À la UneActu InternationaleL'Actu

Les fans des Matildas en colère : les nouveaux maillots non disponibles en taille femme

Par 18/09/2020 18:23 septembre 21st, 2020 No Comments
Australie
©Westfield Matildas
A peine dévoilées, les nouvelles tuniques des Australiennes font déjà polémique en n’étant pas proposées en coupe femme. Un bad buzz malvenu pour la nation qui accueillera la prochaine Coupe du monde.

Il y a deux mois, l’Australie passait un cap dans son investissement dans le football féminin en étant choisie comme pays hôte de la Coupe du Monde FIFA 2023 au côté de la Nouvelle-Zélande. Cette semaine les Matildas ont de nouveau fait couler de l’encre mais pour une raison bien moins honorable.

Jeudi matin, en grande pompe, le nouveau maillot de la sélection australienne de football imaginé par Nike a été révélé au public. Un maillot partagé avec l’équipe masculine que Sam Kerr et ses coéquipières arboreront jusqu’en 2022 pour représenter leur pays. Éco responsables, fabriquées à partir de polyester issu du recyclage de bouteilles en plastique et reprenant les couleurs historiques du tout premier maillot signé Nike pour l’Australie, ces nouvelles tuniques avaient donc tout pour plaire.

Cependant, de nombreux supporters ont bien vite déchanté et les critiques ont commencé à pleuvoir. Pour cause, le maillot extérieur de la sélection est exclusivement disponible en taille homme et n’est pas proposé en coupe femme. Face aux demandes insistantes, l’équipe a finalement  annoncé via un message twitter que “malheureusement, le nouveau maillot extérieur de l’équipe nationale ne sera pas disponible dans les tailles féminines” tout en s’excusant “pour tout désagrément causé” s’est empressée d’assurer aux supporters que cela serait corrigé pour la prochaine sortie de maillot prévue en 2022. Loin d’apaiser les supporters, cette réponse a ravivé leur mécontentement. 

En effet, en apparence anecdotique, ce “détail” a pourtant son importance et illustre une nouvelle fois une considération moindre pour les fans de football féminin et leurs supporters.  Pour une nation qui s’apprête à accueillir la plus grande compétition de la discipline dans moins de 3 ans, ce type de faux pas décrédibilise quelque peu la démarche en faveur du football féminin de la Fédération. Sur les réseaux, les fans des Matildas ont pointé du doigt un “manque de discernement” des équipes marketing et estiment “qu’avec un minimum de réflexion et de bon sens” cela aurait pu être très facilement évité. Face à cette polémique, certaines joueuses se sont elles aussi fendues de commentaires.