L'Actu

France-Serbie : les Bleues sans pitié

Par 14/11/2019 23:00 mai 8th, 2020 No Comments
Privée de quatres joueuses, l’équipe de France a affronté samedi à Bordeaux l’équipe de Serbie. L’absence de leurs coéquipières n’a pas empêché le groupe présent de remporter la rencontre 6-0. Merci Amel !

L’attaque et le milieu français, privés de la rapide Kadidiatou Diani, de la buteuse Eugénie Le Sommer et de la capitaine Amandine Henry annonçait des Bleues plus en difficulté pour marquer. Pourtant, dirigées par Marion Torrent – capitaine pour l’occasion – le match n’a pas manqué de ravir les supporters. Et heureusement : ils étaient plus de 20 000 spectateurs au Matmut Atlantique de Bordeaux.

Et un, et deux, et trois zéro! 

Dès la septième minute, Amel Majri prend le contrôle de la situation et, servie par Delphine Cascarino, marque le premier but de la rencontre (7’). Elle joue son rôle de cadre de la sélection et met les points sur les “i” dès le début du match. Quelques minutes plus tard, le duo lyonnais frappe encore une fois et augmente le score à 2-0 (12’). Deux buts qui installent la domination française.

À la 31’, c’est la parisienne Grace Geyoro qui s’illustre. Profitant d’un mauvais dégagement adverse, la milieue de terrain reprend le ballon en pleine volée. Son boulet de canon survole la défense adverse, la gardienne et fait vibrer les filets après un rebond contre la barre transversale qui finit par tromper complètement la goal serbe. Un but qui permet aux Bleues de rentrer sereinement aux vestiaires

Enfoncer le clou 

Tout juste revenue sur le carré vert, Valérie Gauvin est remplacée par Marie-Antoinette Katoto (à la 46’) qui ne se fait pas attendre pour relancer le compteur : 4-0 à la 51’ ! Servie par Majri, elle frappe de la tête malgré une première bonne sortie de la gardienne serbe. De ce but, elle affirme son importance à l’avant en l’absence de Le Sommer et confirme la détermination française à ne rien lacher dans ce match.

À la 63’ minute, inarrêtable Amel Majri marque le but du triplé ! Servie par Gaëtane Thiney, elle traverse une fois de plus la défense serbe inaperçue et marque le but du 5-0. Mais les Bleues ne s’arrêtent pas là et enfoncent le clou dans le temps additionnel. Griedge Mbock réalise un magnifique coup franc (90’ +3) repoussé par la gardienne, mais immédiatement repris par Vivianne Asseyi qui clos le score à 6-0 à la toute fin de la rencontre.

Les + et les –

Au-delà du leadership de Majri qui a mené l’attaque et le milieu français, de l’harmonie que les Lyonnaises apportent au jeu des Bleues (Majri et Cascarino), le match confirme aussi que l’équipe de France a une profondeur de banc intéressante. Habituée à faire jouer ses cadres et joueuses fétiches, Corinne Diacre a ce samedi été mise à l’épreuve et forcée à donner plus de temps de jeu à des joueuses généralement remplaçantes. Et elles ont saisi leur chance en montrant ce dont elles étaient capables : Geyoro, Katoto et Asseyi savent toutes trois que leur place en sélection et leur titularisation dépend de la performance des cadres titulaires. En l’absence de deux d’entre elles (Le Sommer et Henry), elles ont prouvé que les Bleues ont du potentiel à développer à l’avenir.

Un bémol est cela-dit à remarquer dans ce match. Comme à leur habitude, le taux de réussite des Bleues devant les cages est à travailler. Si le score de 6-0 est bien satisfaisant, elles ont été auteures de 36 tirs durant la rencontre, dont 13 seulement étaient cadrés. C’est donc l’occasion de souligner le travail de la gardienne Kostic qui a eu du travail lors de cette rencontre, ainsi que de son équipe qui, sur 6 tirs en a cadré 3.

Et maintenant ?

Avec cette deuxième victoire en qualifications pour l’Euro 2021, les Françaises montent à la deuxième place du classement du groupe G. Avec une rencontre de moins que les Autrichiennes, premières du classement, qu’elles affronteront le premier avril 2020.

Nous retrouverons les Bleues pour leur prochain match fin février 2020.

Classement du groupe G :
1. Autriche – 3 matchs – 3victoires – 0 défaite (9pts)
2. France – 2 matchs – 2 victoires – 0 défaite (6pts)
3. Serbie – 4 matchs – 2 victoires – 2 défaites (6pts)
4. Macédoine – 4 matchs – 1 victoire – 3 défaites (3pts)
5. Kazakhstan – 3 matchs – 0 victoire – 3 défaites (0pts)​