Actu InternationaleAnalyses Coupe du MondeCoupe du Monde 2019

Huitièmes | USA – ESP | 24 JUIN | 18H00

Par 24/06/2019 20:00 mai 8th, 2020 No Comments

Avant-match

Etats-Unis – Espagne : qui sera le futur adversaire de l’Équipe de France ?

Les Américaines, prétendantes au trophée, devront affirmer leur domination lors de ce huitième face aux Espagnoles. Elles partent grandes favorites de ce match face à la Roja, mais attention à cette équipe montante qui pourrait leur tenir tête. Pour cela, les Espagnoles devront se montrer plus convaincantes à la finition, qui leur a fait défaut en phase de poule, notamment face à l’Allemagne.

Les Stars and Stripes sont rentrées dans la compétition de manière conquérante en inscrivant 18 buts lors des poules. Elles ont ainsi survolé le groupe F, notamment face aux Suédoises (2-0) , leur adversaire le plus redoutable, tout en faisant tourner l’effectif pour garder de la fraîcheur pour la suite. Une attaque redoutable d’efficacité, une défense solide et un milieu agressif et omniprésent à la récupération.

C’est face à cette machine bien huilée que les Espagnoles devront trouver la faille. Deuxième de son groupe derrière l’Allemagne, la Roja a proposé un beau football à la barcelonaise, possédant le ballon, le faisant tourner avec beaucoup de maîtrise et de technicité. Elles ont cependant manqué de réalisme, notamment face à la Mannschaft, ce qui leur a couté cher puisqu’elles se sont inclinées 1-0, à rebours de la physionomie du match.

La Roja n’aura cependant rien à perdre et aura à coeur de montrer son meilleur football face aux américaines. Leur unique et récente confrontation, en janvier 2019, s’était soldée sur le petit score de 1-0 pour les joueuses de Jill Ellis. Un score qui donne espoir à la nation espagnole qui ne cesse de montrer un meilleur visage année après année. Montreront-elles qu’elles se sont hissées au niveau des meilleures ce lundi soir ?

Les joueuses clés

Pour l’Espagne : Le défi qui attendent les espagnoles est celui du réalisme devant les buts. Il sera réussi seulement avec une grande performance de Jenny Hermoso, l’attaquante de pointe de la sélection en provenance de l’Atletico Madrid.

Pour les Etats-Unis : Le défi des américaines sera de gagner la possession du ballon et les duels, il faudra ainsi bien observer Lindsey Horan qui sera déterminante dans ce pan du jeu.

Pronostic de la rédaction :

Etats-Unis 2 – 0 Espagne

Informations pratiques

Lundi 24 juin à 18h00, Stade Auguste Delaune (Reims)
Diffusion: TMC et Canal+

Après-match

Les Etats Unis gagnent dans la douleur et filent en quart

Grâce à deux penalties, les tenantes du titre se tirent du piège espagnol et retrouveront les Bleues au Parc des Princes (28 juin) pour un quart de finale qui s’annonce palpitant. Pourtant, la Roja a effectué un match d’anthologie avec un engagement et un niveau technique qui ont impressionnés. Les Espagnoles ont fait douter les Américaines jusqu’à la 76ème minute, elles qui affirmaient pourtant avant le match qu’elles avaient « la meilleure et la deuxième meilleure équipe au monde ».

Un début de match digne des grands rendez-vous

Il y a eu du beau jeu et des actions dès la 5 ème minute. Dahlkemper lance parfaitement Alex Morgan sur le côté droit d’une longue passe en profondeur qui pénètre dans la surface de réparation, obligeant Corredera à faire faute. L’arbitre accorde alors un penalty irréfutable. Celui-ci est parfaitement transformé par Rapinoe qui prend Panos à contre-pied et ouvre le score. Les Etats Unis mènent alors 1-0. Mais les Espagnoles n’auront pas le temps de douter. En effet, suite à un mauvais dégagement et à une erreur défensive, Cordoba sert parfaitement Hermoso qui marque un magnifique but en pleine lucarne. 1-1 et on n’est qu’à la 9 ème minute de jeu.

Des Espagnoles transcendées

Si les tenantes du titre ont un léger avantage en termes de possession de balle, les Espagnoles ont fait preuve d’un engagement physique et technique qui aura longtemps
tenu en échec les américaines. Muselées, les Américaines n’ont pratiquement rien montré à l’exception de quelques percées de Lavelle et Mewis durant de longues minutes. De son côté, la Roja s’est créé quelques occasions mais a manqué de réalisme et de présence devant les buts.

Le tournant du match : Un deuxième pénalty généreux

Les Espagnoles ont fini par céder face au réalisme et à l’expérience des stars and stripes bien chanceuses d’obtenir un pénalty à la 73 ème minute. Torrecilla est sanctionnée pour une faute sur Lavelle dans la surface. Néanmoins ce pénalty ne manquera pas de faire parler. En effet, Lavelle exagère clairement sa chute après un contact presque inexistant avec Virginia Torrecilla qui semble bien jouer le ballon. Pour la milieu espagnole : « Ils sifflent les penalties car ce sont les Etats Unis ». Quoi qu’il en soit, Rapinoe le transforme pour le 2-1 et envoie les Etats Unis en quart de finale pour affronter le pays hôte.

Informations pratiques :

France-Etats Unis : Vendredi 28 juin à 21h00 au Parc des Princes (Paris)
Diffusion TF1 et Canal+