À la UneActu InternationaleL'Actu

Jeux Olympiques : la Suède et la Grande-Bretagne qualifiées, les Américaines se rattrapent

Par , 24/07/2021 20:09 juillet 27th, 2021 No Comments
©svenskfotboll
©svenskfotboll
Lors de cette deuxième journée, les buts se sont une nouvelle fois enchaînés sur les pelouses tokyoïtes. Au-delà de matchs nuls très disputés et intenses, la Suède et la Grande-Bretagne ont poursuivi leur sans-faute. Après leur défaite surprise de mercredi, les Américaines ont quant à elles infligé une lourde défaite à leurs adversaires du jour.  

Chili – Canada (1-2)

Pour entamer cette deuxième journée, le Canada s’est offert une première victoire dans ces Jeux en s’imposant face au Chili. 

Après une opportunité manquée à la 21ème minute avec un penalty mal cadré de Janine Beckie, la joueuse s’est finalement montrée décisive en inscrivant les deux buts de la victoire canadienne. A la 38ème  puis directement au retour des vestiaires en seconde période (46’) face à une défense totalement trouée, la canadienne s’est offert un doublé.

En difficulté lors de la première mi-temps, les joueuses de La Roja se sont montrées plus offensives en deuxième période et on réussit à réduire le score grâce à un but sur pénalty de Karen Araya (57’). Le tout premier but olympique de l’histoire de la sélection sud-américaine.

Chine – Zambie (4-4)

Victime d’une très lourde défaite contre les Pays-Bas pour leur premier match (10-3), les Zambiennes se sont rattrapées face à la Chine et ont bien failli remporter leur première victoire. 

Dès la 6ème minute, Wang Shuang a pourtant donné pour un court instant l’avantage à Chine avant que Racheal Kundananji n’égalise de la tête (15’) et remettent la Zambie dans la course. Les deux buts coup sur coup de Wang Shuang (22’ et 23’) n’ont pas entamé la détermination des joueuses Zambiennes, pourtant menées 3-1 à la pause. Au retour des vestiaires, impressionnante d’efficacité, Barbra Banda a ainsi renversé le cours de la rencontre en inscrivant un triplé (42’, 46’, 69’). Déjà auteure des trois seuls buts zambiens face aux Pays-Bas, avec cette réalisation, l’attaquante est devenue la première joueuse de l’histoire à avoir inscrit un triplé dans deux matchs d’affilés aux Jeux Olympiques. 

Menées au score jusqu’à la 83ème minute, la Chine est finalement venue arracher le nul grâce à un quatrième but de Wang Shuang sur pénalty. 

Suède – Australie (4-2)

Décidément sur une bonne lancée, après leur exploit face aux championnes du monde (3-0) lors de leur premier match, les Suédoises se sont de nouveau imposées face à l’Australie.

Auteure d’un doublé, Fridolina Rolfo a ouvert le score à la 20ème minute avant que Sam Kerr n’égalise juste avant la mi-temps. À peine de retour sur le terrain, l’australienne a doublé la mise et s’est offert un deuxième but (48), donnant l’avantage aux Matildas. L’égalisation de Lina Hurtig (52) puis le deuxième but de Fridolina Rolfo (63) sont venus mettre à mal les espoirs de victoire de la sélection australienne avant que le ballon de Stina Blackstenius trouve le fond des filet australiens (83) et ne vienne antériner le succès des Suédoises.

Avec cette deuxième victoire, l’équipe scandinave pose une option très solide sur les quarts de finale du tournoi. 

Japon – Grande-Bretagne (0-1)

Après leur bonne entame du tournoi olympique face au Chili (2-0), les joueuses britanniques rencontraient le Japon, pays hôte de la compétition. Si le match était plutôt équilibré avec plusieurs occasions des deux côtés, Ellen White, déjà auteure d’un doublé lors du match d’ouverture, a encore frappé. Sur un centre de Lucy Bronze, la buteuse de Manchester City surgit devant la gardienne japonaise et ouvre le score d’un but de la tête (74’). Grâce à cette deuxième victoire en deux matchs, les Britanniques se qualifient donc pour les quarts de finale des Jeux Olympiques.

Pays-Bas – Brésil (3-3)

C’était la grande affiche de cette deuxième journée, et elle a tenu ses promesses. Après leur large victoire face à la Zambie (3-10) et la Chine (0-5), les Pays-Bas et le Brésil ont de nouveau offert un festival de buts, malgré un score nul (3-3). L’attaquante néerlandaise Vivianne Miedema s’est offert un doublé (3’, 59’) et Dominique Janssen égalise à dix minutes de la fin du match. Côté brésilien, les buts de Debinha (16’) et de Marta (65’) permettent aux Auriverde de revenir au score par deux fois et celui de Ludmila leur a même fait prendre l’avantage (68’). Les deux nations sont donc en tête du classement dans le groupe F avec 4 points.

Nouvelle-Zélande – États-Unis (1-6)

Grandes favorites du tournoi olympique, les Américaines ont subi leur lourde défaite face à la Suède dès leur entrée en lice (3-0) mais se sont bien reprises contre la Nouvelle-Zélande (1-6). 

Si les championnes du monde ont rapidement ouvert le score grâce à une superbe frappe de Rose Lavelle (9’), les défenseures néo-zélandaises les ont piégées à quatre reprises en jouant intelligemment le hors-jeu. Juste avant la pause, Lindsey Horan permet aux Américaines de faire le break d’un but de la tête sur corner (45’). 

Au retour des vestiaires, le pressing du bloc américain fait craquer la Nouvelle-Zélande qui encaisse un but contre son camp (63’), avant de réduire le score par l’intermédiaire de Betsy Hassett (72’). Christen Press (80’), Alex Morgan (97’) ont également ajouté deux buts au compteur de la Team USA et un nouveau but contre son camp dans le temps additionnel (90’+3) a clôturé le score. Les États-Unis, actuellement deuxième du groupe G, joueront donc leur qualification face à l’Australie mardi.

Leave a Reply