À la UneActu InternationaleL'Actu

Lara Dickenmann prend les rênes du Grasshopper-Club Zurich !

Par 03/05/2021 14:00 No Comments
Lara Dickenmann enveloppée dans une couverture aux couleurs et logo de Wolfsburg
©Guillaume Charton
Le quotidien suisse-alémanique Blick l’a révélé dimanche : la légende du football suisse sera manager général de “l’autre club de Zurich” durant les trois prochaines saisons.

Deux ans après sa retraite internationale, Lara Dickenmann mettra un point final à sa superbe carrière au terme de la saison en cours. Il était légitime pour les observateurs de se demander de quoi serait fait le futur de l’ancienne lyonnaise hors des terrains. La réponse à cette question a été apportée dimanche par le Blick, souvent aux avant-postes quand il s’agit de dévoiler des nouvelles croustillantes en avant-première. Dickenmann occupera le poste de manager général de Grasshopper – souvent appelé “l’autre club de Zurich” car moins connu et titré que le FC Zurich, d’autant plus dans le football féminin. Elle s’y engagerait pour une durée de trois ans. 

Le meilleur palmarès du football helvétique

Véritable légende dans son pays, Lara Dickenmann est la première Suissesse à véritablement exploser à l’international. Après un parcours junior partagé entre la Suisse (Kriens, Sursee) et les États-Unis (Ohio State Buckeyes), elle a évolué sous les couleurs de l’Olympique Lyonnais de 2009 à 2015, disputant plus de 180 matchs et marquant 77 buts pour les Gones.

Avec les Rhodaniennes, elle a remporté sept fois le championnat de France, quatre fois la Coupe de France et, surtout, deux fois la Ligue des Champions. Elle a ensuite quitté la France pour rejoindre l’Allemagne et Wolfsburg où elle a toujours évolué depuis et avec un palmarès presque comparable : quatre victoires en championnat d’Allemagne, cinq en coupe d’Allemagne et, également, deux finales dans la compétition continentale.

Un club de plus à suivre en Suisse ?

Si le FC Zurich a dominé le football helvétique de la tête et des épaules pendant une bonne décennie, il se retrouve face à des concurrents de plus en plus nombreux et sérieux ces dernières années. À commencer par Servette qui pourrait bien remporter le championnat suisse pour la première fois de son histoire cette saison. 

Il faudra également composer avec Young Boys ou encore le FC Bâle, comme le mentionnait son entraîneur dans les colonnes de L’Équipière. Si Lara Dickenmann négocie bien sa transition entre la pelouse et les bureaux, Grasshopper pourrait aussi venir s’ajouter à cette liste de prétendants. Et c’est tout le football suisse qui se verrait, sans aucun doute, tirer vers le haut.