Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

Huitièmes | NED – JAP | 25 JUIN | 21H00

Par 25/06/2019 23:00 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

La marée orange va déferler sur Rennes pour affronter le Japon

Les championnes européennes en titre peuvent compter sur l’appui de leurs supporters qui se déplacent toujours en nombre et dans la bonne humeur depuis qu’elles ont conquis leur cœur lors
de l’Euro 2017 à domicile. La marée orange ne manquera pas de déferler sur Rennes pour soutenir ses héroïnes dans ce dernier huitième de finale face au Japon. Les Hollandaises sont favorites mais il faudra faire attention à une équipe du japon qui sait se montrer au rendez-vous des grands matchs.

Les Pays-Bas, un parcours sans-faute jusqu’à présent

3 matchs, 3victoires, les Oranje ont emporté chacune de leur rencontre en montrant du beau jeu offensif. Tout d’abord, face à la Nouvelle-Zélande (1-0), puis face au Cameroun (3-1) et enfin face au Canada (2-1), finissant en tête de leur poule. Les néerlandaises pourront compter sur leur trio offensif de grande qualité avec la buteuse d’Arsenal Miedema, l’attaquante du FC Barcelone Martens, et Van de Sanden qui a remporté la Ligue des Champions cette saison avec Lyon. Ces trois joueuses qui savent faire la différence techniquement pourront compter sur l’appui de l’attaquante du Bayern de Munich Lineth Beerensteyn. Elles sont largement favorites lors de ce match.

Le Japon fait pâle figure dans ce mondial

Les Japonaises qui nous avaient pourtant habitués à de meilleures prestations lors des éditions précédentes sont arrivées en huitième de finale par la petite porte. Les Niponnes ne semblent pas avoir la tête dans ce mondial et semblent plutôt tournées vers les Jeux Olympiques de Tokyo. Elles n’ont pas fait mieux qu’un nul face à l’Argentine (0-0), une victoire face à l’Ecosse (2-1) et une défaite face à une Angleterre outsider (0-2). Sans élever leur niveau de jeu, elles ne pourront pas rivaliser face aux hollandaises.

Les coups de cœur des supporters néerlandais : Lieke Martens et Vivianne Miedema

Martens et Miedema sont deux idoles dans leur pays. Elles ont gagné en popularité après l’Euro 2017 et remportent loin devant le reste le test de l’applaudimètre. Une de leur fervente supportrice expliquait au Journal Le Monde :  « C’est parce que les filles peuvent voir leurs idoles. Quand j’ai commencé à jouerau football, on n’avait pas de modèles, aujourd’hui les petites filles peuvent voir Martens et Miedema ». Alors que le football féminin n’était que peu connu aux Pays-Bas, aujourd’hui ce sont de véritable héroïnes là-bas.

Pronostic de la rédaction :

Pays-Bas 2-0 Japon

Informations pratiques :

Lundi 25 juin à 21h00, Stade Roazhon Park (Rennes)
Diffusion: TMC et Canal+

Après-match

Les Pays-Bas s’imposent de peu !

Ce mardi 25 juin, sous la chaleur rennaise, et au terme d’un match enlevé, les Pays-Bas se qualifient pour les quarts de finale aux dépens du Japon (2-1). Retour sur un match à haute intensité.

Avec des Néerlandaises, championnes d’Europe en titre, et des Japonaises finalistes du dernier mondial, la partie s’annonçait serrée et indécise. Elle l’a été.

Une entame parfaite pour les Oranje

Les Japonaises, en manque de confiance après une phase de groupe compliquée, se font très rapidement bousculées par des Oranjes, qui attaquent elles le match pied au plancher. Après un premier quart d’heure à leur avantage, les coéquipières de Shanice Van de Sanden ouvrent logiquement le score. Sur un corner de Spitse, Martens glisse subtilement le ballon entre les jambes de Sugasawa, ballon qui vient ensuite mourir dans le petit filet droit de Yamashita (1-0, 17e).

Le réveil japonais

Piquées au vif par cet ouverture du score, les Japonaises réagissent immédiatement, mais la frappe de Sugasawa termine sa course sur le montant néerlandais. Plus incisives, les joueuses du Soleil Levant remettent alors progressivement le pied sur le ballon. En manque de réalisme, elles profitent finalement d’une mauvaise relance batave pour égaliser par l’intermédiaire de Hasegawa à la suite d’un beau mouvement collectif (1-1, 43e). Ce but juste avant la mi-temps sonne comme un coup dur pour des Bataves qui n’étaient pas particulièrement mise en danger par leurs adversaires jusque là.

Quand ça ne veut pas, ça ne veut pas !

Gonflées à bloc par cette égalisation avant le retour des vestiaires, les Japonaises font preuve d’une réelle maîtrise en seconde période. Séduisantes dans le jeu, multipliant les combinaisons dans des petits périmètres, les Nadeshiko semblent alors retrouver le niveau qui était le sien lors du mondial canadien en 2015. Si les Néerlandaises sont mises sous pression, elles ne craquent pas pour autant et se procurent quelques situations de contre. Sentant sa supériorité dans le jeu, le Japon pousse alors dans les derniers instants mais manque cruellement de réalisme et de réussite. Quand ce n’est pas la barre qui stoppe une frappe d’Endo après un une-deux avec Iwabuchi (79e), c’est la gardienne néerlandaise qui fait des miracles (80e). Ces deux actions marquent un tournant dans ce huitième, puisque dix minutes plus tard à l’orée du temps additionnel, Kumagai est sanctionnée pour avoir détourné du bras une frappe de Miedema. Lieke Martens ne tremble pas et transforme ce penalty (2-1, 90e).

Grâce au doublé de leur attaquante, les Pays-Bas se hissent en quart de finale à l’issue d’un match de haute volée.

Informations pratiques :

Quart de finale Pays-Bas – Italie, samedi 29 juin à 15h, Stade du Hainaut (Valenciennes)