À la UneD1 ArkemaL'Actu

D1 Arkema (J5) : Paris étrille Guingamp (6-0)

Par 10/10/2021 16:25 No Comments
Les parisiennes à la joie après leur victoire face à Guingamp en D1 Arkema- ©PSG
Reporté la semaine passée en raison d’intempéries, le match entre Paris et Guingamp s’est tenu ce dimanche à Saint-Germain en Laye. Les championnes de France ont largement dominé Guingamp (6-0), avant leur match de Ligue des champions.

Paris ne perd pas de temps

Il n’aura fallu que quelques minutes pour voir Paris prendre les devants. Sur un débordement, Marie-Antoinette Katoto centre fort et pousse Maïwenn Renard au CSC (3’, 1-0). Dans la foulée, Ramona Bachmann s’offre une occasion en or, alors que Cindy Perrault sort de ses buts (4’). La frappe de l’internationale Suisse est néanmoins hors du cadre.

Dominateur, Paris étouffe Guingamp mais se laisse prendre à plusieurs reprises au piège du hors-jeu. Les occasions se succèdent, mais n’aboutissent pas côté parisien. Sur une excellente passe de Sakina Karchaoui dans l’intervalle, Aminata Diallo est à son tour signalée hors-jeu.

Mais grâce à leur meilleure buteuse, les Rouge et Bleu vont réussir à faire le break, alors que Guingamp semblait sortir la tête de l’eau. Servie sur le côté droit, Marie-Antoinette Katoto fonce vers le but, fixe Cindy Perrault et convertit (17’, 2-0).

En tête, Paris cherche encore à aller de l’avant (27’). Avec Sandy Baltimore d’abord, dont la frappe est trop croisée, puis sur une frappe à l’entrée de la surface de Sara Däbritz, qui pousse Perrault à effectuer un très bel arrêt (29’). Beau centre de Baltimore pour Katoto, qui s’élance et propulse le ballon d’une tête rageuse (40’, 3-0). Lancée, la Titi va même s’offrir un triplé. Alors que Sara Däbritz botte un coup franc excentré, « MAK » utilise de nouveau sa tête pour alourdir la marque (45’, 4-0).

De la gestion, pour préparer la Ligue des champions

Au retour des vestiaires, Héloïse Mansuy, visiblement touchée, cède sa place à Enora Guillois. Pleines de nouvelles intentions, les Bretonnes osent tenter leur chance, comme sur cette frappe de Manon Revelli (49’) captée par Barbora Votikova. Rapidement, Didier Ollé-Nicole effectue une première rotation avec les sorties de Katoto et Karchaoui au profit de Jordyn Huitema et Estelle Cascarino (53’).

Moins actif au pressing, le Paris Saint-Germain permet à Guingamp de se montrer davantage en deuxième période, mais conserve la maîtrise de la rencontre et du score. En vue de la rencontre en Ligue des champions, Baltimore et Hamraoui, touchée au pied, cèdent leur place à Celin Bizet et Grace Geyoro (70’). Bien en jambes, la Norvégienne crée quelques situations. 

Malgré la baisse d’intensité, Paris enfonce le clou. Sur une déviation de Huitema, Aminata Diallo arme excentrée à droite et trompe Perrault (82’, 5-0). Entrée à la place de Däbritz, Léa Khelifi va elle aussi s’illustrer. Sur un nouveau service de Huitema, Khelifi se défait de son adversaire directe pour se mettre en position de tir et trouve les filets (87’, 6-0).

Au coup de sifflet final, Paris signe une victoire nette et sans bavure, qui lui permet de recoller à l’Olympique Lyonnais en tête de la D1.

Leave a Reply