#MetempsÀ la UneÉconomie

Le Brésil opte pour l’égalité

Par 03/09/2020 09:15 No Comments
Annonce des nouvelles coordinatirce féminines de la CBF
©CBF
Mercredi, la Confédération Brésilienne de Football (CBF) annonçait l’égalisation des rémunérations entre les sélections masculine et féminine brésiliennes. Explications.

Le pari de l’égalité salariale

Le Brésil devient le cinquième pays du monde à franchir le pas. Ses équipes féminine et masculine bénéficieront des mêmes rémunérations lors de leur participation aux préparations et aux matchs de sélection. Le président de la CBF, Rogério Caboclo, expliquait : « les joueuses gagnent la même chose que les joueurs pendant les appels en sélection. Ce qu’ils reçoivent par appel quotidien, les femmes le reçoivent également. Ce qu’elles gagneront à conquérir ou à organiser les JO l’année prochaine sera le même que les hommes. » Déjà appliquée en mars dernier, lors du Tournoi de France, cette mesure devient à présent officielle et annonce aussi une rémunération de l’équipe féminine proportionnellement équivalente à celle de la masculine lors de la prochaine Coupe du Monde. 

Des femmes aux postes dirigeants

La bonne nouvelle a été annoncée à l’occasion de la nomination officielle des anciennes joueuses Aline Pellegrino et Duda Luizelli aux postes respectifs de coordinatrices des compétitions féminines et des sélections féminines. Le président de la Confédération déclarait : « À partir d’aujourd’hui, le football féminin au Brésil sera entre les mains de celles qui ont toujours travaillé avec le ballon, sur et en-dehors du terrain. […] Aujourd’hui, les femmes ont gagné leur place grâce à leurs compétences. » Après la nomination de la Suédoise Pia Sundhage au poste de sélectionneure en juillet 2019, ces nouvelles nominations confirment la volonté de la CBF de féminiser le football brésilien à tous les niveaux.