#MetempsHistoire

Le jour où Eugénie le Sommer a inscrit quatre buts en cinq minutes

Par 19/07/2020 02:47 No Comments
Eugénie le Sommer 2013
@Guillaume Charton
Sur les 188 buts inscrits par Eugénie le Sommer avec l’OL, cinq ont été inscrits un après-midi de printemps de 2013, le jour de son anniversaire contre le FF Issy. Avec quatre réalisations en cinq minutes. Retour en arrière. 

18 mai 2013, Eugénie le Sommer fête ses 24 ans. Au Stade de Gerland, l’attaquante des Fenottes a rendez-vous avec les Chouettes de Issy les Moulineaux. Alors que l’OL est déjà sacré champion depuis le 10 avril, le FF Issy est d’ores et déjà condamné à la D2. Mais ce jour-là, “ELS” a voulu fêter dignement son anniversaire. Chaque but et chaque victoire sont bons à prendre pour la bretonne de l’OL qui, après une première mi-temps où les siennes mènent déjà quatre buts à zéro (Henry 22’, Le Sommer 24’ et Necib 41’), décide d’accélérer au retour des vestiaires. 

Alors que la troupe de Patrice Lair prépare une finale de Ligue des Champions contre Wolfsburg (ndlr : victoire de l’équipe allemande 1-0), l’ex-entraîneur des Lyonnaises -aujourd’hui conseiller technique de la Rochelle– avait certainement à coeur de voir son attaquante faire le spectacle. Mais il n’a pas eu besoin de la motiver dans les vestiaires. « Il faut laisser les attaquantes sans pression en confiance… en plus le jour de son anniversaire ! Juste aux partenaires de lui donner de bons ballons » se remémore tout sourire le technicien. Et cet après-midi là, Necib et Henry lui avaient glissé les ballons qu’il fallait. 

Quatre buts en cinq minutes 

52’, 53’, 55’ et 56’. Non ce ne sont pas les premiers ballons touchés par l’internationale française dans le second acte. Ce sont bien les quatres autres buts inscrits par Le Sommer en deuxième mi-temps. « Unique sans précédent, classe et réalisme! Donc talent pur » s’exclame Lair. Score final 9-0 pour l’OL, les joueuses pouvaient partir en stage à Saint-Malo l’esprit tranquille, concentrées sur l’échéance européenne. 

Après une saison 2019-2020 difficile car rythmée par les blessures, l’attaquante de 31 ans mènera les siennes lors des demi-finales de la Coupe de France à Guingamp. Une terre qu’elle connaît particulièrement bien pour avoir fait ses débuts en D1 au Stade Briochin (ndlr : ex-En Avant Guingamp féminines). Elle devra ensuite porter l’attaque lyonnaise lors du ”Final 8” en Espagne.