À la UneActu InternationaleL'Actu

Début de saison en fanfare pour le Servette FC Chênois Féminin

Par 02/09/2020 09:00 No Comments
Le mois passé, L’Équipière vous avait présenté le Servette FC Chênois Féminin. Cette fois, nous vous proposons de voir comment le club genevois a lancé sa saison dans le championnat suisse.

Une entame en feu d’artifices contre Lugano

Après quelques matchs amicaux, comme le veut la routine d’une saison bien préparée, les Servettiennes affrontaient le FC Lugano Femminile pour commencer leur saison 2020-2021. Face à l’équipe la plus faible de la ligue, les Genevoises ont offert un véritable feu d’artifices à leurs supporters en s’imposant 11 buts à 0. 

Dès la 4e, Sandy Maendly ouvrait le score pour les Grenat d’une frappe enroulée du pied gauche. Les jeunes joueuses de Lugano (ndlr. dont la moyenne d’âge est de 20 ans) tentaient ensuite de résister avec leurs moyens mais elles rejoignaient les vestiaires avec un déficit de quatre buts (Peiro 28e, Fleury 39e, Maendly 45+1e). Déjà buteuse en première période, la troisième meilleure réalisatrice de la saison dernière, Léonie Fleury, allait éclabousser la deuxième mi-temps de son talent. Ses réussites aux 56e, 73e et 82e lui permettaient de signer un retentissant quadruplé. Bien que remplaçante (ndlr. sa préparation ayant été perturbée par une légère blessure à la cheville) Alyssa Lagonia, dont vous aviez pu lire l’entretien, participait aussi à la fête en marquant à la 58e. Thaïs Hurni (75e), Amandine Soulard (80e) et Paula Serrano (88e) complétaient la liste des buteuses de ce match inaugural.

Solide, le Servette FCCF arrache la victoire face à St.Gall

Pour leur deuxième rencontre de la saison, les Genevoises faisaient face à une opposition plus relevée mais sont tout de même parvenues à l’emporter (1-0). Bien qu’avant-dernières la saison passée, les joueuses du FC St.Gallen-Staad avaient fait bonne impression lors de l’ouverture de la saison face au Grasshopper-Club Zürich (2-0). 

Cette impression s’est confirmée lors de ce match quand St.Gall tentait tout de suite de surprendre Servette, manquant de peu d’inscrire le premier but après quelques minutes de jeu. Mais à l’image de la saison 2019-2020, Servette est désormais une équipe solide, qui peut s’appuyer sur des éléments d’expérience. Les Grenat mettaient progressivement le pied sur le ballon pour développer leur jeu. Cela ne les empêchaient pas de trembler de temps à autres, leurs adversaires procédant en contres avec notamment une excellente Simea Hefti sur son côté gauche. Là où Servette fait actuellement la différence par rapport aux équipes plus faibles, c’est sur la condition physique. Tout comme contre Lugano, plus la rencontre avançait et plus les Genevoises dominaient, tant dans la possession qu’au nombre d’occasions de but. Et il a fallu attendre la toute fin de match (88e) pour voir la seule et unique réussite, oeuvre d’Alyssa Lagonia d’une habile déviation de la poitrine devant la gardienne saint-galloise.

Le plein de points malgré un match laborieux contre Young Boys

Contre les Young Boys, la difficulté montait encore d’un cran pour le Servette FCCF. En effet, après Lugano (dernier) et St.Gall (avant-dernier) c’était au tour du cinquième de la saison 2019-2020 de se poser en adversaire pour le club du bout du Lac Léman.

Et contre le club de la capitale suisse, rien n’est vraiment allé comme les Genevoises le voulaient. Elles étaient plus incisives dans leurs actions mais manquaient de réalisme et de lucidité, même en début de rencontre. Si Young Boys était un adversaire piégeux sur le papier, il n’en était rien sur le terrain. Les Bernoises ont certes eu quelques occasions, sur lesquelles Gaëlle Thalmann s’était montrée impeccable, mais leur niveau de jeu était décevant par rapport à leurs précédentes rencontres. Dès lors, il était moins évident de comprendre pourquoi Servette n’arrivait pas à poser son jeu ni à se montrer réellement dangereux devant le but. Entre imprécision dans le dernier geste et mauvais choix à la conclusion, les Grenat se dirigeaient lentement mais sûrement vers un match nul qui aurait été le premier coup d’arrêt de leur saison. Mais, signe que Servette se pose peut-être en candidat favori au titre, les Genevoises parvenaient une fois de plus à puiser dans leurs réserves pour marquer dans les toutes dernières secondes des arrêts de jeu (90+3e). Sur un centre de Peiro, Léonie Fleury se retrouvait complètement seule au deuxième poteau et pouvait tranquillement ajuster sa tête pour offrir trois points miraculeux à son équipe.

Retour d’une certaine maîtrise contre le FC Lucerne

Pour son quatrième match de la saison, et le dernier couvert dans cet épisode, Servette recevait Lucerne au Stade de Marignac, le samedi 29 août en fin d’après-midi. Avant cette rencontre, les joueuses de Suisse centrale comptaient deux victoires (4-2 contre Lugano et 4-3 contre le FC St.Gallen-Staad) pour une défaite (0-3 contre le FC Bâle lors du premier match).

Si quelques doutes concernant la qualité de jeu de Servette pouvaient avoir fait leur apparition après le match contre Young Boys, ils ont été balayés d’un revers de la main contre Lucerne. Face à une équipe passant très rarement le milieu du terrain en première mi-temps, Servette ouvrait la marque à la 21e en profitant d’une relance suicidaire de la gardienne lucernoise dans l’axe, trompée ensuite par sa propre coéquipière, Alena Bienz, qui manquait sa passe en retrait sous la pression des attaquantes genevoises. Contre une défense très peu sereine, Servette allait ajouter deux autres buts avant d’aller boire le thé, par Maeva Sarrasin à la 39e puis Thaïs Hurni à la 41e. La messe semblait dite et les Genevoises relâchaient un peu la pression et, parfois, leur concentration également ce qui permettait à Lucerne de se rapprocher des buts défendus par Gaëlle Thalmann. Et si, sous l’impulsion de Léonie Fleury entrée à la pause, Servette rajoutait deux buts à son total de la soirée -par Paula Serrano à la 62e et l’intenable Fleury à la 76e-, le public de Marignac a assisté à un petit événement dans cette deuxième période : Servette concédait son premier but de la saison (82e). Profitant du relâchement coupable de la défense genevoise, Alena Bienz se rachetait quelque peu de son but contre son camp et réussissait à tromper la gardienne internationale suisse des Grenats pour finaliser un score de 5-1 en faveur de Servette.

Premier bilan positif

La saison du Servette FCCF est maîtrisée jusqu’à présent. Hormis la rencontre contre Young Boys (qui a perdu le match suivant de manière surprenante contre Grasshopper-Club Zürich), les Genevoises n’ont pas eu à forcer leur talent pour engranger le maximum de points et soigner leur différence de buts. Mais elles n’ont pas encore affronté le FC Bâle et, surtout, le FC Zürich qui devraient être leurs principaux contradicteurs lors de cet exercice. Et, comme le calendrier est bien fait, ces deux équipes seront les prochains adversaires des Grenat les 5 (Zürich) et 12 (Bâle) septembre prochains, tous deux en déplacement. Rendez-vous donc au prochain épisode pour voir si Servette aura réussi à consolider sa place de leader.

Classement de l’AXA Women’s Super League après 4 journées

1Servette FC Chênois Féminin12 pts
2FC Basel 18938 pts
3FC Zürich Frauen6 pts
4Grasshopper-Club Zürich6 pts
5FC Luzern6 pts
6FC St.Gallen-Staad4 pts
7BSC YB Frauen4 pts
8FC Lugano Femminile0 pts

Leave a Reply