À la UneActu InternationaleL'Actu

Le Récap du Week-End européen

Par 02/11/2020 10:09 No Comments
©Bayern Munich
Nouveau week-end de football en Europe, joué entre COVID-19 et Champion’s League. 

Espagne : fausse frayeur pour l’Atlético et le Barça tranquille

Pour la quatrième journée de la Primera Iberdrola, le FC Barcelone a une nouvelle fois laissé peu de place à son adversaire pour s’exprimer. Face à Jennifer Hermoso et ses coéquipières, une équipe du Real Betis bien à la peine a fait les frais de l’offensive très efficace du club catalan à cinq reprises. Samedi toujours, le Deportivo La Coruna n’est pas arrivé pas à décrocher sa première victoire et s’est incliné à domicile face au Santa Teresa CD 2-1 tandis que le SD Eibar a disposé relativement facilement de leur adversaire du jour, le RCD Espanyol (1-0). Quant au Madrid CF, au terme d’une très belle performance collective, Priscila Borja a offert une victoire bien méritée à son équipe grâce à un but à la 37ème minute. À Valence, le club de la ville et l’Athletic Bilbao se sont neutralisés et en sont restés sur le score d’un but partout. 

Hier, les joueuses du club de l’EDF Logroño – 15ème au classement – ont tenu bon face à l’Atlético de Madrid avant de subir une terrible désillusion en l’espace de quelques instants (buts à la 78ème et à la 80ème) dans les dernières minutes de la rencontre. À domicile, le Rayo Vallecano a, quant à lui, essuyé une très courte défaite face à UDG Tenerife, un but dans le temps additionnel les privant du nul (3-2). Face au Sporting de Huelva – derniers du classement – le Séville FC s’est sans surprise imposé. Toni Payne a ouvert le score dès la 23ème minute avant que Raquel Pinel (50’) puis par deux fois Ana Franco de a Vega (79’ et 88’) viennent alourdir la note en seconde période (4-0).

Allemagne : Les clubs de Bundesliga dominent en Coupe d’Allemagne

Ce week-end avait lieu le deuxième tour de la DFB-Pokal. La Turbine Potsdam, l’Eintracht Francfort, le VfL Wolfsburg et le SC Fribourg ont très largement disposé de leurs adversaires. Samedi, un quadruplé de Jakabfi, un triplé d’Oberdorf et des buts de Goeßling, Rauch, Wolter et Saevik ont permis aux Louves, tenantes du titre, de s’imposer 11-0 face à Bochum. Potsdam et Francfort ont aussi été prolifiques en battant leurs adversaires 8-0. À noter le quadruplé de Melissa Kössler pour la Turbine et le triplé de la Francfortoise Laura Freigang, en grande forme devant les buts depuis le début de saison. Dimanche, Fribourg a imité le score de Wolfsburg pour obtenir sa place en huitième.

Le Bayern Munich se déplaçait lui à Iéna, descendu en deuxième division à l’issue de la saison 2019-2020. Viviane Asseyi et Simone Laudehr permettent aux Bavaroises de repartir avec la victoire. Duisbourg et le Werder Brême seront aussi au prochain tour. 

Meppen et Hoffenheim ont eux été accrochés mais s’imposent. Après avoir vu les joueuses du SV Henstedt-Ulzburg revenir à 2-2 à l’heure de jeu, Maike Berentzen a permis au SV Meppen d’obtenir son ticket pour les huitièmes de finale. Hoffenheim a dû aller jusqu’en prolongation pour disposer du FC Ingolstadt (2-4).

Seule, et non des moindres, désillusion, l’élimination du SGS Essen, finaliste de l’édition précédente. Menées 2-1 par le FSV Gütersloh à un quart d’heure de la fin du match, les joueuses d’Essen étaient revenues à la marque peu de temps avant la fin du temps réglementaire avant de s’incliner finalement en prolongation.

Suisse : le wagon des candidats au titre se précise

Après sa surprenante défaite 3-6 aux dépens de Young Boys mi-octobre, le FC Zürich a profité de la trêve internationale, puis de la réception de Lugano, pour se remettre sur les bons rails en s’imposant 8-0. Si Fabienne Humm, meilleure buteuse d’AXA Women’s Super League, n’apparaît pas au tableau d’affichage, elle a été l’auteure de plusieurs passes décisives.

Kim Dubs (7e, 28e, 51e) a signé un triplé tandis que Seraina Piubel (33e, 83e) s’est distinguée par un doublé, elle qui n’avait inscrit qu’un seul but jusqu’à présent cette saison. Les autres buts zürichois ont été marqués par Martina Moser (8e), Rahel Moser (56e) et Annina Enz (75e). 

Dans un match qui pouvait lui permettre de se rapprocher du podium, face à un adversaire direct, le FC St.Gall s’est incliné 1-2 à domicile face au FC Bâle qui, lui, conserve son deuxième rang. Au cours d’une rencontre disputée, il a fallu attendre la deuxième mi-temps pour voir des buts. Si Ardita Iseni, très en vue cette saison, a pu égaliser pour les Saint-Galloises à la 62e après l’ouverture du score de Camille Surdez (47e), le but d’Imane Saoud à la 71e a donné un avantage définitif aux Bâloises.

Les Rhénanes restent accrochées aux basques de Servette, toujours leader, qui n’a pas failli lors de son déplacement à Lucerne. Un pénalty transformé par Alyssa Lagonia à la 17e et un but de Caroline Abbé à la 55e ont suffit à assurer une courte victoire 2-0 et à conférer quatre points d’avance aux Genevoises. Dans le match programmé dimanche après-midi, Young Boys est parvenu à rester dans le bon wagon à la faveur de son succès 2-1 contre Grasshopper. L’avantage de deux buts pour Young Boys à la mi-temps (Stephanie Waeber, 7e,  et Stefanie da Eira, 45e), s’est avéré décisif. En effet, Grasshopper n’a pu que réduire le score par Laura Walker peu après l’heure de jeu (67e) mais n’est jamais parvenu à égaliser. Il y a désormais un écart de six points entre le quatrième (Young Boys) et le cinquième (St.Gall) du classement, soit la plus grande différence entre deux rangs, à l’exception du retard de sept unités accusé par Lugano en bas de tableau. 

Pologne : le COVID vainqueur

La 10e journée d’Ekstraliga a été vaincue par la COVID-19. Trois matchs ont dû être annulés à cause du coronavirus. De plus, le match des championnes de Pologne, le Górnik Łęczna, contre l’Olimpia Szczecin a été décalé au 22 novembre du fait de la participation des “montagnardes” (joueuses du Górnik) aux matchs de qualification de la Ligue des Champions. Elles affronteront ce  mercredi les championnes de Croatie du ŽNK Split.

De retour à l’Ekstraliga : deux des matchs ont été remportés par les favorites. Le Medyk Konin a vaincu AZS UJ Kraków 2 à 0, alors que l’UKS SMS Łódź a brillé par une victoire 5-1 face au TS ROW Rybnik. En attendant, Czarni Sosnowiec restent en tête du classement avec 27 points au compteur, alors que deux joueuses se disputent le poste de meilleure buteuse du championnat : Paulina Filipczak (UKS SMS Łódź) et Nikola Karczewska (Górnik Łęczna). Elles ont marqué 8 buts chacune.

Ce résumé de la journée d’Ekstraliga a été réalisée en coopération avec notre partenaire Polska Piłka Kobiet. Retrouvez plus d’informations à ce sujet sur leur site !

Angleterre

Dimanche après-midi, dans le mythique stade de Wembley, Manchester City et Everton s’affrontaient en finale de Coupe d’Angleterre. C’est au bout des prolongations que les Mancuniennes ont disposé des Toffees (3-1). C’est le 3e sacre de l’histoire du club. À noter le 6e but en neuf apparitions de Valérie Gauvin (Everton), qui se sent décidément bien en Angleterre.

Les résultats des clubs engagés en Ligue des Champions : Glasgow puissance 8, des favoris qui déçoivent 

La Ligue des Champions fait son grand retour ce mardi (4 matchs) et mercredi (16 matchs) avec le premier tour de qualification. L’Équipière fait un point sur les équipes aux forts enjeux qui ont joué ce week-end. 

Sarajevo, qui ouvrira mardi à 14h00 le bal européen version 2020-2021, a fait un carton 10-0 ce week-end contre le Radnik Bumerang (4e du championnat de Bosnie-Herzégovine, Sarajevo 1er) alors que leurs opposantes, les Israéliennes du FC Ramat HaSharon, n’ont pas joué en compétition officielle depuis février. Les Hongroises de Ferencváros (2e) ont disposé de Szent Mihaly (5e) sur le score de 5-2, alors que les Luxembourgeoises du Racing Union ont battu il y a deux semaines le Sporting Bertrange 11-0, dans des championnats aux niveaux bien différents. 

Dans les gros matchs de mercredi, Benfica n’a pas joué ce week-end, la journée de Liga BPI décalée à cause de la situation sanitaire, et affrontera des Grecques du PAOK Salonique qui n’ont pas joué de match officiel depuis février. Les Autrichiennes de St. Pölten ont gagné leur sixième victoire en sept journées ce week-end avec un puissant 9-0 à l’extérieur contre Südburgenland, avant-dernier. Elles joueront mercredi contre les Kosovares de Mitrovica, qui n’ont pas joué ce week-end. 

Deux grosses surprises ont pu être observées ce week-end en Russie et en Finlande. À Moscou, le CSKA, leader, a fait match nul vendredi 1-1 contre le FK Tchertanovo Moscou, bon dernier et qui a inscrit son premier point en 11 journées ce week-end. Un léger doute qui ne devrait pas inquiéter les Moscovites qui joueront mercredi contre les Estoniennes de Flora, qui n’ont pas joué ce week-end. Du côté d’Helsinki, le HJK signe sa deuxième défaite d’affilée en championnat avec sa déconvenue à l’extérieur contre TiPS. Les Finlandaises sont cinquièmes après 17 journées et joueront mercredi à Reykjavik contre le Valur. Les Islandaises ont fini deuxième d’un championnat qui s’est terminé il y a deux semaines.

Du côté belge, Anderlecht n’a pas joué depuis deux semaines et une victoire contre Bruges 3-2, confirmant leur début de saison avec cinq victoires en autant de journées. Elles joueront mercredi contre les Nord-Irlandaises de Linfield, qui n’ont pas joué depuis un mois et une défaite 4-1 à domicile contre Glentoran ; elles sont troisièmes du championnat après cinq matchs joués.

Finalement, Glasgow City, seul représentant du Finale 8 de la dernière Ligue des Champions à devoir passer par la phase préliminaire, a confirmé ce week-end. Les Écossaises ont atomisé ce dimanche Forfar Farmington FC 8 buts à 1, confirmant leur succès inaugural 2-0 contre le Celtic. Elles sont premières après deux journées. Mercredi, leur vis-à-vis européen seront les Irlandaises de Peamount United, qui n’ont pas joué depuis deux semaines et une victoire 2-0 contre Galway. 

Leave a Reply