À la UneD1 ArkemaL'Actu

D1 Arkema (J4) – Le debrief de la redac’

Par 26/09/2021 20:10 No Comments
Fleury a signé sa seconde victoire de rang contre Soyaux – ©F C Fleury 91
La D1 Arkema était de retour ce week-end après dix jours de trêve internationale. Si les deux premiers du championnat n’ont pas fait dans le détail, le promu stéphanois s’est aussi illustré, alors que Reims est à la peine. Débrief.

On a aimé

Le but sensationnel de Kadeisha Buchanan 

En ouverture de la quatrième journée de D1 Arkema, l’Olympique Lyonnais s’est imposé (4-0) face à l’En Avant Guingamp ce vendredi soir, au Groupama OL Training Center. Si la rencontre a été marquée par le retour en forme de Griedge Mbock, titulaire, d’autres séquences ont attiré l’attention.

Parmi les buteuses du jour, l’internationale canadienne Kadeisha Buchanan a fait parler toute sa puissance de frappe. Sur un tir sensationnel à l’entrée de la surface de réparation guingampaise, marqué par son équilibre et sa pureté, la canadienne a inscrit le second but de la soirée lyonnaise. 

La championne olympique a ainsi magnifiquement ouvert son compteur en D1 Arkema cette saison.

Le derby parisien

Deux semaines après avoir péniblement battu Montpellier, les Parisiennes d’Ollé-Nicolle étaient de retour au Stade George Lefebvre. Pour le derby face au Paris FC, les Rouge et Bleu se sont imposées 4-0.

Dès l’entame, le PFC n’a pas tremblé, au point de regarder les championnes de France droit dans les yeux. Dès la 10e minute, Clara Mateo trouvait la barre de Labbé et venait mettre un peu plus la pression dans la surface du PSG. Cinq minutes plus tard, Marie-Antoinette Katoto répondait et trouvait à son tour la barre. Mais à la 18ème minute, “Katogoal” ne manquait pas sa seconde occasion et inscrivait le premier but du match, son deuxième de la saison. Les Parisiennes sont alors lancées et quelques minutes plus tard, après une contre-attaque éclair, Sakina Karchaoui trouvait Katoto en retrait, 2-0 pour le PSG. Clara Matéo tentait de se montrer dangereuse, en vain. Les assauts des championnes de France s’enchaînaient et après une belle action collective, Däbritz remettait la balle à Kadidiatou Diani sur une talonnade qui trompe Nnadozie, 3-0. 

Les occasions furent moins nettes en seconde période mais les filles d’Ollé-Nicolle obtiennaient tout de même un pénalty après une main de Tess Laplacette, transformé par Sara Däbritz (59’, 4-0). Une quatrième victoire qui permet à Grace Geyoro et ses coéquipières de rester au contact des Lyonnaises sur la première marche du podium. 

La première victoire de Saint-Etienne

A l’issue de la défaite contre Issy lors de la troisième journée, Jérôme Bonnet déclarait: “C’est important de se remettre au travail. Au-delà du résultat qui est non conforme, le contenu ne l’est pas non plus.” Le message semble avoir été reçu 4/4 par ses joueuses. 

Face à Dijon, les promues ont repris des couleurs avec la manière. Avant la demi-heure de jeu déjà, les Stéphanoises menaient par deux buts à zéro grâce à un doublé de la recrue estivale Esther Okoronkwo. En seconde période, l’internationale nigériane était imitée par Cindy Caputo (52’) et Audrey Chaumette (83’, 0-4). 

A la clé, trois points qui permettent aux Vertes de se hisser à la 7ème place du classement, mais surtout leur première victoire de la saison.

La résilience de Fleury 

Fortes d’une victoire inattendue contre Bordeaux avant la trêve, Fleury faisait face à un adversaire direct pour le maintien ce samedi. Contre Soyaux, les Floriacumoises ont été les premières – et les seules- à faire trembler les filets, grâce à l’internationale polonaise Nikola Karczewska (39’, 1-0). 

A l’heure de jeu, malgré l’expulsion de Julie Piga après un second carton jaune, les joueuses de Fabrice Abriel sont parvenues à résister en infériorité numérique. Bien aidées par Talaslahti, les Franciliennes enchaînent une seconde victoire d’affilée et héritent de la sixième place. 

On n’a pas aimé

Bordeaux sans convaincre

Avec deux faux-pas en trois journées de D1 Arkema (un match nul concédé contre Saint-Etienne, puis une défaite face à Fleury), les Girondines n’avaient plus le droit à l’erreur pour ne pas perdre davantage de terrain sur la troisième place qualificative pour les éliminatoires de la Ligue des champions. 

Si les joueuses de Patrice Lair ont renoué avec la victoire, grâce à une tête de l’internationale Portugaise Melissa Gomes (37’, 1-0), les Marine et Blanc n’ont pas réussi à concrétiser davantage leur maîtrise du ballon. Les Girondines devront faire preuve de plus de réalisme la semaine prochaine contre un Olympique Lyonnais en pleine confiance.

Reims n’y arrive toujours pas

Pas épargnées par le calendrier (ndlr, Guingamp, Lyon, Paris FC et Montpellier pour les quatre premières journées), les Rémoises n’ont toujours pas obtenu la moindre victoire cette saison. 

Contre Montpellier, après avoir concédé l’ouverture du score (18’, 0-1), les joueuses d’Amandine Miquel vont rapidement revenir dans la partie par l’intermédiaire de Kessya Bussy (19’, 1-1). Mais avant la demi-heure de jeu, les Stadistes vont céder à deux reprises face à Lena Petermann. L’Allemande sera imitée par Puntigam en fin de rencontre (84’, 1-4).

En concédant une troisième défaite, les Rémoises siègent à la dernière place du classement.

Leave a Reply