Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

Huitièmes | NOR – AUS | 22 JUIN | 21H00

Par 22/06/2019 23:00 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

Duel de deuxièmes !

Le second huitième de finale de ce mondial oppose samedi à Nice les deuxièmes des groupes A et C. Une partie qui s’annonce passionnante.

La Norvège, force tranquille

Après une phase de poule maîtrisée, où elles auraient même pu accrocher la première place, tant elles ont mis en difficulté les joueuses de Corinne Diacre, les Norvégiennes abordent sereinement ce match. Sûres de ses forces, elles n’auront d’autre objectif que de se hisser en quart de finale.

Australie, un nouveau rebondissement dans un parcours bien agité ?

Contrairement à leurs adversaires du soir, les Matildas ont connu une entame de mondial plus chaotique. Battues d’entrée par une surprenante Italie, les Australiennes doivent leur présence en huitième à leur improbable “remontada”  contre le Brésil. Si elles ont prouvé avoir des ressources mentales importantes, les Australiennes savent qu’elles ne peuvent plus se permettre de passer à côté d’une mi-temps sous peine de rentrer sur leur île.

Informations pratiques :

Samedi 22 juin, 21 h,  Nice
Diffusion: Canal + Sport ​

Après-match

Une longue nuit de beau football

Au terme d’une séance de tirs aux buts, et d’un match passionnant la Norvège se qualifie en quarts de finale de la compétition aux dépens de l’Australie (1-1, 4 t.a.b. à 1). Les Matildas pourront regretter quelques faits de jeu défavorables.

Un match plein, un arbitrage mal en point

Dès l’entame de match, les spectateurs Niçois ont bel et bien compris que l’Allianz Riviera allait être le siège d’une très belle rencontre. Il n’aura pas fallu plus de 30 secondes à la vedette australienne Samantha Kerr, meilleure buteuse des phases de poules, pour provoquer un face à face avec la gardienne norvégienne. Une occasion manquée, qui ouvrait le bal d’une longue série d’opportunités de part et d’autre.

A la 30ème minute, c’est de nouveau Kerr qui s’invite devant la défense des GrasshoppersMjelde, solide sur ses appuis, ne tremble pas et coupe court à l’offensive adverse. Le ballon est renvoyé au milieu de terrain, initiant une contre-attaque fulgurante, au terme de laquelle Lehn Herlovsen ouvrira le score pour les joueuses de Martin Sjögren.

La Norvège impose alors de plus en plus son jeu et parvient se créer de belles situations. Dans un de leur temps fort, l’arbitre de la rencontre, Mme Hussain siffle un pénalty pour une faute de main de Thorisdottir. En effet, cette dernière met volontairement son épaule en opposition. Après visionnage de la VAR, la femme en noir revient sur sa décision, bien que l’intentionnalité de la faute semble évidente, et que l’australienne Kerr se soit déjà emparé du ballon pour se faire justice.

Les Matildas revanchardes

Au retour des vestiaires, la formation d’Ante Milicic entre sur le terrain avec la ferme intention de décrocher leur billet pour la suite du tournoi. A la 51ème minute, le centre parfait de Chloé Logarzo manque de peu d’être repris par une coéquipière.

Peu après, l’inusable Kerr inscrivait un but, légitimement refusé pour une position de hors-jeu. Ce n’est qu’à la 83ème minute qu’elles parviendront à égaliser. Sur un corner direct, sans qu’aucune autre joueuse ne touche le ballon, Kellond-Knight donnait aux australiennes un nouveau souffle.

5 minutes plus tard, une nouvelle faute semble commise dans la surface norvégienne. L’usage de la VAR ne convainc pas Mme Hussain de siffler pénalty.

« [Elles] m’entraînent au bout de la nuit »

Il fallait donc arriver jusqu’en prolongations pour connaître le nom du second qualifié pour les quarts de finale du mondial. Plusieurs duels entre Kerr et la numéro 3 adverse, Thorisdottir, remportés par cette dernière démontraient toute l’envie des 22 actrices de ne rien concéder à l’adversaire. Hjelmseth y allait également de ses parades.

L’exclusion d’Alanna Kennedy à la 103ème minute, pour avoir agrippé le maillot d’une opposante, n’allait pas arranger les plans des Océaniennes.
Au début de la séance de tirs aux buts, Graham Hansen, très en vue dans la partie, s’élance et ne manque pas cadre. A l’inverse, l’attaquante du Houston Dash dévisse complètement sa frappe. L’arrêt de Hjelmseth sur sa partenaire Gielnik, suivi du tir réussi de Mjelde venaient par la suite annihiler leurs espoirs.

Informations pratiques :

Prochain match de la Norvège : Norvège – Angleterre OU Cameroun, Jeudi 27 juin à 21h00, Stade Océane (Le Havre)

Leave a Reply