Fiches Joueuses

Hope Solo

Par 30/04/2020 14:54 septembre 5th, 2020 No Comments
logo-equipiere-N&B

Nom entier : Hope Amelia Solo

Âge : 39 ans (30/07/1981)

Nationalité : Américaine

Poste : Gardienne

Pied : Droit

Numéro : 1

Clubs :

  • 2012-2016 : Seattle Sounders Women/Seattle Reign FC
  • 2011 : MagicJack
  • 2010 : Atlanta Beat
  • 2009 : Saint Louis Athletica
  • 2005 : Olympique Lyonnais
  • 2004 : Kopparbergs/Göteborg FC
  • 2003 : Philadelphia Charge

Palmarès :

  • En équipe nationale :
    • Coupe du Monde (2015)
    • SheBelieves Cup (2016)
    • Algarve Cup (2005, 2007, 2008, 2010, 2011, 2013, 2015)
    • CONCACAF Gold Cup (2006, 2014)
    • Médaille d’or aux Jeux Olympiques (2008, 2012)
    • Tournoi des Quatre Nations (2006, 2007, 2008)

Honneurs individuels :

  • Gant d’Or de la SheBelieves Cup (2016)
  • Membre du FIFA World XI de la Fédération Internationale des Associations de Footballeurs Professionnels (2015, 2016)
  • Gardienne de l’année de la CONCACAF (2015)
  • Meilleure gardienne de la Fédération Internationale de l’Histoire et des statistiques du football (2012, 2013, 2014, 2015)
  • Gant d’Or de la Coupe du Monde (2011, 2015)
  • Membre de la All-Star Team de la Coupe du Monde (2011, 2015)
  • Gant d’Or de la CONCACAF Gold Cup (2014)
  • Ballon de Bronze de la Coupe du Monde (2011)
  • Athlète féminine U.S. Soccer de l’année (2009)

Biographie :

L’ancienne gardienne américaine multi-récompensée a commencé le football bien loin des cages, en tant qu’attaquante pour l’équipe de son lycée. Elle ne mettra pas moins de 109 buts à ce poste. Cependant, c’est en devenant gardienne de l’équipe de l’université de Washington que son véritable talent se révèle. D’abord en club et en équipe nationale américaine junior, puis senior à partir de 2000, Hope Solo enchaîne les records, les récompenses et les victoires. Avec deux médailles d’or aux Jeux Olympiques, une Coupe du Monde, un record de 102 matchs sans buts encaissés et en étant la seule gardienne américaine avec plus de 200 matchs à son actif, elle a marqué le football féminin de son empreinte. 

Aujourd’hui retraitée, sa carrière s’est brutalement arrêtée en 2017 avec la révocation de son contrat par la Fédération Américaine de Football et 6 mois de suspension. Cette sanction faisait suite à son commentaire sur la Suède lors de l’élimination des USA aux Jeux Olympiques de 2016. À de maintes reprises au cœur de scandales concernant sa vie privée ou à cause de sorties médiatiques controversées, ce n’était pas la première fois que la joueuse au fort caractère écopait d’une sanction et voyait sa réputation entachée. Après cet énième épisode, jamais Hope Solo ne rechaussera les crampons, que ce soit avec son club de Seattle ou avec l’équipe nationale.

Au-delà d’un palmarès impressionnant, en-dehors des terrains, Hope Solo est aussi une des pionnières du mouvement « Equal play, equal pay » et de l’action en justice des américaines contre leur fédération. Encore aujourd’hui, elle ne manque pas de faire entendre sa voix sur le sujet.