Actu D1 ArkemaL'Actu

Estelle Cascarino : « J’avais besoin d’un nouveau challenge »

Par 22/11/2019 18:30 mai 8th, 2020 No Comments
©photo : twitter FC Girondins de Bordeaux
©photo : twitter FC Girondins de Bordeaux
La jeune native de Saint-Priest, Estelle Cascarino, revient sur ses débuts au sein du club des Girondins de Bordeaux, son ressenti sur son début de saison et ses objectifs avant le match face au Paris FC (samedi à 14h30).

Découvrez la fiche technique de la joueuse ici ! 

« Vous jouez votre première saison au sein des Girondins de Bordeaux, comment s’est passée votre intégration au sein du groupe ?

Sincèrement mon intégration s’est super bien passée, j’ai très bien été accueillie, je m’entends bien avec tout le monde. J’avais la chance de connaître plusieurs filles du groupe de par les différentes sélections en Équipe de France que j’ai pu faire, mais aussi lors de ma formation à l’Olympique Lyonnais.

Après un début de saison compliqué personnellement vous avez été titularisée lors des quatre dernières rencontres, comment se passe ta saison sur le plan personnel ?

Au début de la saison j’ai enchaîné les petits pépins physiques, c’était assez compliqué mentalement, j’avais aussi « besoin d’un petit temps d’adaptation ». Mais à l’heure actuelle je me sens de mieux en mieux, j’enchaîne les matches donc c’est positif.

« Il nous manque le souci du détail, ce qui fait la différence au plus haut niveau »

Cette saison vous avez concédé deux défaites contre les deux plus grosses écuries de D1 féminine (PSG et l’OL). Qu’est-ce qui vous manque pour vous rapprocher le plus possible de ces équipes ?

Je pense que ce qui nous manque c’est le souci du détail, ce qui fait la différence au plus haut niveau. Mais aussi de la confiance car c’est ce qui peut nous faire gagner de telles rencontres. On peut bien évidemment à l’avenir se rapprocher de ces deux grosses équipes et pourquoi pas les dépasser.

Vous êtes sorties victorieuses du match face à Montpellier, un concurrent direct au podium, néanmoins vous avez concédé une défaite face à l’En Avant de Guingamp. Comment expliques-tu cette défaite surprise ?

Face à l’En Avant de Guingamp on n’a pas mis tous les ingrédients nécessaires pour gagner, on a manqué d’efficacité au vu de toutes les occasions que l’on s’est procuré pendant la rencontre. Au contraire, contre Montpellier on a tout de suite été dans le match, j’ai envie de dire qu’on a presque fait le match parfait au niveau du don de soi.

La moyenne d’âge de votre groupe est de 24 ans, pensez-vous que vous avez un groupe assez mature pour aller chercher le podium cette saison ?

Ça me paraît être l’âge parfait, c’est jeune certes, mais pas inexpérimenté ! Ça représente bien le bon équilibre du groupe.

« Les ambitions des Girondins de Bordeaux m’ont incitée à partir »

Vous avez connu le très haut niveau à l’Olympique Lyonnais, pensez-vous que le club des Girondins de Bordeaux tend à atteindre un tel niveau dans les années à venir ?

Atteindre un tel niveau seul l’avenir nous le dira, mais c’est clairement l’objectif du club dans les prochaines années, bien-sûr. Les ambitions nous ont été données et on avance tous ensemble vers ce même objectif commun.

Après trois saisons complètes au plus haut niveau national au sein du Paris FC, vous avez décidé de signer aux Girondins de Bordeaux. Quelles sont les raisons qui vous ont poussé à partir ?

Premièrement j’avais besoin d’un nouveau challenge, mais pour être honnête ce sont aussi les ambitions du club (Girondins de Bordeaux) qui m’ont incitée à partir. Notamment avec les infrastructures mises à notre disposition, le staff de qualité et les moyens mis pour que l’équipe atteigne le meilleur niveau possible. Tout est fait pour que l’on atteigne nos objectifs.

« Ce sera un match spécial, c’est un club dans lequel j’ai joué trois saisons qui m’a marquée sportivement »

Vous êtes défenseure centrale de formation, pourtant Pascal Gouzenes, Sandrine Soubeyrand (coachs Paris FC) et maintenant Pedro Martinez Losa (actuel coach des Girondins de Bordeaux) vous ont aussi fait jouer défenseure latérale. A quel poste vous sentez-vous le plus à l’aise ?  

Je suis forcément plus à l’aise en tant que défenseure centrale étant donné que c’est mon poste de formation. En réalité, j’ai toujours joué dans l’axe (défenseure centrale), même si j’ai souvent dépanné au poste de latérale gauche car je suis gauchère. On dira que mon poste « favori » est défenseure centrale, même si je me sens à l’aise dans ces deux positions.

Samedi vous affronterez votre ancien club le Paris FC, comment abordez cette rencontre ?

Ce sera un match spécial, c’est un club dans lequel j’ai joué trois saisons, qui m’a marquée sportivement. J’ai à cœur de bien faire et de gagner le match tout simplement, à part ça c’est un match comme un autre.

« Quand tu as goûté à l’Équipe de France, tu as envie d’y retourner »

Vous avez été appelée à quatre reprises en Equipe de France A, quels sont vos objectifs à terme avec les Bleues?

Mes objectifs sont d’y retourner que ce soit à court ou moyen terme, quand tu as goûté à l’Équipe de France tu as envie d’y retourner. À moi de me concentrer sur mes performances en club, si je suis efficace en club il y aura plus de chance pour que je sois sélectionnée.

Malgré vos sélections chez les A, vous ne faisiez pas partie du groupe retenu pour le mondial. Regrettez-vous de ne pas avoir pu participer à cette prestigieuse compétition à domicile ?

Bien-sûr que j’ai été un peu déçue mais pas abattue. Au vu de la concurrence j’étais réaliste, je m’y attendais et puis j’ai encore le temps ! Je suis jeune, j’espère vivre une telle compétition dans ma carrière.

« Pourquoi pas aller chercher un titre en Coupe de France ce serait beau »

Votre sœur évolue à l’OL et est appelée régulièrement en Équipe de France, quelle est votre relation ? Les médias ont, eux, tendance à vous comparer, comment le vivez-vous ? 

Avec Delphine on est très proches, on se soutient beaucoup et on essaie de se pousser mutuellement vers le haut.

Pour finir quels sont vos objectifs personnels cette saison ?

Mes objectifs collectifs sont au minimum le top trois, et pourquoi pas aller chercher un titre en Coupe de France ce serait beau. Personnellement, je veux être la plus efficace possible, jouer un maximum de matchs et apporter le meilleur de moi à l’équipe. »

Pour en savoir plus sur Estelle Cascarino, lisez sa fiche technique !