L'Actu

Éliminatoires Euro 2021 : la France se défait du Kazakhstan dans la douleur

Par 10/10/2019 13:00 mai 8th, 2020 No Comments
Mardi 8 octobre, l’équipe de France s’est rendue à Shimkent au Kazakhstan pour son premier match de qualification pour l’Euro 2021. Malgré une victoire 3-0, le match était loin d’être satisfaisant.

Les Bleues inefficaces 

Imprécises, peu réactives, et globalement inefficaces, les Bleues ont souffert pendant 57 minutes. Sur le papier, elles étaient annoncées largement gagnantes de ce match, un score de 3-0 paraît être un score satisfaisant et les statistiques du match semblent aussi positives, à première vue. Oui, les Françaises ont dominé tout le match avec 83% de possession de balle, 85% de passes réussies, et 17 corners. Mais elles ont aussi à leur compteur 32 tirs dont seulement 10 sont cadrés, et ce pour 3 buts marqués en fin de match. Lors des 50 premières minutes de jeu, Gauvin a eu près de 6 occasions dans la surface de but ou dans les 11m, sans succès. Malgré leurs nombreuses passes, les ailières ont également eu du mal à trouver l’espace permettant à l’attaquante de reprendre le ballon sans être gênée par une adversaire. Le manque d’efficacité et de réalisme des Bleues lors de cette rencontre confirme les faiblesses françaises aperçues dans la deuxième mi-temps du match contre l’Islande (4 octobre).

“Ce genre de matchs est difficile tant que le premier but n’est pas mis. Si vous regardez bien, le deuxième et le troisième sont venus très rapidement, c’est le premier qui déclenche tout” – Corinne Diacre après le match

En face, les Kazakhs n’ont eu que deux occasions en 90 minutes, dont une cadrée lors du coup d’envoi de la seconde mi-temps et arrêtée par Bouhaddi sur la ligne de but. Pas dangereuses et déjà menées lors de leurs deux premiers matches des qualifications, elles ont pourtant réussi à maintenir le nul pendant plus de la moitié de la rencontre grâce à un jeu défensif et très physique.

Trois buts pour sauver l’honneur

À la cinquante-septième minute, le but adverse s’ouvre enfin d’une reprise de la tête de Valérie Gauvin après une tentative manquée de Renard sur corner. Le compteur est enfin débloqué. La sélectionneure le sait et, comme lors du match précédent elle fait tourner ses joueuses pour redonner du souffle à son équipe : Diani laisse sa place à Cascarino (61’) et Majri sort pour laisser entrer Katoto (68’).  Il faut moins de 15 minutes à cette dernière pour faire une passe décisive à l’attention de Valérie Gauvin qui laisse finalement passer le ballon pour Eugénie Le Sommer qui conclut au second poteau (80’).

“On aurait aimé ramener plus de buts” – Le Sommer, après le match. Son but était le 80eme but en EdF, à un point du record de Marinette Pichon.

La France mène 2-0 et l’équipe prend confiance. La passeuse, sachant sa place en équipe de France toujours en jeu, ne manque pas une occasion pour montrer sa valeur sur le terrain. Elle n’hésite donc pas à reprendre le ballon la tête la première dans la surface de réparation adverse malgré la présence de Wendie Renard qui s’apprêtait à tirer. Les coéquipières arrivent malgré tout à s’entendre : la défenseure retire son pied au moment où l’attaquante parisienne fait trembler les filets kazakh de la tête. Un dernier but qui fait du bien au mental après un match plus compliqué que prévu.

Score final : France 3-0 Kazakhstan
Prochain match éliminatoire : 9 novembre à Bordeaux contre la Serbie