À la UneActu InternationaleL'Actu

Le récap du week-end européen

Par 14/09/2020 09:29 No Comments
Miedema arsenal
 ©Arsenal Women
Pas de match en Italie, ni en Belgique, mais du spectacle en Angleterre, en Allemagne et en Suisse. Le recap du week-end

Allemagne : Le podium inchangé

Ce dimanche avait lieu une rencontre capitale entre le champion en titre Wolfsburg et la surprise de l’exercice 2019-2020, le TSG Hoffenheim, qui avait fini sur la troisième marche du podium. Si, après 12 minutes, les Louves menaient déjà au score, Hoffenheim égalisait à la demi-heure de jeu. Malgré la domination du VfL, les joueuses du TSG ont eu plusieurs chances devant le but de Wolfsburg et peuvent regretter de ne pas avoir concrétisé leurs très grosses occasions. Katarzyna Kiedrzynek, décisive lors des contre-attaques d’Hoffenheim, et une Zsanett Jakabfi des grands jours (3 buts, 1 passe décisive) permettent aux championnes en titre de l’emporter 4-1.

Le Bayern Munich se déplaçait, lui, chez le promu, le Werder Brême. Peu de temps avant la mi-temps, Viviane Asseyi (38’) trouvait la faille suivie par Linda Dallmann (40’). Au retour des vestiaires, la défenseure Amanda Ilestedt (53’) et Sydney Lohman (63’) marquaient à leur tour pour sécuriser les trois points et garder la première place de Bundesliga.

L’Eintracht Francfort continue aussi son bon début de saison. En déplacement à Essen, les joueuses de Francfort se sont imposées 3-1, leur permettant de garder leur deuxième place devant Wolfsburg.

Angleterre : Manchester United confirme, City accroché 

Arsenal et Chelsea ont déroulé ce week-end lors de la deuxième journée de FA WSL. Déjà leaders du championnat, les Gunners ont été impitoyables face à West Ham (9-1), à l’image du second triplé d’affilée de Jill Roord. Rachel Daly, déjà titulaire peu de temps après son arrivée en provenance du Houston Dash, avec lequel elle a récemment remporté la NSWL Challenge Cup  – elle a aussi été nommée meilleure joueuse du tournoi- n’a rien pu faire. Seule éclaircie au tableau pour les Hammers, le premier but de la saison de l’internationale française Kenza Dali. Les Blues se sont, elles, imposées sur le même score pour leur première à domicile mais avec un clean sheet en bonus face à Bristol (9-0). Pernille Harder a ouvert son compteur buts, poussant un peu plus Bristol dans le rouge. 

Dans la suite des bonnes opérations au classement, Everton réalise un joli début de saison avec deux victoires en autant de rencontres. L’équipe de Valérie Gauvin et Maéva Clémaron, sur le banc au coup d’envoi, est venue à bout de Tottenham (1-0), le nouveau club de la star américaine Alex Morgan, et se hisse juste derrière les Gunners. A l’inverse, malgré les renforts de Lucy Bronze et Alex Greenwood, toutes deux dans le onze de départ, les Citizens ont été accrochées par Brighton & Hove Albion (0-0) et ne pointent qu’à la sixième place, un cran derrière leur adversaire. Enfin, Manchester United confirme avec une victoire à l’extérieur face à Birmingham (5-2). Menées (1-2), les Reds sont parvenues à renverser la vapeur grâce notamment à un doublé de Kirsty Hanson. En revanche, deuxième défaite de rang pour les Blues, pour qui la saison s’annonce déjà compliquée. Dixième, le promu Aston Villa est dans le même cas après son nouveau revers face à Reading (1-3).

Suisse : des cartons pour Zurich et Young Boys, Servette renoue avec la victoire

Après avoir battu Servette, le FC Zurich a continué sur sa lancée en atomisant le FC St.Gallen-Staad 5-1. Auteure du 2-1, Fabienne Humm se place en tête du classement des buteuses, avec sept réussites, à égalité avec la Servettienne Léonie Fleury. Cette dernière a contribué au succès 3-0 du leader contre le FC Bâle, en inscrivant ce qui pourrait être le but de la saison à la 89e. Depuis le milieu de terrain, elle a armé un lob prodigieux qui a battu la gardienne bâloise très avancée. Young Boys, qui restait sur une défaite face à Grasshopper, a profité de recevoir la très faible équipe de Lugano pour retrouver avec la victoire et soigner sa différence de buts en s’imposant 5-0. Enfin, dans le dernier match de cette journée, Grasshopper et Lucerne se sont séparés sur un nul (0-0). Pas de match le week-end prochain en raison de la pause internationale, le championnat suisse reprendra ses droits le 26 septembre.

Italie : pause d’un mois en raison des matchs internationaux

La Serie A est en pause jusqu’au 4 octobre prochain. Cet arrêt est dû aux matchs de qualifications des équipes nationales à l’Euro 2022. En effet, la Squadra Azzurra est en rassemblement, depuis le jeudi 10 septembre déjà, en vue de ses rencontres face à Israël (17 septembre) et à la Bosnie-Herzégovine (22 septembre). Le délai entre ce match et la reprise du championnat permettra aux joueuses de se reposer.

En Belgique, il n’y aura pas de match avant le 2 octobre prochain, la troisième journée ayant été reportée à janvier 2021. Pour rappel, la Liga Iberdrola espagnole débutera le week-end du 4 ou du 11 octobre prochain.