À la UneActu InternationaleL'Actu

Jeux Olympiques: Le bilan de la phase de groupe

Par 28/07/2021 10:00 No Comments
Barbra Banda va quitter les Jeux Olympiques en ayant marqué l’histoire de la compétition – ©Fédération Zambienne de Football
Vendredi prochain débuteront les quarts de finale des Jeux Olympiques de Tokyo de football féminin. Avant d’entamer la phase à élimination directe, quel bilan peut-on tirer de la phase de groupes ? 

Des groupes prolifiques

Soixante-quinze. Soit le nombre de buts inscrits lors des 18 rencontres de cette phase de groupe des Jeux Olympiques. En tête, le groupe F (Pays-Bas, Brésil, Zambie, Chine), avec 43 buts dont 21 pour la seule sélection néerlandaise.

Après avoir infligé un 10-3 d’entrée à la Zambie, les Oranje n’ont pu se défaire du Brésil (3-3). Mais face à la Chine, les Pays-Bas ont réalisé un nouveau festival offensif (8-2).

Vivianne Miedema et Barbra Banda dans l’histoire

Si les Néerlandaises disposent jusqu’ici de la meilleure attaque de la compétition, c’est notamment grâce à leur star Vivianne Miedema, auteure de presque la moitié des réalisations (9) à elle seule. Elle bat ainsi le record de buts inscrits sur une Olympiade, jusqu’ici détenu par Christine Sinclair, avant même la phase à élimination directe.

Derrière elle, on retrouve l’étonnante Zambienne, Barbra Banda. Avec ses six réalisations, la capitaine de la seule équipe africaine du tournoi, est devenue la première joueuse à inscrire deux triplés dans les mêmes Jeux. Plus encore, Banda est désormais la première joueuse du continent africain à inscrire plus de trois buts lors des J.O.  Une belle performance malgré l’élimination de son équipe, qui finit troisième de son groupe.

Les demi-finalistes du mondial au rendez-vous

Dans le tirage des quarts, on retrouve entre autres les quatre demi-finalistes de la dernière Coupe du monde (Etats-Unis, Grande-Bretagne/Angleterre, Suède, Pays-Bas). Si les Suédoises ont largement brillé, les Américaines ont quant à elles été plus à la peine. Après un revers face aux coéquipières de Sofia Jakobsson (0-3), qui les avaient d’ailleurs éliminées de la précédente édition des Jeux Olympiques, les Stars and Stripes se sont ressaisies sans pourtant convaincre dans le jeu.

En quarts, Megan Rapinoe et les siennes, retrouveront les Pays-Bas pour un remake de la finale de la Coupe du monde 2019. Et en l’état, il semblerait que les joueuses de Vlatko Andonovski ne partent pas favorites.

Les affiches des quarts (vendredi 30 juillet) :

Canada – Brésil
États-Unis – Pays-Bas
Grande-Bretagne – Australie
Suède – Japon

Leave a Reply