Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

Huitièmes | GER – NGA | 22 JUIN | 17H30

Par 22/06/2019 19:30 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

Le Nigeria peut-il réaliser un nouvel exploit ?

Qualifiées de dernière minute, les Nigérianes s’apprêtent à affronter l’ogre allemand pour une place en quart de finale, à Grenoble ce samedi 22 juin. Un duel déséquilibré qui pourrait réserver une surprise.

Allemagne, le titre comme objectif

Après un parcours sans faute en phase de poules, la Mannschaft s’affirme comme un véritable prétendant au titre. Malgré un premier match compliqué contre l’Espagne, les Allemandes ont su sortir d’un groupe B avec trois victoires. Grâce à leur première place elles se retrouvent dans une partie de tableau ouverte et espèrent désormais décrocher la couronne mondial.

Nigeria, l’exploit ou rien

La meilleure nation africaine fait partie des invités surprise de ce mondial. Qualifiées à la faveur de leur victoire contre la Corée et de résultats favorables dans les autres groupes, les Nigérianes se sont pourtant inclinées à deux reprises contre la Norvège et la  nation hôte. Cette ultime défaite donne néanmoins de l’espoir aux Africaines, qui ont vu qu’elles pouvaient rivaliser sur un match avec les meilleures nations.

Informations pratiques

Samedi 22 juin, 18 h, Stade des Alpes, Grenoble
Diffusion: Canal +

Après-match

L’Allemagne bat le Nigéria et se qualifie pour les quarts de finale

Victoire méritée pour les Allemandes qui s’imposent 3 à 0 contre le Nigéria à Grenoble. À l’issue de ce premier match des huitièmes, la sélection allemande, qui compte parmi les multiples favorites (à côté des Etats-Unis, la France ou le Brésil entre autres) s’est assurée une place en quart de finale à Rennes la semaine prochaine, où l’adversaire sera soit le Canada, soit la Suède (la décision tombera lundi 24 juin à partir de 21 heures à Paris).

Une équipe nigériane qui commence fort

Pourtant, au début, le Nigeria a davantage montré sa motivation et sa présence sur le terrain que les Allemandes. Comme souvent déjà dans cette Coupe du Monde, ces dernières avaient des difficultés à rentrer dans la partie, à trouver leur place sur le terrain et surtout à s’imposer dans des duels. Plusieurs pertes de balle, quelques incertitudes et une équipe nigériane réveillée et active ne permettaient pas aux Allemandes de trouver leur rythme de jeu. A cela s’ajoutait une chaleur puissante, qui rendait les conditions du match d’autant plus difficiles – pour les deux équipes bien entendu. Visiblement impressionnées par le jeu du champion d’Afrique dans un premier temps, les Allemandes tentaient pourtant de plus en plus de construire des actions en direction du but. Mais il y manquait à chaque fois une dernière passe, une frappe déterminée ou bien tout simplement de la précision. La sélection du Nigeria, un bon mélange entre joueuses jeunes et plus expérimentées, était pour sa part défensivement parfaitement organisée. Leur force défensive avait déjà mis en difficulté l’équipe française lors du dernier match en phase de poules – match finalement remporté 1-0 par l’équipe hôte du tournoi (pour lire l’analyse du match, cliquez ici). Il semblait que les allemandes, elles aussi, avaient du mal à s’imposer face à cette défense solide. La vitesse notamment de joueuses comme Nayinde et Ajibade mettait en difficulté les Allemandes dans les courses sur les côtés du terrain.

Alexandra Popp soulage les Allemandes

Finalement, et presque contre le cours du jeu, à la 20ème minute, la sélection de Martina Voss-Tecklenburg marquait le premier but de la partie. Alexandra Popp, connue pour son efficacité devant le but, transforme un corner de Magull en but. Il s’agit du deuxième but pour la capitaine des Allemandes dans ce tournoi, et elle ne cachait pas sa joie et son soulagement suite à sa tête, placée parfaitement à droit en bas du filet. Pourtant, les allemandes devaient attendre quelques minutes avant de s’assurer de ce premier succès : la décision de la VAR s’est faite attendre durant de nombreuses pinutes avant de  valider le but. Ce que l’on croyait être une vérification pour raison d’un potentiel hors-jeu, s’avérait finalement être un contrôle d’une gêne potentielle de la joueuse allemande Svenja Huth sur la gardienne du Nigéria, Nnadozie, par son positionnement devant le but.
A partir de ce moment, la sélection du Nigéria, dirigée par l’entraîneur suédois Thomas Dennerby, se montrait moins déterminée et moins offensive. Une faute de la part de Nwabuoku, qui rata la balle et frappa avec force contre le genou de Magull, se transforma en pénalty pour les allemandes. Sara Däbritz, solide, mettait le pénalty à droite en bas du but. Impossible pour la gardienne nigériane de l’arrêter bien qu’elle se soit élancée sur le bon côté. L’Allemagne dominait ensuite le match – les statistiques après une demie heure parlaient en faveur des allemandes avec 97 passes contre 23 et une possession de balle de 66% contre 34%.

Schüller met son premier but de la Coupe du Monde

Après la pause, le Nigeria revenait d’autant plus fort. La sélection africaine dominait le début de cette deuxième mi-temps et avait notamment une magnifique chance dans la 50ème minute suite à une belle entrée d’Ajibade qu’Oparanozie ne rate que de peu. Almuth Schult, la gardienne allemande aurait été sans possibilité d’arrêtera ce ballon. En effet, encore plus qu’en première mi-temps, les nigériennes gagnaient des duels de course par leur rapidité et réussissaient davantage de changer rapidement la direction du jeu. Mais en termes d’efficacité, l’équipe n’arrivait pas à assurer derrière. Puis, avec le temps, la sélection du Nigéria se montrait de plus en plus essoufflée. Par une grave erreur défensive, les Africaines encaissait enfin un troisième but suite à une passe trop molle d’Halimatu Ayinde à la gardienne Nnadozie. C’est Lea Schüller qui saisissait l’occasion dans la 82ème minute pour frapper en première intention. Il s’agissait de son premier but dans ce tournoi, un but que la sélectionneure Martina Voss-Tecklenburg dit avoir pressenti déjà le matin…

L’Allemagne s’est finalement qualifiée pour les quarts de finales, une qualification méritée contre une équipe du Nigéria qui s’est très bien battue jusqu’à la fin ayant réussi à déstabiliser la sélection allemande plus qu’une fois.

Informations pratiques :

Prochain match de l’Allemagne : Samedi 29 juin à 18 :30h contre le Canada ou la Suède (l’adversaire sera déterminé le lundi 24 juin à 21h)