À la UneD1 ArkemaL'Actu

D1 Arkema (J5) – Le debrief de la redac’

Par 03/10/2021 19:36 No Comments
Dijon FCO - Vincent Poyer
Dijon s’est imposé à Soyaux – ©Vincent Poyer
Pour la cinquième journée de championnat, le classement de D1 Arkema a connu quelques mouvements. Si Reims a obtenu sa première victoire, et Fleury continue sur sa belle lancée, l’OL a perdu Amel Majri sur blessure. Débrief. 

On a aimé

La belle lancée de Fleury

Opposées à Montpellier, les joueuses de Fabrice Abriel ont confirmé leur forme du moment. Déjà victorieuses les semaines passées contre Bordeaux et Soyaux, adversaire direct pour le maintien, les Floriacumoises ont obtenu trois points précieux contre le MHSC. 

Dominatrices en première période, les Essonniennes ont comme souvent pu compter sur Léa Le Garrec. Auteure d’un but (24’, 0-1) puis d’une passe décisive sur le but de Nikola Karczewska (85’, 0-2), la capitaine des Lionnes a permis aux siennes d’ouvrir le score puis de faire le break. Seule ombre au tableau, la réduction du score de Mary Fowler en fin de rencontre, qui n’a rien changé à l’issue du match. Grâce à cette troisième victoire de rang, Fleury se propulse à la 4ème place de la D1 Arkema

La première victoire de Reims

On y est. Le Stade de Reims tient sa première victoire de la saison, à l’extérieur contre Issy. Avec un petit point au coup d’envoi, l’équipe d’Amandine Miquel, sixième la saison passée, siégeait à la dernière place du classement. 

Dès la quatrième minute, Naomi Feller donnait l’avantage aux siennes (0-1). Mais à la demi-heure de jeu, l’arbitre central sifflait une main dans la surface rémoise. Le pénalty, transformé par Roselord Borgella, redonnait espoir à Issy (1-1). Tout restait à refaire pour Reims. Mais en fin de rencontre, en l’espace de dix minutes, Kessya Bussy va débloquer la situation. Auteure d’un doublé (73’, 84’), l’internationale tricolore redonne l’avantage aux champenoises. A la clé la première victoire de la saison, et une remontée à la dixième place. 

La réaction du Paris FC

Après sa défaite lors du derby contre le PSG, le Paris FC se déplaçait à Saint-Etienne pour la 5ème journée de D1 Arkema. A l’instar de Bordeaux ou Dijon, le Paris FC aurait pu tomber dans le piège Stéphanois. En effet, ce sont les Vertes qui ont ouvert le score, par l’intermédiaire de Kelly Gago (24’, 1-0). 

Poussées par leur public, les Stéphanoises semblaient prêtes à réaliser un nouvel exploit. Mais juste avant la pause, la jeune Louna Ribadeira remettait les compteurs à zéro d’une belle frappe enroulée (45’, 1-1). En seconde période, Clara Matéo (68’) et Ouleymata Sarr (88’) venaient alourdir la marque et permettaient aux protégées de Sandrine Soubeyrand de repartir du Forez avec les trois points. 

On n’a pas aimé

Amel Majri dans l’histoire, puis blessée

Capitaine lors de la victoire de l’Olympique Lyonnais face aux Girondins de Bordeaux ce vendredi (1-4), Amel Majri est sortie sur blessure à la 61e minute de jeu. Le diagnostic tombait le lendemain, faisant état d’une rupture du ligament croisé antérieur et du ligament latéral externe du genou gauche. En attendant la date officielle de son opération, la numéro 7 de l’OL devrait, selon le club rhodanien, être indisponible jusqu’à la fin de la saison. L’internationale française pourrait être forfait pour l’Euro en Angleterre cet été. 

Dans son malheur, Amel Majri a tout de même marqué l’histoire du club. En inscrivant le deuxième but des Fenottes (26’), elle est devenue la dixième meilleure buteuse de l’histoire de l’Olympique Lyonnais. Il s’agissait par ailleurs de sa 78ème réalisation sous les couleurs lyonnaises et sa 50ème en D1 Arkema. 

La disette de Soyaux

Après sa victoire lors de la première journée contre Issy, Soyaux n’a enchaîné que des   défaites en championnat. L’opposition face à Dijon ce week-end n’y a pas fait exception. Dans un match pourtant équilibré, les Sojaldiciennes concèdent l’ouverture du score de Desire Oparanozie (24’, 0-1). 

Au retour de vestiaires, Kelly Gadéa permettait à Soyaux de revenir dans la partie (52’, 1-1). Mais la joie charentaise a été de courte durée puisqu’à la minute suivante, l’attaquante nigériane donnait de nouveau l’avantage à Dijon.

Malgré sa possession du ballon, Soyaux n’est pas parvenu à inverser cette spirale de défaite et est avant-dernier du classement. 

La grisaille parisienne

C’était l’invité surprise de cette journée de D1 Arkema. Une météo capricieuse en région parisienne a empêché la tenue de la rencontre entre le Paris Saint-Germain et Guingamp. En effet, de fortes pluies se sont abattues sur la capitale ce dimanche. 

Pour l’heure, le match est  reporté à une date inconnue. Le Paris SG reste deuxième du championnat, avec un match en retard sur l’Olympique Lyonnais et Guingamp, neuvième derrière l’AS Saint-Etienne.

Leave a Reply