À la UneActu InternationaleL'Actu

Le Récap du Week-End européen

Par 09/11/2020 09:00 No Comments
Chelsea United
©ChelseaFCWomen
Arsenal cède son fauteuil de leader en Angleterre, le Bayern conforte le sien en Allemagne tandis que l’Atletico le conserve en Espagne. Retour sur un nouveau week-end de football en Europe. 

Allemagne : Le Bayern et Wolfsburg se détachent du peloton

Vendredi, Wolfsburg inaugurait la huitième journée de Bundesliga en se déplaçant à Potsdam, troisième au classement. Le bon début de saison de la Turbine laissait présager une rencontre disputée. Finalement, les Louves ont largement disposé (0-5) des joueuses de Potsdam, qui se maintiennent tout de même sur la dernière marche du podium. En déplacement chez le promu de Meppen, les Bavaroises ont confirmé leur place de leader en s’imposant grâce à trois buts inscrits en première mi-temps. Le week-end prochain, le Bayern Munich recevra Wolfsburg pour le choc de la phase aller de Bundesliga, avec à la clé la première place du classement. Le TSG Hoffenheim se déplaçait lui à Leverkusen. Les joueuses du Bayer, en forme en ce début de saison, se sont inclinées (2-5) et descendent à 7e place. Hoffenheim de son côté monte à la 5e place juste derrière Francfort qui s’est imposé face au MSV Duisbourg. L’Eintracht reste à deux points de la place qualificative à l’Europe. Essen est aussi allé chercher une victoire à l’extérieur à Sand alors que Fribourg, qui recevait Brême, est la seule équipe à s’imposer à domicile.

Espagne : Mauvaise opération pour l’Atlético, le Real enchaîne

En Espagne ce week-end, seuls cinq matchs se sont joués contre neuf habituellement. Les orejas de burro (littéralement, oreilles d’âne) reviennent aux joueuses de l’Atlético qui, si elles restent en tête de la Liga et ont gardé leurs cages inviolées, ne prennent que le point du match nul (0-0), à domicile contre le promu Huelva. C’est la deuxième fois cette saison que les Colchoneras font match nul à domicile contre des équipes moins biens classées. Derrière, Tenerife confirme son très bon début de saison avec sa quatrième victoire d’affilée sur le terrain de la Real Sociedad. Elles sont provisoirement 2e, le Barça ayant deux matchs en moins. Sur une très bonne série, Real Madrid enchaîne une troisième victoire sur le terrain d’Eibar (1-3) et se hisse à la 5e place. 

À noter aussi les victoires du FC Séville face à La Corogne (1-2), dernier avec 0 point en 6 matchs, et de Valence contre Santa Teresa (5-0), respectivement 9ème et 5ème. Les autres matchs n’ont pas pu se jouer en raison de cas de Covid. Prochaine journée mercredi et jeudi avec un alléchant FC Barcelone – Atletico Madrid (mercredi à 11h00).

Victorieuses d’Arsenal, les Red Devils sont leaders

A l’arrêt depuis trois semaines, la FA WSL a une nouvelle fois apporté son lot de péripéties. À commencer par le trône de leader. Inarrêtables depuis le début de saison, les Gunners ont été déchues par une équipe de Manchester United (1-0) sensationnelle. Derrière, Chelsea a continué sa marche en avant face à Everton (4-0), qui s’incline pour la deuxième fois en une semaine après sa défaite en finale de la FA Cup. Privée de Valérie Gauvin et Lucy Graham, blessées, les Toffees commencent à faiblir après des débuts tonitruants. A l’inverse, très belle semaine pour Manchester City, qui signe le carton de cette 6e journée avec un succès (8-1) face à la lanterne rouge, Bristol.

Dans le bas de tableau, Aston Villa et West Ham se relancent. Le promu anglais, qui n’avait pas disputé le moindre match depuis le 7 octobre à la suite de cas positifs au Covid-19 au sein de son effectif, a engrangé ses premiers points sur la pelouse de Brighton (2-0). Après cinq défaites de rang, les Hammers signent quant à elles leur première victoire de la saison face à Birmingham (2-1). La course au maintien est donc totalement relancée. Malgré les débuts d’Alex Morgan avec Tottenham, les Spurs se retrouvent en effet avant-dernières, incapables de glaner plus d’un point face à Reading (1-1).

À lire aussi : Alex Morgan, le retour

Italie : la Juventus bat Sassuolo dans le choc au sommet, l’AC Milan en profite

Après une longue pause, prévue dans le calendrier publié en début de saison, la Serie A faisait son retour en cette fin de semaine. Et le match qui cristallisait toute l’attention, entre la Juventus leader et le surprenant Sassuolo deuxième à deux points, a accouché d’une souris, sur le papier du moins. La Vieille Dame s’est en effet largement imposée (4-0) mais tous les buts ont été inscrits après la 57e et l’ouverture du score par Linda Sembrant. Arianna Caruso lui emboitait le pas une dizaine de minutes plus tard (69e) avant que Valentina Cernoia (84e) et Annahita Zamanian (89e) ne salent l’addition en fin de rencontre. Sassuolo pleure et l’AC Milan rit. Troisième avant ce week-end, l’AC Milan est allé battre Napoli (2-1) sur ses terres et s’empare du même coup de la seconde place au classement. Les Rossonere peuvent remercier Valentina Giacinti, auteure d’un doublé (16e sur penalty, 55e), tandis que les Napolitaines regretteront que la réduction du score, par Eleonora Goldoni, ne soit intervenue qu’à la 84ème minute sur penalty également. L’autre bonne affaire du week-end est signée de l’autre club milanais, l’Inter. Alors qu’Empoli a perdu (1-2) contre Florentia San Gimignano et que l’AS Roma et la Fiorentina se sont neutralisées (2-2), les Interistes ont facilement disposé de Pink Bari (3-0). Gloria Marinelli a inscrit un doublé (36e, 83e) et Ilaria Mauro a complété la feuille de match avec un but avant la pause (44e). Enfin, dans le dernier match au programme, San Marino Academy a continué de grappiller des points grâce à son nul (0-0) sur la pelouse du Hellas Verona. Les joueuses de la petite république occupent une surprenante dixième place sur douze participants.

Portugal : week-end facile pour le Sporting et Braga, plus compliqué pour Benfica et Famalicão 

La Liga BPI portugaise a enfin repris ses droits ce week-end après trois semaines de trêve internationale et une 5e journée totalement suspendue pour raisons sanitaires. Au Nord, Braga prend la tête de la division après sa large victoire contre Valadares Gaia (1-5), candidat aux play-offs mais relégué à la 5e place. Ovarense, avec sa victoire sur Albergaria, fait la bonne opération en se hissant à la 4e place avec 9 points, juste derrière Condeixa qui sécurise sa troisième place (10 points) avec sa victoire contre Gil Vicente (3-1). Famalicão a eu plus de mal à domicile pour battre Cadima (2-1), pourtant dernier de la division avec 1 point. À noter que Boavista marque ses premiers points contre Fiães (3-1).

Au sud, le carton absolu est pour le Sporting qui balaie très largement d’A-dos-Francos (13-0). Un résultat de très bonne augure à une semaine d’un derby de Lisbonne décisif sur le terrain du Benfica. Les Aigles ont en revanche eu beaucoup de peine à disposer de Torreense (3-4). Des doutes qui s’installent au pire moment alors que leur confrontation décisive en Ligue des Champions à Anderlecht est dans 10 jours. À noter la victoire d’Amora (2-1), 3e au classement, contre son rival Damaiense (4e). Estoril enchaîne une deuxième défaite contre le CF Benfica (0-1) et glisse à la 5e place.

Suisse : Servette accroché et Zürich défait, Bâle et Young Boys tout sourire

Situation inédite cette saison en Suisse : ni Servette, ni Zürich n’ont gagné ! En effet, les Genevoises ont été tenues en échec par Grasshopper (0-0) qui pointe pourtant au septième et avant-dernier rang du classement. Ni les occasions, pauvres en première période mais nombreuses en seconde, ni les quelques minutes passées en supériorité numérique (expulsion de de Fiona Hubler à la 84e après un deuxième avertissement) n’auront permis aux Servettiennes de trouver la faille dans l’arrière-garde des Sauterelles. Alors que le FC Zürich aurait pu en profiter pour refaire une partie de son retard, les filles d’Ivan dal Santo se sont inclinées à domicile contre le FC Lucerne (0-2), pourtant à peine mieux classé que Grasshopper. La très jeune Svenja Fölmli a donné raison à son entraîneur qui l’avait, pour une fois, titularisée puisqu’elle ouvrait le score dès la 8ème minute après une chevauchée de plus de 60m et un relais avec Irina Pando. À l’heure de jeu (61e), on prenait les mêmes mais dans les rôles inverses : Pando doublait la mise après une passe décisive de Fölmli. Si les Zürichoises ont joué de malchance, elles ont surtout manqué de tranchant dans leur actions et de précision dans le dernier geste. Ces deux résultats surprenants font les affaires de Bâle d’abord, qui revient à deux points de Servette après sa victoire aux dépens de Lugano (5-0), puis de Young Boys qui ravit la troisième place à Zürich. Les Bernoises l’ont emporté de justesse 3-2 face au FC St.Gall-Staad. Les Saint-Galloises ont ouvert et clos le score (Ardita Iseni 6e, Stephanie Brecht 90+4e) mais les trois buts inscrits par Nadine Riesen (27e), Stephanie Waeber (39e) et Aline Stöckli (62e) se sont finalement révélés insurmontables.

Voir cette publication sur Instagram

Luzern schlägt Serienmeister Zürich auswärts mit 0️⃣:2️⃣. Die Innerschweizerinnen legten los wie die Feuerwehr. Bereits nach sieben Minuten erzielte Svenja Fölmli die Führung für Luzern. Das Team agierte aggressiv und trat extrem lauffreudig auf. Es war schnell ersichtlich, dass die Innerschweizerinnen bereit waren, an ihre körperliche Leistungsgrenze (und ein wenig darüber hinaus) zu gehen. In der zweiten Halbzeit drückte der FC Zürich weiter, doch Luzern stand extrem kompakt. In der 61. Minute erhöhte Irina Pando nach einem Freistoss auf 0️⃣:2️⃣. Der FCZ hatte Mühe, Lösungen gegen den FCL-Block zu finden. Und wenn das Heimteam zum Abschluss kam, hiess die Endstation Lea van Weezenbeek. Die FCL-Torhüterin hatte das Training nach einer langwierigen Verletzung erst vor einer Woche wieder aufgenommen. Sie wehrte in der 76. Spielminute einen Penalty ab und zwei Minuten später parierte sie den Abschluss von Humm aus kürzester Distanz im Stile einer Handballtorhüterin – fantastisch! Eine geschlossene Teamleistung und eine Portion Glück, das in den letzten Partien immer die gegnerische Seite hatte, sicherte den Innerschweizerinnen drei Punkte beim Meisterschaftsfavoriten aus Zürich. #fcluzernsf #fcluzern #fcl #luzern #nomeLozärn #axawomenssuperleague #awsl #fczfrauen @fczfrauen 📷 van Weezenbeek 📃 Spielbericht: www.fcl-spitzenfussballfrauen.ch

Une publication partagée par FCL Spitzenfussball Frauen (@fcluzernsf) le

Pologne : COVID, toujours

La dernière journée automnale du championnat polonais a de nouveau vu des matchs annulés par l’épidémie de la COVID-19. Dans les quatre rencontres qui ont pu se dérouler, le leader Czarni Sosnowiec a fait trembler le Sportis KKP Bydgoszcz sur le score de 9-0.  Elles ont désormais une différence de buts impressionnante (+39). Quant au deuxième au classement, le UKS SMS Łódź, il a dû se contenter d’un match nul contre le champion de Pologne en titre, le Górnik Łęczna (1-1). Deux des trois penaltys sifflés par l’arbitres lors de cette rencontre n’ont pas été transformés. Dans les autres matchs, l’AZS UJ Kraków a gagné 4-0 contre le TS ROW Rybnik, et le GKS Katowice s’est défait de l’AP Lotos Gdańsk (6-3). En tête du classement des buteuses se dressent toujours Paulina Filipczak (UKS SMS Łódź) et Nikola Karczewska (Górnik Łęczna) avec 9 buts chacune au compteur.

©Anna Langowska
©Anna Langowska
Ce résumé de la journée d’Ekstraliga a été réalisée en coopération avec notre partenaire Polska Piłka Kobiet. Retrouvez plus d’informations à ce sujet sur leur site !

Belgique : Anderlecht se promène, Bruges gagne un match capital 

Alors que les Mauves d’Anderlecht ont appris cette semaine qu’elles joueraient Benfica le 18 ou 19 novembre prochain en Ligue des Champions, elles continuent en attendant de se balader en championnat. Malgré une belle résistance des outsiders. Six matchs et autant de victoires pour Anderlecht qui a surclassé Genk ce dimanche (10-0), avec notamment un sextuplé de l’internationale belge Tessa Wullaert (27 ans). Pas de temps à perdre donc.

De son côté, le Standard poursuit sa série de cinq victoires consécutives. Vendredi, sa victime Charleroi n’a pas fait le poids (6-0). Dans le choc du week-end, Bruges est parvenu à se défaire de La Gantoise (3-2). Les deux équipes sont à égalité de points au classement, respectivement à la troisième et à la quatrième marche. Dans les deux dernières rencontres, Fémina White Star et VCD Alost ont fait match nul (0-0) et Louvain a battu Zulte Waregem (4-2).

Deux chocs la semaine prochaine. Anderlecht recevra la Gantoise vendredi et Bruges et se déplacera à Liège pour affronter le Standard samedi.