En constante progression depuis leur victoire en Algarve Cup en 2017, l’Espagne paraissait être une équipe moyenne avec ses chances dans le Mondial 2019. Pourtant, elles ont dû affronter les États-Unis dès les huitièmes de finale et n’ont pas pu continuer la compétition. Cependant, les progrès effectués dans la ligue féminine espagnole la même année paraissent donner de l’espoir dans la formation et le niveau des joueuses pour les prochains tournois.

Les joueuses :
Liste officielle des 23 joueuses convoquées à la Coupe du Monde, dévoilée le 20 mai 2019

Gardiennes :

 Défense :

  • Marta Torrejon
  • Ivana Andres
  • Andrea Pereira
  • Leila Ouahabi
  • Celia Jimenez
  • Maria Pilar (Mapi) Leon
  • Marta Corredera
  • Irene Paredes

Milieux :

Attaque :

  • Andrea Falcon
  • Jennifer Hermoso
  • Maria Francesca (Mariona) Caldentey​
  • Lucia Garcia
  • Nahikari Garcia

La capitaine :

  • Marta Torrejon

Le sélectionneur :

  • Jorge Vilda : intronisé entraîneur national à la suite du départ forcé d’Ignacio Quereda, il était auparavant sélectionneur des – de 19 ans.

Palmarès :

  • Quart de finaliste des championnats d’Europe (2013 et 2017)
  • Demi-finaliste du championnat d’Europe (1997)
  • Première place en Algarve cup (2017)

Anecdotes :
54 est le montant en euros de la prime décernée à chaque joueuse de l’Atletico Madrid pour le gain de la Liga Iberdrola en 2018 par la Fédération espagnole de football.

63% des joueuses, sur les 24 dernières convoquées, évoluant soit au FC Barcelone, soit à l’Atletico Madrid. Seules deux joueuses évoluent en dehors du championnat national (Virginia Torrecilla – Montpellier HSC et Celia Jimenez – FC Rosengard).

Roulez jeunesse ! 2018 fut décidément l’année des jeunes pousses espagnoles, qui se sont largement distinguées en remportant la coupe du monde des moins de 17 ans et en atteignant la finale chez les moins de 20 ans. La « Roja » a de beaux jours devant elle.

Leave a Reply