À la UneL'Actu

L’arbitrage féminin sous les projecteurs du football masculin

Par 30/09/2020 16:00 No Comments
Cette semaine du 28 septembre au 4 octobre est à marquer d’une pierre blanche pour l’arbitrage féminin : deux femmes vont diriger des rencontres au sommet en Allemagne et en France.

Ce soir, la Supercoupe d’Allemagne opposant le Bayern Munich au Borussia Dortmund en Bavière aura un parfum particulier pour Bibiana Steinhaus. L’arbitre de 41 ans a, en effet, été désignée pour diriger cette rencontre par la Fédération Allemande de Football (DFB). Celle qui a commencé sa carrière de femme en noir à l’âge de 20 ans, et qui exerce dans la police en-dehors des terrains, officie en tant qu’arbitre en Bundesliga depuis 2017. Elle a déjà œuvré lors de 23 rencontres de l’élite allemande et compte également une solide expérience au niveau international (arbitre lors des Euros féminins en 2009 et 2013 ainsi que lors des Coupes du Monde féminines de 2011 et 2015).

Qui d’autre que Stéphanie Frappart ?

En France, les honneurs reviennent à la pionnière Stéphanie Frappart. La Valdoisienne de 36 ans sera aux commandes du choc des Olympiques de Ligue 1 Uber Eats, entre Marseille et Lyon (dimanche à 21h au Groupama Stadium de Lyon). Si elle a intégré le monde du football comme joueuse, elle a très vite compris que la voie de l’arbitrage lui offrirait de meilleures perspectives professionnelles et est devenue arbitre au niveau amateur à 19 ans seulement. En août 2014, elle devient la première femme arbitre principale dans une rencontre de Ligue 2, puis elle récidive en Ligue 1 en avril 2019. Nommée meilleure arbitre du monde par la Fédération Historique des Statistiques du Football (IFFHS) l’année passée, Frappart a notamment conduit la finale de la Coupe du Monde féminine (Etats-Unis – Pays-Bas) ainsi que la Supercoupe d’Europe (Liverpool – Chelsea).

Leave a Reply