À la UneD1 ArkemaL'Actu

Le Havre : Laure Lepailleur dresse le bilan du mercato

Par 02/02/2021 19:41 février 22nd, 2021 No Comments
Laure Lepailleur a fait le point sur le mercato du Havre – @Youtube du Havre
Dernier de D1 Arkema, Le Havre se devait de se renforcer lors de ce mercato. Laure Lepailleur, directrice sportive (et entraîneure adjointe) du HAC a fait le point après la clôture de la période des transferts.    

Redresser la barre

En grande difficulté depuis le début de la saison, Le Havre devait profiter de la période des transferts pour repartir de l’avant sur cette deuxième partie d’exercice. “L’objectif était avant tout de se renforcer. Je pense qu’on l’a fait en prenant une joueuse par ligne, a estimé Laure Lepailleur, manageuse du HAC. On voulait densifier notre effectif et instaurer de la concurrence. Il y a eu différentes trajectoires de prises. Ce mercato a été difficile par notre place au classement. Les opportunités étaient minimes.” 

Le 19 janvier, le club normand a enregistré l’arrivée d’Andrea Hauksdottir en provenance de Breidablik (Islande). “On a eu l’opportunité de faire un premier prêt sur une joueuse plus expérimentée au milieu de terrain, Andrea. Elle va nous apporter son expérience, a affirmé la dirigeante. Dans le rôle de sentinelle, on avait besoin de sérénité et de la qualité technique. Elle incarne cela parfaitement. Elle nous a donné satisfaction sur les deux premières rencontres.” 

Deux prêts de jeunes joueuses 

Le Havre a également récupéré temporairement Assimina Maoulida (OL) et Hawa Sangaré (PSG). “On a choisi cette option pour renforcer l’effectif. Aujourd’hui, je veux dire que l’âge n’est pas un problème pour jouer. Elles sont dans des clubs où il y a une forte concurrence c’est pour ça que leur temps de jeu est limité, mais je suis persuadée qu’elles vont beaucoup nous apporter, a assuré Laure Lepailleur. Elles ont tout de suite eu la volonté de s’inscrire dans le projet. C’est un challenge car elles sont jeunes et nous sommes dans une situation compliquée. On a apprécié leur discours. Elles ont aussi envie de prouver qu’elles peuvent s’imposer en D1.

L’ancienne joueuse a détaillé le profil des deux nouvelles recrues. “Hawa a la possibilité de jouer dans l’axe et sur un côté. On cherchait un profil capable d’apporter de la percussion. Elle est plutôt à l’aise dans le domaine aérien. Elle va nous apporter la vitesse et la prise de profondeur qui nous manquait, a-t-elle analysé. Assimina a été formée en défense centrale, elle a donc ces automatismes. Elle va être encadrée par Anna Björk Kristjánsdóttir. Elles sont assez complémentaires. Assimina est solide dans les duels. Elle a progressé dans l’aspect technique et tactique avec les meilleures à Lyon”

“On est satisfait”

La lanterne rouge de D1 est donc “satisfaite” de son recrutement. “Chacun y trouve son intérêt. Les clubs nous prêtent les joueuses, cela va leur permettre d’acquérir de l’expérience. De l’autre côté, ils savent qu’il y a un certain potentiel. On a étudié les différentes possibilités qui s’offraient à nous, ça a semblé être les meilleures. On espère maintenant avoir des résultats.” a conclu Laure Lepailleur

Leave a Reply