À la UneActu Équipe de FranceL'Actu

France – Etats-Unis (0-2) : Les championnes du monde dominent les Bleues

Par 14/04/2021 00:22 No Comments
L’équipe de France a été dominée par les Etats-Unis – ©Guillaume Bigot/FFF
Face à une équipe Américaine bien rodée, les Bleues ont peiné à exister. Si les absences ont été nombreuses, la prestation française n’a guère été convaincante. Résumé d’un match à sens unique.

Les Américaines en toute puissance

Au coup d’envoi, cinq changements sont effectués par rapport à la composition de vendredi dernier face à l’Angleterre. Perisset remplace Morroni, Dali et Jaurena se substituent à Diani et Pallis, et la paire AsseyiLe Sommer (capitaine) prend la place de Baltimore et Gauvin

Dès le coup d’envoi, les Américaines se mettent en évidence. A la 5ème minute, l’arbitre de la rencontre Riem Hussein siffle un penalty dans la surface française pour un contact présumé entre Tounkara et Morgan. Le penalty est alors transformé par Rapinoe.

Peu après l’ouverture du score, Morgan déborde sur le côté gauche et délivre une passe pour Press au second poteau. La californienne manque de peu le cadre de Peyraud-Magnin. La joueuse de Manchester United va de nouveau s’illustrer quelques minutes plus tard, avec un centre adressé à Rapinoe. La Ballon d’Or 2019 ne manque pas l’occasion de faire trembler les filets, mais voit son but refusé pour une position de hors-jeu (12’).

Au terme d’un premier quart d’heure dominé par les Américaines, les Françaises obtiennent leur première occasion franche par l’intermédiaire de Katoto. Si la Parisienne bute face à Naeher, elle est de toute façon signalée hors-jeu par l’arbitre de touche.

Face au pressing exercé par les Américaines, les Françaises sont à la peine dans la construction de la relance. A la 19ème minute, les offensives des Stars and Stripes reprennent. Press délivre une passe dans l’intervalle entre Perisset et De Almeida à l’intention de Morgan qui s’y engouffre et trompe Peyraud-Magnin (19’).

Si Katoto a obtenu une autre occasion peu après (21’), détournée par la portière adverse, les tricolores ne parviennent pas à faire douter leur adversaire d’Outre-Atlantique dans cette première période. 

Les périodes se suivent et se ressemblent tristement

Au retour des vestiaires, Corinne Diacre procède aux deux premiers changements. Pallis, Baltimore et Gauvin entrent en lieu et place de Geyoro, Asseyi et Katoto. Malgré ce turn-over, les Bleues semblent toujours autant en difficulté face à un adversaire maîtrisant son sujet, mais surtout le score.

Les occasions se font majoritairement américaines. Tout à tour, les Stars and Stripes tentent de s’insérer dans la surface française, en pêchant néanmoins dans les dernières notes. A l’heure de jeu, les Bleues perdent leur latérale droite, Marion Torrent, visiblement touchée à la cheville gauche après un duel avec Rapinoe. Elle est remplacée par Grâce Kazadi (Atletico) qui honore sa première sélection en A.

Dali, qui a été à l’initiative de quelques mouvements en première période, est remplacée par Khelifi. Son ancienne coéquipière du Paris Saint-Germain effectue la trajectoire inverse en entrant à la place de Rapinoe.

Alors que les Bleues tentent davantage, leurs initiatives s’avèrent infructueuses. Llyod et Smith entrent à la place de Press et Morgan. Les visiteuses s’attèlent à conserver le ballon, et le score n’évoluera plus.

« On a été en difficulté dans le jeu, on n’a pas réussi à garder les ballons » s’est exprimée Le Sommer à l’issue de la rencontre. Un constat réaliste tant l’écart s’est fait sentir lors de la rencontre. Avec de nombreuses absentes, certes, l’équipe de France est passée au travers de cette rencontre.