer après la rencontre. 

Fair play !

Khadija Shaw finit meilleure buteuse, malgré la défaite de Bordeaux

Pour son dernier match de la saison, Bordeaux s’est laissé surprendre par Guingamp, malgré l’alignement de joueuses cadres. Si Peniguel ouvrait le score pour l’EAG peu après la demi-heure de jeu (32’), Shaw permettait rapidement aux siennes de revenir à la marque (34’). En seconde période, les Girondines reprennent même l’avantage grâce à Lavogez (58’). Mais en deux petites minutes, les Bretonnes vont remettre le pied sur le score (72’, 73’). Pire, les hôtes de la rencontre vont aggraver la marque en fin de rencontre (89’). Au coup de sifflet final, 4 buts à 2 pour Guingamp.

De cette contre-performance, sans conséquence, il faut toutefois retenir un élément positif. Grâce à son but inscrit en première période, Khadija Shaw est repassée devant Marie-Antoinette Katoto au classement des buteuses. Avec 22 réalisations, l’attaquante jamaïcaine termine meilleure buteuse de la saison 2020-2021. Avant de s’envoler vers d’autres cieux ? 

Bourgouin régale, Soyaux brille

Assuré de rester en D1 depuis maintenant deux semaines, Soyaux recevait les Havraises, dernières du championnat. Il n’a fallu que deux minutes aux Sojaldiciennes pour ouvrir la marque. Laura Bourgouin inscrit son troisième but de la saison et vient concrétiser la belle fin de saison de l’ASJ. 

A la 70e après une main aux abords de la surface le HAC offre une belle opportunité à la buteuse d’alourdir le score. Il n’en fallait pas plus à Bourgouin pour inscrire un superbe coup franc direct qui bien nettoyer la lucarne de Constance Picaud qui ne peut rien faire. 2-0 et doublé de Bourgouin. Soyaux aurait pu s’en tenir à ce score mais quatre minutes plus tard, Vanessa Grégoire marquait le troisième but de la partie sur penalty. 

Soyaux termine donc la saison sur une très belle note, avec un match complet. Le HAC est quant à lui relégué en D2. 

On n’a pas aimé

Issy peut avoir des regrets 

En inscrivant le premier but (10’, Laurie Teinturier), Issy pensait avoir fait le plus dur : marquer contre les cinquièmes du championnat . Mais quatre minutes plus tard, après une mésentente dans la défense, Melissa Herrera égalise et remet Reims dans le droit chemin. 

Si les Isséennes semblent dominer la rencontre, le manque de réussite devant le but les rend bien malheureuses. En première mi-temps, Issy s’est procuré quinze tentatives, un des plus gros ratios de la saison toutes équipes confondues. Et ce manque de réalisme finit par se payer puisqu’à la 38e, Reims repasse devant avec un but de Kessya Bussy

En seconde période, fatiguées, les filles de Camillo Vaz n’ont plus le pied sur le ballon et subissent les offensives rémoises. Le score en reste là, 1-2 pour les visiteuses du jour. Issy peut avoir des regrets mais espère tout de même être repêché pour rester en D1 la saison prochaine, en cas d’unique descente en D1. Les Rémoises ont, sans briller, décroché leur dixième victoire de l’année et confortent leur cinquième place définitive. 

Montpellier toujours dans le dur 

L’histoire aurait pu bien se terminer pour le MHSC mais le Paris FC en a décidé autrement. En difficulté cette saison, Montpellier essuie une dixième défaite et pointe à la septième place de D1 Arkema.

Longtemps stérile, le match entre le Paris FC et Montpellier ne s’est finalement ouvert qu’à la 32e minute. Après une mauvaise relance de Lisa Schimdt, Clara Mateo profite de la brèche et lobe correctement la gardienne. 1-0 et le MHSC tente de réagir, mais en vain. Les offensives sont peu dangereuses et n’inquiètent pas la défense parisienne. Au retour des vestiaires, rien ne semble véritablement changer. Si bien qu’à la 61e, après un corner bien tiré de Thiney, Anaïg Butel vient pousser le ballon dans le fond des filets. Le PFC maîtrise la rencontre et le milieu de terrain montpelliérain semble totalement inhibé. 

Pour la dernière de la saison, les coéquipières de Marion Torrent perdent 2-0 sur la pelouse parisienne. Les choses vont bouger en Occitanie cet été pour tenter de reconstruire une équipe combative la saison prochaine. Yannick Chandioux a d’ores et déjà été nommé au poste d’entraîneur.