Coupe du Monde 2019L'Actu

Dernière répétition parfaite pour Shanice et les Pays-Bas contre l’Australie (3-0)

Par 03/06/2019 21:16 mai 8th, 2020 No Comments
Shanice VAN DE SANDEN ©Ryszard Dreger
©photo : Ryszard Dreger
Samedi 1er juin, les Pays-Bas se sont largement imposés (3-0) face aux Matildas australiennes à Eindhoven, dans un Philips Stadion en ébullition. Shanice Van de Sanden, auteure d’un doublé, est la principale artisane du succès des Oranje.

Dans cette opposition a priori équilibrée entre deux outsiders de la Coupe du monde, les Leeuwinnen néerlandaises, qui restent sur deux succès face au Mexique (2-0) et au Chili (7-0), partent légèrement favorites face à une équipe australienne sixième au classement FIFA mais en manque de repères et défaites par les États-Unis (5-3) en avril.

La première mi-temps est animée, et Van de Sanden se met en évidence dès la 13e minute de jeu. Bien servie par la talentueuse ailière du Barça Lieke Martens, la lyonnaise s’impose dans les airs mais sa tête passe juste au dessus de la transversale. Quelques minutes plus tard, l’australienne Logarzo est proche d’ouvrir le score mais sa reprise frôle finalement le poteau (20e). A la 31e minute, l’avant-centre d’Arsenal Vivianne Miedema (qui disputait à seulement 23 ans son 75e match avec les Oranje) oblige la gardienne australienne Lydia Williams à un arrêt en deux temps. On semble alors se diriger vers un score de parité à la mi-temps. Mais juste avant le retour au vestiaire, sur un coup franc de Spitse, Shanice Van de Sanden jaillit au second poteau et fusille Lydia Williams d’une tête imparable (1-0, 45e+1).

Dès le retour des vestiaires, Miedema crochète dans la surface et enfonce le clou du pied gauche (2-0, 49e). Sonnées, les Matildas tentent de réagir mais Tameka Yallop bute sur Sari van Veenendaal (59e). A la 70e minute, sur un corner mal renvoyé par la défense australienne, la femme du match Shanice Van de Sanden scelle le succès des siennes d’une reprise instantanée surpuissante qui enflamme définitivement le public nombreux du Philips Stadion.

La supersub de l’OL, titulaire surprise en finale contre le Barça, est en revanche indiscutable avec sa sélection et sera une joueuse à suivre ce mois-ci, dès l’entrée en lice des Pays-Bas contre la Nouvelle Zélande (mardi 11 juin à 15 heures au Havre).

Côté australien, on se satisfait de la performance de Lydia Williams, qui ne peut pas grand chose sur les trois buts encaissés, ainsi que de la belle copie rendue par l’ailière de Brisbane Hayley Raso et du match encourageant de l’attaquante de Chicago Sam Kerr, 5e du classement du Ballon d’Or 2018. Les Matildas joueront le dimanche 9 juin à Valenciennes un match déjà crucial pour la qualification face à l’Italie, dans un groupe C qui semble promis au Brésil de Marta.