Actu InternationaleL'Actu

Le football féminin africain victime de la pandémie !

Par 03/07/2020 08:30 No Comments
Ce mardi 30 juin, le Comité Exécutif de la Confédération Africaine de Football s’est réuni pour décider de son avenir ainsi que de celui des compétitions suite à la pandémie de COVID-19. Aperçu des conséquences pour le football féminin.

Repoussées ou annulées, de nombreuses compétitions africaines ont été victimes du COVID-19. Suite à la réunion de son COMEX, la CAF a fait plusieurs annonces sur son agenda. Outre les changements de programme de la plupart des compétitions africaines masculines, les féminines subissent elles-aussi des changements. 

La CAN féminine annulée

Alors que la CAN masculine (2021) et le Championnat d’Afrique des Nations masculin (2020) ont tous deux été repoussés d’un an, la Coupe d’Afrique des Nations féminine (prévue pour la fin novembre 2020) sera purement et simplement annulée.

Une nouvelle compétition dès 2021

Si cette décision est regrettable, le football féminin ne disparaîtra cependant pas totalement puisqu’un une nouvelle compétition fera son entrée en 2021 : la Ligue des Champions féminine de la CAF. Les modalités de ce tournoi n’étant pas encore établies, joueuses, clubs et supporters devront s’armer de patience.  

Les CAF Awards 2020 annulés

Loin d’être anecdotique, l’édition 2020 des CAF Awards a également été annulée. Cette cérémonie annuelle récompensant les plus grandes personnalités contemporaines du football africain n’aura finalement pas lieu cette année. Cette célébration est une des rares occasion où des femmes ont l’opportunité de briller parmi les hommes dans le football africain. 

En 2014, le premier prix décerné au Meilleur Jeune de l’année (femmes et hommes confondus) avait par exemple été décerné à la Nigériane Asisat Oshoala. D’autres catégories de trophées, comme le Meilleur Coach d’une équipe féminine ou la Joueuse Africaine de l’année permettent aussi de de mettre en avant les grandes femmes du football africain.

De l’aide financière

Pour pallier aux désagrément causés par la pandémie mondiale, la CAF offrira des aides financières à ses associations membres. Chacune devrait recevoir un montant de 300 000 USD – soit un total de 16,2 millions USD- pour faire face aux conséquences du COVID-19. 

Développement du football africain

La CAF a aussi annoncé la prolongation de l’accord de son siège en Égypte. Avec ce nouvel accord, elle est reconnue à l’image d’autres associations internationales et missions diplomatiques. Ce nouveau statut lui donnera des avantages qui faciliteront le développement et la promotion du football en Afrique.