À la UneActu InternationaleL'Actu

Le récap du week-end européen

Par 11/10/2021 09:00 No Comments
Les deux clubs de Manchester se sont séparés sur un score nul (2-2) – ©Manchester United
Week-end de chocs en Angleterre et en Italie. Alors que City et l’Inter sont à la peine, tout roule pour le Barca et le Bayern. Recap.

Angleterre : Arsenal caracole devant, City en difficulté 

Pour la cinquième journée de FA WSL, Arsenal a battu Everton 3-0 sur sa pelouse. McCabe a ouvert le score à la demi-heure de jeu avant que Wubben-Moy ne double le score à 5min de la pause. Après la pause, Leonhardsen-Maanum a alourdi la marque pour les Londoniennes pour traduire la très large domination. 

Les dauphines des Gunners sont ce dimanche soir leurs rivales de Londres, Chelsea. Les Blues ont signé une victoire (2-0) à domicile face à Leicester pour les Blues, mais ont dû attendre la 83ème minute pour ouvrir le score par Harder alors qu’elles ont ouvertement dominé la rencontre. Dans le temps additionnel Kirby a porté le score à 2-0. 

Le choc de ce weekend en Angleterre était le derby mancunien. Et les deux voisins se sont quittés sur un nul 2-2 aux allures de soulagement pour City qui aurait pu rentrer bredouille de son court déplacement après avoir beaucoup donné. Alors que Stanway avait vu rouge à la 35ème minute, laissant les Skyblues à 10 contre 11, Shaw a ouvert le score 3 minutes après. Profitant de leur supériorité numérique, les Red Devils ont marqué deux fois entre la 72ème et la 75ème, par Staniforth et Russo pour passer en tête. Mais les Citizens ont su trouver les ressources nécessaires pour aller chercher le point du nul grâce à Ellen White seulement 4 minutes plus tard (2-2). 

Sur la troisième marche du podium, à égalité avec Chelsea, on retrouve les Spurs de Tottenham qui restent dans le haut du classement malgré leur première défaite de la saison. Sur le terrain de Brighton, les Londoniennes se sont inclinées 2-1. Brighton est cinquième avec 9 points juste derrière Manchester United qui en possède le même nombre. En bas de tableau, juste devant Leicester toujours dernier avec 0 point, Birmingham a obtenu son premier point après un match nul 1-1 sur la pelouse de West Ham qui avait pourtant ouvert le score grâce à Walker. Mais Quinn a égalisé et a permis à son équipe de lancer sa saison alors que West Ham est sixième au classement. Reading a de son côté largement remporté son premier match de la saison après sa victoire 3-0 à domicile contre Aston Villa. Tout s’est fait en une mi-temps, et les Villans sont rentrées aux vestiaires avec déjà trois buts d’écart. Eikeland, Rowe et Dowie ayant déjà marqué pour arriver à la pause dans la meilleure position possible. 

Espagne : 6/6 pour le Barça et la Sociedad, le Real enfin victorieux

Ce week-end se jouait en Espagne la 6e journée de Primera Iberdrola. Pour l’occasion, le FC Barcelone avait rendez-vous à Madrid pour duel face aux Colchoneras. Et les Barcelonaises sont reparties avec la victoire grâce à des buts d’Asisat Oshoala, Aitana Bonmati et Lieke Martens. Malgré cette défaite, l’Atletico reste sur la troisième marche du podium, profitant du nul de l’Athletic Bilbao à Séville (0-0).

Mais cette rencontre n’était pas la seule dans la capitale espagnole. Le Rayo Vallecano recevait la Real Sociedad, qui avait obtenu 15 points sur autant possibles en ce début de saison. Et les Basques ont à nouveau obtenu une victoire (1-3), leur permettant de garder la deuxième place à égalité de points avec Barcelone. Le plus dur est désormais à venir pour la Sociedad qui rencontrera Levante et les redoutables Blaugranas lors des deux prochaines journées.

Toujours à Madrid, le Real recevait Eibar. Après avoir concédé l’ouverture du score, les Merengues se sont bien rattrapées et ont glané leur première victoire de la saison en championnat. Les joueuses de la Maison blanche sont 13e avec 4 points, à 9 longueurs du podium.

Levante accueillait lui son voisin le Valence CF pour le derby. Quelques secondes avant la mi-temps, Alba Redondo a marqué l’unique but de la rencontre. Levante prend trois précieux points dans la quête de la Ligue des champions.

Allemagne : Munich toujours au top, Leverkusen sur le podium

Pour l’ouverture de cette 5e journée de Bundesliga, le Bayer Leverkusen recevait le SC Sand, pensionnaire du bas de tableau. Grâce à Kristin Kögel et Milena Nikolic, les hôtes de la rencontre se sont imposées, continuant ainsi à mettre la pression sur le TSG Hoffenheim et l’Eintracht Francfort dans la course à l’Europe. En déplacement à Essen, Francfort a continué son bon début de saison avec une victoire (0-2). L’Eintracht est 4e alors que Leverkusen occupe la 3e place du podium.

Mais le match à ne pas manquer de cette 5e journée était bien la réception du TSG Hoffenheim à Munich. Samedi soir, les joueuses de Gabor Gallai avaient rendez-vous en Bavière, où elles ont de bons souvenirs puisque c’est là qu’elles avaient été les seules en Bundesliga à battre le Bayern la saison passée. Victorieuses en Ligue des champions cette semaine, elles arrivaient avec le plein de confiance. Et ce match a tenu ces promesses. Dans un Bayern Campus rempli de plus de 1000 supporters, la première mi-temps a été rythmée par plusieurs occasions des deux côtés. À la 28e minute, Hoffenheim a bien failli ouvrir le score sur corner mais les Bavaroises ont sauvé la balle in extremis sur leur ligne. Quelques minutes plus tard, Linda Dallmann, seule face à Martina Tufekovic, a eu à son tour l’occasion de faire trembler les filets mais a préféré tenter une passe. C’est finalement Lea Schüller qui a à nouveau été à la finition pour lancer la machine munichoise (43e). Sur un très bon service de Giulia Gwinn, l’ex-joueuse du SGS Essen a dévié le ballon de la tête dans la cage du TSG. Rentrées aux vestiaires avec un but d’écart, tout était encore possible en seconde période pour les deux équipes. 

À l’heure de jeu, Lea Schüller a encore une fois été à la conclusion, bien servie par Linda Dallmann qui venait de récupérer le ballon des pieds de la défense d’Hoffenheim. Mais le TSG n’avait pas dit son dernier mot. À un quart d’heure du coup de sifflet final, Nicole Billa à permis aux siennes de revenir dans la course grâce à une superbe frappe à l’extérieur de la surface. Dans les arrêts de jeu, Lineth Beerensteyn a acté la victoire de Munich en suivant bien une frappe de Jovana Damnjanovic. Suite à cette victoire, le Bayern garde sa place de leader alors que le TSG est 5ème derrière Leverkusen et Francfort.

De son côté, le VfL Wolfsburg recevait le 1. FC Cologne. Les Louves se sont imposées 3-0 grâce à des réalisations des Néerlandaises Shanice van de Sanden et Jill Roord et de L’Allemande Svenja Huth et gardent donc la deuxième place, à 2 points de Munich. La Turbine Potsdam et le SC Fribourg ont aussi remporté leurs matchs ce week-end, respectivement face à Brême (5-0) et Iéna (1-5).

Le week-end prochain, c’est Wolfsburg que le TSG affrontera après s’être déplacé à Londres en milieu de semaine pour le match de Ligue des Champions face à Arsenal. La 6e journée comptera un deuxième choc avec le déplacement du Bayern à Francfort.

Italie: Sassuolo leader, l’Inter perd du terrain

Face à la Sampdoria, l’Inter a enchaîné avec une deuxième défaite de rang. Sixièmes, les coéquipières de Ghoutia Karchouni se sont inclinées sur le score de 3 buts à 0. Dans le même temps, la Lazio, toujours dernière avec aucun point, s’est inclinée contre Pomigliano pourtant réduit à dix (1-2).

Dans les autres rencontres, la Juventus a remporté son duel contre Naples (2-0), avec deux buts inscrits dans les cinq premières minutes de la partie. Pour le choc de la journée, l’AC Milan et l’AS Roma, au coude à coude, s’affrontaient. Aucune équipe ne s’est néanmoins détachée dans la partie (1-1).

Menée face au Hellas Vérone, la Fiorentina l’a finalement emporté (1-3) et se hisse à la 5ème place. Sassulo, qui réalise un sans faute en ce début de saison, reste premier du classement à égalité de points avec la Juventus. En tête à vingt minutes du terme (3-0), les leaders ont concédé deux buts en quatre minutes (3-2), mais l’ont emporté.

Portugal : les favoris confirment, Famalicão et les outsiders au ralenti 

Le championnat portugais est plus ouvert que jamais et personne n’est véritablement à l’anti d’une déconvenue. Fort de son très solide match nul contre le Bayern mardi en Ligue des Champions (0-0), Benfica a confirmé. Mais ce ne fut pas une mince affaire à Madère contre le Maritimo, où les Aigles ont été menées par deux fois avant de s’imposer (2-3). Elles remontent à la 2e place après le nul de Torreense à Amora (1-1) mais restent à une longueur du Sporting, leader, qui a étrillé Estoril (4-0). 

Au Nord, la mauvaise opération est pour Famalião, mené après l’heure de jeu à domicile contre Valadares Gaia, et qui a dû attendre le bout du temps additionnel pour revenir (1-1). Elles sont 3èmes derrière Braga, qui a continué son carton plein cette saison avec une nouvelle large victoire contre Condeixa (4-0). Les étonnantes promues de Vilaverdense sont 2e et restent invaincues, même si elles ont perdu leurs premiers points contre Albergaria (2-2).

Leave a Reply