À la UneActu InternationaleL'Actu

Le récap du week-end européen

Par 07/12/2020 13:00 décembre 13th, 2020 No Comments
©Athletic Club – twitter
Ce week-end de milieu de saison permet à certains clubs de confirmer leur domination sur leur championnat national. Pour d’autres, les milieux de tableau menacent encore de se rapprocher. Le suspense ne faiblit pas.

Allemagne : Fribourg et Hoffenheim survolent la Coupe, le Bayern enchaîne une 10e victoire

En Allemagne, le week-end était consacré aux huitièmes de finale de la DFB-Pokal. Samedi, Fribourg s’est largement imposé face à Weinberg (1-9). Dans la victoire de son équipe, Stefanie Sanders s’est illustrée avec un triplé. L’Eintracht Francfort et le TSG Hoffenheim affrontaient respectivement le RB Leipzig et le FC Cologne, tous les deux en deuxième division. Les deux équipes de Bundesliga ont largement battu leur adversaire. Cologne s’est incliné 1-6 alors que Leipzig a encaissé 4 buts. 

Les tenantes du titre recevaient le MSV Duisbourg, dernier de Bundesliga. Si on pouvait penser à un score sans appel, les Louves de Wolfsburg ont tout de même concédé le premier but de la rencontre. Le VfL s’impose finalement 3-1. L’autre confrontation 100% Bundesliga entre le Werder Brême et le SV Meppen a été reportée pour cause de Covid-19.

Andernach et Gütersloh, tous les deux pensionnaires de Bundesliga 2. S’affrontaient aussi ce dimanche. L’équipe de division Sud a remporté le match haut la main (6-1) face à Gütersloh, quart de finaliste de l’édition 2019-2020.

Du côté du championnat, le Bayern a rattrapé son match de la 10e journée face au Bayer Leverkusen qui avait été reporté suite à des cas de Covid-19. À domicile, Munich s’est imposé sur la plus petite des marges grâce à une réalisation de Klara Bühl. Les joueuses de Jens Scheuer continuent leur sans-faute et sont premières de Bundesliga avec 30 points.

Mercredi, le VfL Wolfsburg, finaliste de l’édition 2019-2020 de Ligue des Champions, se déplacera à Subotica pour son entrée en lice dans la compétition. Le lendemain, les Bavaroises affronteront l’Ajax à Amsterdam.

Dans le bas du tableau, Tottenham réalise la belle opération de cette 8e journée au classement. Avec leur nouvel entraîneur, les Spurs ont remporté leur premier match de la saison face à Brighton (3-1) grâce à des buts de Kerys Harrop, Angela Addison et Alex Morgan. Elles sortent de la zone de relégation. Habitué à subir des gifles Bristol s’est offert la chance de croire au maintien en signant un deuxième match nul d’affilée face à Reading (1-1). 

Angleterre : United tient le cap, Tottenham se relance 

Leader du championnat, Manchester United n’a pas tremblé. Les Red Devils ont facilement disposé d’Aston Villa (2-0) et gardent un pas d’avance sur Arsenal, impitoyables face à Birmingham (3-0). Derrière, Chelsea suit aussi la cadence. Portées par une Sam Kerr on fire, auteure de son premier hat-trick (triplé) en Angleterre, les Blues se sont défaites du piège tendu par West Ham (3-2) et restent à trois points du leader. Les Citizens les suivent de près, et repassent devant Everton (5e), après une victoire nette face aux Toffees (3-0). Le club de Valérie Gauvin, toujours blessée, n’a plus gagné depuis deux mois et s’enfonce dans la crise. 

Dans le bas du tableau, Tottenham réalise la belle opération de cette 8e journée au classement. Avec leur nouvel entraîneur, les Spurs ont remporté leur premier match de la saison face à Brighton (3-1) grâce à des buts de Kerys Harrop, Angela Addison et Alex Morgan. Elles sortent de la zone de relégation. Habitué à subir des gifles Bristol s’est offert la chance de croire au maintien en signant un deuxième match nul d’affilée face à Reading (1-1).

Espagne : le Barça puissance 9 et la ténacité des Basques 

Les Barcelonaises ont confirmé qu’elles étaient bien l’équipe à battre. 7 matchs, 7 victoires et 38 buts marqués. La performance du 9-0 contre Santa Teresa samedi y est pour quelque chose. On y notera le triplé de la Hollandaise Lieke Martens et le quadruplé de Jennifer Hermoso, qui devient meilleure buteuse de l’histoire du club avec 125 buts. Mais avec 3 matchs en retard, elles ne sont pas mathématiquement leaders. Le trône est actuellement occupé par Tenerife. 9ème la saison passée, les insulaires de Granadilla impressionnent cette année (nul contre l’Atlético, victoire contre le Real) et ont confirmé ce week-end contre le Betis Séville (3-1). On notera aussi la prolifique victoire du Real Madrid contre le FC Séville (5-2) qui place les Madrilènes 4es. 

Si une région a vu ses équipes particulièrement tirer leur épingle du jeu, c’est bien le Pays Basque. Certes, Eibar a surpris en perdant à domicile 4-2 contre La Corogne, qui inscrit ses tous premiers points de la saison après 9 matchs. Il faudrait un miracle pour que le Deportivo se maintienne mais la série de 8 défaites s’arrête là. Pour revenir en Euskadi, la première performance est pour Logroño qui, mené à domicile contre Huelva, a réussi à revenir au bout du temps additionnel (1-1) pour priver Huelva de sa première victoire de la saison.

Dimanche, la Real Sociedad a confirmé son bon début de saison avec une victoire 1-0 contre l’Espanyol. Mais la vraie performance basque se trouve du côté de Bilbao, qui jouait un Atlético Madrid en forme. Mené, l’Athletic est d’abord revenu pour égaliser avant la mi-temps. Puis, Ludmila (encore) et Sampedro ont fait parler la poudre. Menées 1-3 à 5 minutes du temps réglementaire, les Basques n’ont rien lâché et arrachent le nul d’un doublé de Lucía García. Bilbao n’a plus connu la victoire depuis 5 journées mais a fait preuve d’un excellent mental. De son côté, l’Atlético Madrid confirme sa grande irrégularité et sa propension à laisser s’échapper des points qui lui semblaient promis. Elles joueront cette semaine contre le Servette de Genève en Ligue des Champions.

Italie : aucune surprise sur les pelouses de Serie A en cette fin de semaine

Après deux week-ends d’absence en raison de la trêve internationale puis de la Coupe d’Italie, la Serie A faisait son retour. Retour en tous points soporifique, puisque les premières équipes du classement ont gagné, celles du ventre mou se sont neutralisées et les dernières ont logiquement perdu. L’AC Milan continue de suivre le rythme de la Juventus après sa victoire 1-0 aux dépens de la Fiorentina. L’unique but de cette rencontre fut l’œuvre de Giorgia Spinelli dès la 8ème minute. Ce résultat fait les affaires du voisin de l’Inter qui, en l’emportant 2-0 face à San Marino, ravit la cinquième place du classement à la Viola. La Juventus reste en tête grâce à sa victoire 2-1 à Naples et Sassuolo continue de confirmer, semaine après semaine. Cette fois, les Neroverde sont allées s’imposer 4-2 à Bari, dans les Pouilles. Enfin, Empoli l’a chichement emporté 2-1 contre le Hellas Verona, grâce à un but de Norma Cinotti en toute fin de rencontre (83e), et l’AS Roma n’a pu faire mieux qu’un résultat nul 1-1 contre Florentia San Gimignano. Au classement, le podium reste inchangé : la Juventus pointe au premier rang, suivie de l’AC Milan et de Sassuolo, respectivement à trois et cinq points. Ces équipes ont réussi à creuser un petit écart de six longueurs sur leurs poursuivants. Empoli, l’Inter, la Fiorentina et l’AS Roma se tiennent ensuite en trois petites unités. Fiorentia se retrouve septième et la saison risque d’être longue pour Hellas Verona, San Marino, Pink Bari et Napoli qui comptabilisent moins de dix points en neuf matchs.

Portugal : deux matchs en retard et une situation pour les playoffs qui se précise

Pas de journée à proprement parler en Liga BPI ce week-end, avec des rattrapages de nombreuses oppositions. Au Nord, Albergaria a battu Boavista 2-1, un match comptant pour la 5e journée. Les deux équipes auraient encore une carte à jouer dans la course aux playoffs. Derrière, Famalicão et Braga, Condeixa (3e avec 13 points) et Ovarense (4e avec 11 points) sont favoris mais suivis de près par Gaia, Albergaria (ex æquo, 8 points) et Boavista (7 points mais 1 match en retard). 

Au Sud, le Benfica et le Sporting dominent avec 18 points chacun, suivis par Extoril (3e avec 13 pts.) et Torreense (4e, 10pts). Derrière, Maritimo, Amora et Damaiense se disputent la 5e place avec 9 points chacun. Ce dimanche, le Maritimo a pris sa chance en gagnant contre Damaiense (3-0). Avec 1 à 2 matchs à rattraper pour ces trois équipes, l’issue du championnat pour elles annonce encore du suspense. Les Madériennes, avec deux matchs à rattraper, seront peut-être l’équipe à suivre en cette fin de saison régulière au sud.

Suisse : Servette se donne de l’air malgré la Covid

Pendant douze matchs, le championnat suisse s’est cru à l’abri du coronavirus. Mais cette semaine il a frappé à deux endroits différents, conduisant même au report d’une rencontre. La première mauvaise nouvelle est arrivée de Servette puisque la Covid a touché son dernier rempart, la très expérimentée gardienne Gaëlle Thalmann. Après ses dix jours d’isolement, qui l’ont privée de la rencontre décisive pour l’Euro 2022 avec la Suisse contre la Belgique, une anomalie a été décelée sur son électrocardiogramme. Elle doit donc encore patienter avant de recevoir le feu vert pour revenir à la compétition. Heureusement, cela n’a pas eu de conséquence pour le club genevois puisqu’il a remporté le choc au sommet face au FC Zurich (2-0), grâce à des réussites de Peiro Gimenez (70e) et Fleury (90+6e). Une belle revanche pour les Grenat qui avaient perdu 2-1 en déplacement au mois de septembre, au terme de leur plus mauvais match de la saison. Servette compte désormais cinq points d’avance sur Young Boys, son dauphin, qui s’est imposé 2-1 sur la pelouse du FC Lucerne.

Sur la troisième marche du podium, on retrouve le FC Zurich qui pointe désormais à huit longueurs de la première place. Dans le dernier match du week-end, Bâle a fait une mauvaise opération en allant perdre 4-3 chez les Grasshoppers. Si le score était équilibré 2-2 à la mi-temps, Walker (68e, pénalty) et Rauber (71e) ont donné l’avantage aux hôtes en seconde période. Le troisième but bâlois, signé Saoud à la 80ème minute, ne s’est pas avéré suffisant. Si le FC Bâle possède toujours un coussin confortable de neuf unités sur son plus proche poursuivant, le FC Lucerne, il compte désormais le même retard par rapport à Servette en tête du classement. Enfin, la rencontre entre les deux derniers classés Lugano et St.Gall a dû être reportée après que deux joueuses luganaises aient été testées positives au coronavirus dans la semaine. Cette opposition a été reportée en début d’année prochaine et l’AXA Women’s Super League se retrouve donc en pause hivernale. Elle fera son retour au début du mois de février.

Pologne : un week-end tranquille

Pas de championnat cette semaine pour les clubs polonais. Seule exception, la rencontre entre Śląsk Wrocław et le Rolnik Biedrzychowice ce samedi. Les Silésiennes, 4es au classement ont logiquement remporté la partie 3 à 1. 

De son côté, l’ancien champion et actuel 5e au classement a, lui, eu le droit à un match de Coupe de Pologne. En effet, le Górnik Łęczna se défaisait ce dimanche du KS Unia Opole (10-0). Une jolie prestation à quelques jours du match de Ligue des Champions contre le PSG (jeudi 10 décembre).

Leave a Reply