À la UneÉquipe de FranceL'Actu

France – Allemagne : Les Bleues finissent sur une bonne note

Par 11/06/2021 00:07 No Comments
Ce jeudi soir, la France accueillait son voisin allemand pour sa dernière rencontre de l’exercice 2020-2021. Les Bleues sont sorties vainqueures du duel devant 5000 spectateurs.

Des deux côtés, plusieurs absentes étaient à dénombrer. En France, c’est l’attaque qui était amputée, avec les forfaits de Delphine Cascarino, Marie-Antoinette Katoto et Kadidiatou Diani. L’entrejeu allemand était, lui, orphelin de Dzsenifer Marozsan, Sara Däbritz et Melanie Leupolz.

Le brassard pour Tounkara

En l’absence d’Amandine Henry et Eugénie Le Sommer et après la non-titularisation de Marion Torrent, le brassard bleu était orphelin. C’est Aïssatou Tounkara qui a été choisie par Corinne Diacre pour être la capitaine de l’équipe de France à Strasbourg, malgré la présence de Wendie Renard. Une grande première pour la Colchonera.

Régulièrement sollicitée, la défense française a été au rendez-vous. Si la Mannschaft s’est approchée plusieurs fois des cages de Pauline Peyraud-Magnin, le dernier rideau bleu a su stopper les offensives, notamment Wendie Renard, impériale face à Lea Schüller (8e) ou encore à Klara Bühl (28e).

Mais la défense bleue s’est aussi illustrée en attaque. Ève Périsset et Sakina Karchaoui ont été menaçantes à plusieurs reprises dans leurs couloirs. Alors que l’ancienne Montpelliéraine aurait pu marquer après avoir éliminé trois joueuses (62e), la Bordelaise a été à l’origine de centres dangereux (50e, 59e).

Une Allemagne éteinte

Les Allemandes ont réalisé un bon début de match, avec une occasion d’ouvrir le score dès la 3e minute de jeu sur un centre de Lea Schüller passé juste au-dessus de la tête de Sydney Lohmann. Une minute plus tard, c’est Leonie Maier, seule aux abords de la surface qui s’est essayée avec un tir non-cadré.

Mais après 20 minutes, les joueuses de Martina Voss-Tecklenburg ont amené moins de danger sur le but français. Les Bleues au contraire se sont rapprochées des cages allemandes et en ont profité pour prendre l’avantage. À quelques secondes de sa sortie pour une gêne aux côtes, Kenza Dali a tiré profit d’une passe d’Amel Majri en contre-attaque pour lober Merle Frohms à 25 mètres du but (30e).

Cette ouverture du score a marqué un tournant, les Françaises ayant davantage d’occasions franches par la suite, contrairement aux Allemandes. Ces dernières ont pourtant essayé de revenir au score en fin de match, mais c’était sans compter sur la solidité de la défense des hôtes.

Un goût d’inachevé

Malgré la victoire tricolore, une insatisfaction peut subsister concernant le score. Les Françaises ont en effet eu de nombreuses occasions qu’elles n’ont pas su concrétiser (17 tirs dont 4 cadrés et 1 seul but). 

Ce manque d’efficacité est notamment illustré par le face-à-face entre Grace Geyoro et Merle Frohms sorti en corner par la portière allemande (37e), la talonnade de Renard dans la surface n’ayant pas trouvé preneuse (33e) ou la récupération de Viviane Asseyi dans le camp allemand conclue par une frappe non-cadrée (54e).

Après 5 minutes de temps additionnel, les Bleues terminent leur campagne 2020-2021 avec une victoire sur le plus petit des scores face à des rivales allemandes. Ces dernières disputeront, quant à elles, un dernier match à domicile face au Chili. Les Bleues se retrouveront en septembre pour entamer les qualifications pour la Coupe du Monde 2023.

Leave a Reply