L'Actu

ICC Women : les Lyonnaises en forme pour leur début de saison

Par 20/08/2019 17:07 mai 8th, 2020 No Comments
Dzsenifer Marozsan
MAROZSAN ©Ryszard Dreger
L’Olympique Lyonnais prend sa revanche sur les North Carolina Courage en remportant la Women’s International Champions Cup (ICC Women) par une victoire de 1-0.

Du 15 au 18 août, 4 des meilleures équipes européennes et américaines se sont affrontées pour se préparer au début de saison qui approche. C’était l’occasion pour l’Olympique Lyonnais (France), le Courage de la Caroline du Nord (USA), l’Atlético de Madrid (Espagne) et Manchester City (Angleterre) de se mesurer contre des adversaires de taille et d’intégrer les nouvelles recrues post-mercato. Cette compétition a également marqué le retour de la Ballon d’Or, Ada Hegerberg, sur les terrains après son absence à la Coupe du Monde, un bon moyen pour elle de se remettre en jambes après un été de repos.

Un tournoi test pour l’OL
Contrairement à l’édition précédente, l’Olympique Lyonnais est la seule équipe française représentée – le Paris SG ayant été remplacé cette année par l’Atlético de Madrid. Pour les multiples vainqueures de la Coupe de France, du Championnat de France et de la Ligue des Champions, cette compétition était aussi l’occasion de se comparer à une équipe du championnat américain. En effet, réputée pour être la meilleure équipe d’Europe, la question se pose souvent de la place de l’Olympique Lyonnais dans le monde et surtout en comparaison avec le très prestigieux championnat américain. Loin de prouver la supériorité absolue de l’OL, remporter ce match contre l’actuel champion des États-Unis reste malgré tout une preuve de la place importante que le club rhodanien a dans le panorama mondial.

L’OL prend sa revanche
Arrivé deuxième de la compétition l’an dernier, l’Olympique Lyonnais avait donc pour objectif de remporter cette deuxième édition de l’ICC Women. Comme en 2018, la finale s’est jouée entre les Françaises et les Américaines de Caroline du Nord… qui jouaient à domicile ! Malgré une attaque un peu brouillonne, la défense lyonnaise a réussi à tenir bon, renforcée par la gardienne Sarah Bouhaddi qui a été forcée de jouer libéro une grande partie du match face à la pression américaine.

Dix minutes après le retour des vestiaires, à son habitude, Lucy Bronze monte très haut avec le ballon qu’elle passe à Marozsan. Cette dernière tire en première intention, une frappe forte et sans contrôle, qui surprend la défense et la gardienne adverse et transperce les filets. À la 56’ minute le match est joué et malgré des occasions d’égalisation, le North Carolina Courage ne réduira pas le score.

Classement final :

  1. Olympique Lyonnais
  2. Courage de la Caroline du Nord
  3. Manchester City
  4. Atlético de Madrid