À la UneActu InternationaleL'Actu

Le récap du week-end européen

Par 27/09/2021 10:00 No Comments
Chelsea n’a fait qu’une bouchée de Manchester United – ©Chelsea FC
C’était l’heure de la reprise en Europe après une période de trêve internationale. Si les clubs londoniens sont en grande forme en Angleterre, l’AC Milan perd du  terrain en Italie. Retour sur les grands moments de ce week-end européen.

Angleterre : Arsenal et Chelsea haussent le ton 

Dans un week-end où les quatre grosses cylindrées s’affrontaient, Arsenal et Chelsea ont marqué les esprits. Sur sa pelouse, Arsenal a écrasé Manchester City cinq buts à rien grâce à des réalisations de Miedema, Little (doublé), McCabe et Williamson. Pas à la fête, la ville de Manchester a aussi vu United se faire atomiser sur sa pelouse par Chelsea (1-6) ! Kirby, Harder, Kerr pour un doublé, Spence et Fleming ont rendu bien ridicule le but de Russo pour les mancuniennes.

Les clubs de Londres frappent donc très fort et ont légitimé leurs ambitions. Arsenal occupe désormais la tête du championnat, Chelsea est quatrième alors que City et United sont respectivement huitième et sixième.

Et le dauphin d’Arsenal n’est autre que Tottenham. Grâce à un but de Naz, le club londonien s’est imposé 1-0 face à Reading et occupe donc la deuxième place au classement. Arsenal et Tottenham sont les seules équipes à trois victoires en trois matchs. Sur la dernière marche du podium, on retrouve une surprenante équipe d’Aston Villa qui est allé gagner 0-1 sur la pelouse de Brighton grâce à une réalisation de Gielnik.

En bas de classement, Leicester et Birmingham n’ont toujours pas de point. En cause, des défaites respectives face à West Ham, 4-0 avec des buts de Yallop et Walker puis de Plumtre et Levell contre leur camp, et face à Everton, 3-1 avec des buts de Maier, Bennison et Sevecke contre un but de Pennock.

Espagne : Altitude de croisière pour Barcelone, le Real et Levante ne décollent pas

Le FC Barcelone, la Real Sociedad, Alavés et l’Atletico poursuivent leur parfait début de saison. À l’estadí Johan Cruyff, les championnes en titre n’y sont pas allées par quatre chemins. La victime de cette troisième journée, le Valence CF qui s’est vu infliger 8 buts. Le Barça a marqué à 18 reprises lors de ses trois victoires, prenant largement la tête de Primera Iberdrola. Dimanche, l’Atletico se déplaçait à Huelva avec l’objectif de ne pas perdre la trace du FC Barcelone. Les Colchoneras ont creusé l’écart jusqu’à la demi-heure de jeu (0-3) pour confirmer leur bon début de saison. Ayant moins marqué que leurs rivales catalanes (10 buts), elles se classent deuxièmes.

Toujours parmi les invaincus à l’entame de cette troisième journée, Alavés s’est imposé à domicile par le score de 2 à 0 contre Villarreal, dans le choc des promus. Cette troisième victoire en autant de rencontres lui permet de se classer à la 4e position. La Real Sociedad a remporté son match face à Séville sur le même score. Grâce à une meilleure différence de buts, le club basque complète le podium.

À contrario, Levante et le Real Madrid affichent un bilan décevant en ce début de saison. Avec un nul obtenu à la 85e minute face à Granadilla, les Merengues engrangent seulement leur premier point en trois matchs, stagnant ainsi dans le bas du tableau. Levante n’a guère fait mieux aujourd’hui en obtenant aussi un nul après avoir été mené. Le club de Valence se classe à la 7e place.

Allemagne : La DFB-Pokal est de retour

Ce week-end débutait l’édition 2021-2022 de Coupe d’Allemagne. Le SC Fribourg, le Werder Brême, la Turbine Potsdam, le SC Sand et le Bayern entraient en lice samedi. Et tous se sont qualifiés pour le tour suivant. Fribourg et Munich ont largement dominé leur sujet en s’imposant respectivement 0-10 face à Ebing et 0-6 face à Elversberg. À noter côté bavarois les titularisations de Giulia Gwinn et Jovana Damnjanovic, récemment revenues d’une rupture des ligaments croisés. Pour fêter cela, la Serbe s’est offert un triplé. Côté fribourgeois, Hasret Kayikci a inscrit un quadruplé. Les trois buts de Selina Cerci ont contribué à la victoire 1-5 de Potsdam.

Dimanche, c’était au tour du Carl Zeiss Iéna, du SGS Essen, du Bayer Leverkusen, du 1. FC Cologne, du TSG Hoffenheim et de l’Eintracht Francfort de faire leurs débuts dans la compétition. Alors que Iéna et Leverkusen se sont imposés par deux buts d’écart, Cologne, Francfort et Hoffenheim ont montré leur suprématie en se qualifiant facilement respectivement face à Bielefeld (0-6), Nuremberg (0-5) et Wurtzbourg (0-5).

Essen a lui attendu le temps additionnel pour décanter le match qui l’opposait à Meppen et se qualifie donc aussi pour le tour suivant (0-1).

Italie: Sassuolo remporte le choc, la Lazio au plus bas

A égalité de points avec deux autres équipes en tête de la Serie A avant cette quatrième journée, l’AC Milan et Sassuolo s’affrontaient pour un duel de haut niveau ce week-end. Et ce sont les visiteuses qui ont pris le meilleur sur l’AC Milan en s’imposant sur le score de deux buts à zéro. L’autre choc entre l’Inter et l’AS Roma a été reporté en raison de la détection de cas de COVID-19.

En haut de tableau, la Juventus a eu plus de mal face à Empoli et s’est imposée sur le plus petit des écarts, grâce à un but de Girelli dans les vingt dernières minutes de la partie. La Fiorentina n’a quant à elle pas fait dans le détail contre la Lazio (1-6), qui n’a toujours pas empoché le moindre point cette saison. 

Dans les autres rencontres, Vérone et Naples se sont séparés sur un score nul et vierge, tandis que la partie entre la Sampdoria et Pomigliano a été interrompue pour cause d’intempéries.

Portugal : les Lionnes ont dévoré les Aigles dans ce week-end de gala

La deuxième journée de Liga BPI, qui avait lieu ce week-end, donnait lieu ni plus ni moins aux deux plus belles affiches du championnat. Au Nord, Famalicão recevait Braga dans un match qui a tourné à l’avantage des visiteuses (0-2), menées par Vitória Almeida. L’ancienne joueuse de Famalicão a ouvert le score sans oublier de célébrer son but, permettant à de solides Bracarenses prennent la tête de la division Nord à la différence de buts. Elles partagent la tête avec les étonnantes promues de Vilaverdense, vainqueures d’un match très prolifique contre Valadares Gaia (4-3). Suivent Famalicão et Albergaria, 3 points chacun. 

C’est peut-être au Sud que la rencontre la plus attendue avait lieu, plus précisément à Lisbonne. Le Sporting, qui avait battu Benfica en Supercoupe, recevait des Benfiquistes vainqueures des Leoas en Coupe de la ligue et surtout prenant leur couronne en Liga BPI la saison dernière. Le classique du championnat portugais a très vite tourné à l’avantage des visiteuses avec une superbe frappe du milieu de terrain, doublé d’un penalty, avant une réduction au bout du bout de la première période. Après la pause, les buts splendides se sont enchaînés mais ils étaient tous blanc et vert, infligeant un cinglant 5-1 à Benfica, du jamais vu dans leur histoire. C’est le plus lourd revers jamais infligé au club de Lisbonne, qui risque cependant d’être détrôné en Europe ; Benfica étant dans le groupe du Bayern et de Lyon. Le Sporting est leader avec deux victoires en deux matchs, et partage la tête avec Torreense, qui était venu à bout vendredi d’Ourém (2-5), seule équipe à 0 point après 2 journées. 

Leave a Reply