Coupe du Monde 2019L'Actu

Le président Macron auprès des Bleues

Par 04/06/2019 23:09 mai 6th, 2020 No Comments
©photo : Franck FIFE/AFP, Archives FFF
©photo : Franck FIFE /AFP/Archives FFF
L’équipe de France a reçu ce mardi midi à Clairefontaine un invité de marque, en la personne d’Emmanuel Macron, Président de la République.

Après avoir adressé ses encouragements aux troupes, le chef de l’État leur a assigné un objectif on ne peut plus clair : la victoire finale.
À la suite de cette visite officielle, les Bleues se sont livrées au traditionnel exercice de la conférence de presse, avec cette fois-ci dans les premiers rôles Elise Bussaglia et Kadidiatou Diani.
Les deux joueuses citées ont successivement exprimé leurs impressions sur la préparation du mondial et leurs futurs adversaires Coréennes qu’elles affronteront en match d’ouverture ce vendredi à 21h dans un Parc des Princes plein à craquer et probablement acquis à leur cause.
“Peut-être que le plus gros adversaire, pour ce match là, c’est nous-mêmes” confessait l’expérimentée milieu de terrain du Dijon FCO, rappelant qu’il ne faudra pas se laisser emporter par les émotions et l’ampleur d’une telle rencontre. “À partir du moment où on n’a rien gagné, je pense que l’on est outsider” ajoutait par ailleurs la joueuse aux 188 sélections, sans doute en espérant se décharger d’une certaine pression.
Diani quant à elle, interrogée sur la Coréenne Ji So-Yun, qu’elle a affronté en quarts de finale de la Ligue des Champions avec le PSG cette saison, semblait bien au fait de l’importance de la joueuse de Chelsea en sélection. « Il ne faudra pas lui laisser d’espaces car cela pourrait être très dangereux », admettait-elle. Les tricolores sont donc averties.
Habituées à l’exercice, les deux joueuses n’ont pourtant dévoilé aucun détail sur la santé de leurs coéquipières Amandine Henry et Griedge Mbock malgré l’insistance des journalistes. La capitaine avait déjà dû rester sur le banc au pendant le match contre la Chine (vendredi 31 mai) et était encore absente à l’entraînement des Bleues ce lundi. La défenseure, elle souffre d’une entorse au genou depuis le dernier match, qui compromet sa participation au moins au premier match de la Coupe du Monde (7 juin contre la Corée du Sud). Le suspense reste complet à 4 jours du coup d’envoi de la Coupe du Monde.

Leave a Reply